08 Avril 2017

MALA MALUS MALA MALA DAT
« Un mauvais pommier donne de mauvaises pommes. »

*

girouette

puceA Frappes américaines contre la Syrie : Vladimir Poutine dénonce « une agression contre un Etat souverain en violation du droit international, qui plus est menée sous un faux prétexte» 7 avril 2017 Pierre-Alain Depauw
puceA Stockholm : un camion fonce dans la foule Michel Janva
puceA Attentat en Suède : un camion fonce dans la foule et fait trois morts et plusieurs blessés 7 avril 2017 Pierre-Alain Depauw

Petite mise à jour exigée par l’actualité.

L’hybris, qui pousse les élites cosmopolites et mondialistes à se féliciter du règne de Sodome, de la mise à mort des enfants à naître et de la perte de tous les repères, se décline à présent en velléités guerrières aussi brusques que désordonnées. Les chefs d’Etat ne parlent que de paix, tout en travaillant avec acharnement aux guerres qui viennent. Cui bono ? A qui profite le crime syrien ? Quel intérêt avait le bon docteur Bachar à gazer sa population, même rebelle ? Aucun, bien au contraire, car chacun connaissait les inévitables conséquences internationales qui en aurait découlé. Cela n’a pas manqué.

Peter Ford, ex-ambassadeur UK en Syrie : Assad n’est pas l’auteur des attaques chimiques

Rebelles, Al Nosra, Al-Qaeda et autres djihadistes de l’Etat Islamique avaient par contre tout intérêt à la mise en place de ce scénario sous faux drapeau, car l’émotion internationale ne pouvait que leur être profitable. Alors, sous l’emprise d’une manipulation bien orchestrée et avec l’aide d’une sensibilité exacerbée par les media, on n’a pas attendu de connaître le coupable… les tireurs de ficelles n’en avaient à vrai dire pas très envie, car le bouc-émissaire était déjà tout désigné. Bachar Al Assad ! “Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose” disait en son temps le méchant Voltaire. Les vieilles recettes ont été améliorées avec davantage de malice et de plus gros chaudrons mais rien ne change vraiment dans ce domaine.

L’absence de sagesse et le peu de jugement des hommes qui nous gouvernent est terrifiant, mais cela peut être expliqué.

Constatant leur abjection spirituelle grandissante et impénitente, Dieu les a si bien aveuglés qu’Il leur a ôté toute compréhension du monde qui les entoure. Les voici à présent, errant comme des diables dans l’obscurité, tourmentés par les maux qu’ils ont eux-mêmes semé, chutant d’erreurs en calamités et entraînant les peuples à leur suite. Croyant travailler à la paix, ils œuvrent avec acharnement à la mise en place des prochains conflits qui les balaieront.

Le chœur de ces incendiaires, ceux qui ont mis le feu au Moyen-Orient et ont à permis à l’Islam d’envahir l’Occident, se lamente et s’inquiète. Ils ne savent plus comment éteindre les brasiers qu’ils ont allumés et éviter qu’ils ne s’étendent davantage. Mais au fond qu’importe demain, tant qu’ils possèdent le pouvoir et peuvent se maintenir au dessus de la multitude stupide de ce jour.
Ces artisans du chaos croient jeter de l’eau sur leurs incendies et s’étonnent de découvrir que leurs seaux contenaient de l’essence. Plus ils s’acharnent, s’unissent, se réunissent,  plus la situation leur échappe et moins ils comprennent leurs échecs. L’idée même de Dieu au dessus d’eux leur est devenue si étrangère, voire si odieuse, qu’ils sont incapables d’envisager les bouleversements promis; lesquels sont pourtant là, juste devant leurs yeux. “Fichez-nous la paix avec la religion” s’est exclamé Jean-Luc Mélenchon en s’adressant à Marine le Pen:

Mélenchon à Marine Le Pen « Fichez nous la paix avec la religion!»

Aveuglés par leur orgueil, leurs ambitions et leurs utopies universalistes, ils sont plongés dans une profonde confusion dont ils n’ont pas la moindre conscience. Les lumières qu’ils prétendent porter ne sont que ténèbres. Tous mènent le monde vers des ruines dont il aura bien des difficultés à émerger.
Les foules grouillantes des grandes villes, que nous renvoient nos écrans, qui fuient éperdument et avec moult cris devant les attentats et les terroristes, attestent que l’Occident n’abrite plus des peuples de valeureux guerriers, fiers de leur Foi, mais a élevé des pleutres et des jouisseurs déconnectés de toute réalité. C’est parce que les dommages spirituels infligés à l’humanité sont devenus irréparables par la raison et la Foi que nous nous apprêtons à subir un “correctif” majeur. Dans un premier temps, après ce grand chaos dont nous ne percevons encore que le sommet, ce seront ces antiques valeurs, qui veulent que celui qui est incapable de lutter pour sa liberté et sa survie soit destiné à être réduit en esclavage, qui s’imposeront. Trop de civilisation aura tué la Civilisation.

Mais, pour l’heure, nous venons d’assister à un revirement politique à 180°. Le Président américain vient de renier ses déclarations passées et a ordonné le lancement de 59 missiles sur la Syrie. Sa versatilité n’augure rien de bon pour le proche avenir. Cela m’amène à évoquer la difficulté d’apprécier les variables humaines et l’incertitude qu’elles induisent quant à l’enchaînement des événements prophétisés.
Voici quelques mois – prophétiquement parlant -, alors que Donald Trump et Hillary Clinton étaient encore en lice pour l’élection, les propos belliqueux d’Hillary Clinton à l’encontre de la Syrie et de la Russie inclinaient en faveur d’un résultat démocrate. Trump laissait quant à lui entrevoir un désir de paix fait de replis des forces militaires américaines, d’une neutralité bienveillante et d’un recentrage sur les affaires américano-américaines. C’est aussi pour cela que l’élection de Trump a été une véritable surprise. Comment pouvait-on, voici encore quelques semaines, conjuguer les désirs de paix de Donald Trump et les prophéties annonciatrices d’un conflit avec la Russie ? Il a suffit d’attendre pour comprendre.

Si les prophéties nous donnent l’état du monde à un instant “T”, elles nous disent rarement le cheminement pour parvenir à l’instant “T+1”. On sait d’où l’on part, on connait la destination, mais le chemin reste jonché d’incertitudes et potentiellement dangereux. Comme l’enseignent certains domaines de la physique, le plus court chemin n’est pas nécessairement la ligne droite.
Notre intelligence humaine, celle qui nous pousse à utiliser la  logique et à tirer une ligne droite pour y parvenir, est le plus souvent prise en défaut. Les brumes du futur ne se laissent pas aisément surprendre.

*

Quelques mots sur la situation actuelle:
– Une guerre Est-Ouest doit-elle éclater bientôt ?
– Oui et non, enfin pas tout de suite car il y a plusieurs échéances prophétiques préalables, comme nous l’indique la liste d’Irlmaier:

1 – Tout d’abord il y aura le bien-être matériel comme jamais !
2 – Puis suivra la perte de la Foi, comme jamais auparavant.
3 – La dessus il y aura la perversion des mœurs, comme jamais.
4 – A ce moment-là arrivera un nombre important d’étrangers dans le pays.
5 – Il règnera une grosse inflation. L’argent perdra encore et toujours de sa valeur.
6 – Suivra ensuite la révolution.
7 – Alors les Russes attaqueront à l’ouest pendant la nuit.

Les points 5 et 6 ne s’étant pas encore réalisés, nous en sommes toujours au point 4; lequel n’est pas achevé comme nous le confirme l’actualité. Tant que ces deux points, 5 et 6, n’auront pas pris corps, le conflit avec la Russie devrait rester contenu; ce qui ne signifie pas qu’il n’y aura pas de montée en puissance d’ici là; comme nous venons de le voir.

Si la plupart des prophètes s’accordent pour situer l’origine du troisième conflit mondial – dont l’opus international doit s’ouvrir avec l’invasion russe de l’Europe de l’Ouest – au Moyen-Orient, nous disposons de quelques textes sur les lieux concernés (extrait):

Prophétie dite de Béméchobus (Évêque martyr. Cette prophétie fut traduite de l’hébreu et du grec en latin par les soins de Béméchobus, qui, au rapport de saint Jérôme, fut évêque de Patare en Lycie.) :

«… Cette nouvelle invasion des Ismaélites sera un châtiment sans mesure et sans merci. Le Seigneur livrera toutes les nations dans leurs mains, à cause des transgressions que nous avons commises contre ses lois. C’est pourquoi Dieu nous a livrés au bras des barbares, parce que nous avons oublié ses préceptes divins. Car les chrétiens se livreront à une foule d’actes illicites et se souilleront des turpitudes les plus infâmes, et c’est pour cela que le Seigneur les a livrés dans les mains des Sarrasins. La Cappadoce, la Licilie, la terre de Syrie, en proie à la dévastation, deviendront un désert; leurs habitants seront traînés en captivité, d’autres périront par le glaive. Le massacre et la captivité attendent la Grèce. L’Afrique sera désolée, les Égyptiens, les Orientaux et l’Asie deviendront tributaires d’or et d’argent. L’Espagne périra par le glaive. La France, l’Allemagne et la Gothie, dévorées de mille fléaux, se verront enlever une foule de leurs habitants. Les Romains seront tués ou mis en fuite; et poursuivant leurs ennemis jusque dans les îles de la mer, les fils d’Ismael envahiront à la fois le Nord et l’Orient, le Midi et l’Occident. Jérusalem regorgera des captifs de toutes les nations qui seront sous leur joug, et leurs tributaires. Tous les trésors et tous les ornements des églises, soit en or, soit en argent, soit en pierres précieuses, deviendront leur propriété; la désolation sera grande, les églises incendiées, et les dépouilles des fidèles jetées là où nul ne se trouvera pour les ensevelir. Le chemin des Sarrasins s’étendra de la mer à la mer : et pour les pays, plus de roule : Leur seule voie s’appellera la voie des douleurs, que parcourront avec la même affliction, en gémissant, également, pauvres comme riches. Bienheureux ceux qui nous ont donné des lumières. Saint Paul l’avait bien prévu ! »

«Toute la terre sera livrée aux enfants d’Ismaël, qui promèneront à leur suite la dissolution. C’est pourquoi le Seigneur a appelé Ismaël leur père, instrument de guerre; et beaucoup de cités seront désolées, car les fils du désert viendront, et ce ne sont pas des hommes, mais des êtres odieux aux hommes.
On les verra passer au fil de l’épée même les femmes enceintes, et immoler les prêtres dans le sanctuaire. Ils profaneront les églises en y cohabitant avec des femmes, et ils se revêtiront, eux et leurs épouses, des ornements sacrés. Ils attacheront leurs chevaux à la tombe des fidèles comme après un arbuste. Ce sera, parmi les chrétiens qui habitent la terre, une tribulation générale.”

De cette lecture, on peut notamment déduire que la Syrie finira par tomber dans l’escarcelle de l’État Islamique, appelé à devenir un Empire Islamique. Tout est fait en ce sens.

Mariam Baouardy, Soeur Marie de Jésus Crucifié (5 janvier 1846 – 26 août 1878), nous décrit aussi ce temps, et annonce l’état de la France et de la Syrie pendant cette période (extrait).

On y retrouve des détails présents dans la plupart des prophéties eschatologiques chrétiennes. Nombre de ses visions se sont réalisées, comme celle relative à la mort de Pie X ou à l’élection de Léon XIII. Soeur Marie donne le nom de « Rosier » à la France et « d’Olivier » à l’Eglise. Insistant sur une époque où la France serait « humiliée » elle annonça :

« Il y aura un mauvais gouvernement en France. Les religieux seront chassés »
« Les églises seront fermées » … « Il faudra faire des lieues pour se confesser. »
« Tous les pays seront sinistrés par la guerre et la guerre civile et dans une ténèbres de trois jours, tous les hommes adonnés au péché mourront, de sorte qu’un quart seulement de l’humanité survivra. »

Les églises n’ayant jamais été fermées depuis ses prédictions, même lors de la séparation de l’Eglise et de l’État de 1905, ceci appartient vraisemblablement à l’avenir. Suggérant un rétablissement de la France après ces événements, elle confia le 4 juillet 1875:

« Viendra un temps, qui parait loin, très loin aux yeux de l’homme – mais aux yeux de Dieu ce n’est pas loin – où la France sera reine aussi. Elle gouvernera la Syrie. »
Elle ajouta le lendemain:
« Oh ! Ce qui réjouit mon coeur, c’est que la Syrie appartiendra à la France. »

Qui donc, si ce n’est le Grand Monarque, serait susceptible d’accomplir cette prophétie ?

La carmélitaine palestinienne de Pau nous annonce un renouveau du «Rosier », la France :
« Attendez encore un peu et vous verrez comme il sera beau. »

L’espoir demeure et doit demeurer, mais le monde doit passer par tant d’épreuves que bien peu le verront se concrétiser sur Terre. Pour l’heure, ne vous inquiétez pas car l’heure de la Russie n’est pas encore venue. Une de mes analyses pourrait cerner cette époque si particulière.. et proche. Voici un autre extrait publié en 2014, dans le livre Conflit Mondial:

…Autre possible convergence, cet extrait de la Lettre de Nostradamus à Henri Second :

« Puis le grand Empire de l’Antechrist commencera dans la Arda et Zerfas descendre en nombre grand et innumerable, tellement que la venuë du sainct Esprit procedant du 24 degrez, fera transmigration, deschassant à l’abomination de l’Antechrist, faisant guerre contre le royal qui sera le grand Vicaire de Iesus-Christ, et contre son Eglise, et son regne per tempus, et in occasione temporis, et precedera devant une eclypse solaire le plus obscur, et le plus tenebreux, que soit esté depuis la creation du monde iusques à la mort et passion de Iesus-Christ, et de là iusques icy, et sera au moy d’Octobre que quelque grande translation sera faicte, et telle que l’on cuidera la pesanteur de la terre avoir perdu son naturel mouvement, et estre abismee en perpetuelles tenebres, seront precedans au temps vernal, et s’en enfuyant apres d’extremes changemens, permutations de regnes, par grands tremblement de terre, avec pullulation de la neusve Babylonne, fille miserable augmentee par l’abomination du premier holocauste, et ne tiendra tant seulement que septante trois ans, sept moys, puis apres en sortira du tige celle qui avoit demeuré tant long temps sterille, procedant du cinquantiesme degré, qui renouvellera toute l’Eglise Chrestienne. »

Si la chronologie est ici inversée, Nostradamus y annonce la venue du Roi Henri (la « tige celle qui avoit demeuré tant long temps sterille » = la lignée royale interrompue). On y retrouve également des jours de ténèbres rappelant ceux annoncés à la Fraudais et par d’autres prophéties. Il y est aussi fait état de « la Neuve Babylone »… « fille miserable augmentee par l’abomination du premier holocauste… »

Gen 11:4-6 « Et ils dirent: Allons, bâtissons-nous une ville, et une tour dont le sommet atteigne jusqu’aux cieux; et faisons-nous un nom, de peur que nous ne soyons dispersés sur la face de toute la terre. Et l’Éternel descendit pour voir la ville et la tour que bâtissaient les fils des hommes. Et l’Éternel dit: Voici, c’est un seul peuple, et ils n’ont, eux tous, qu’un seul langage, et ils ont commencé à faire ceci; et maintenant ils ne seront empêchés en rien de ce qu’ils pensent faire. »

Cette « Nouvelle Babylone », ville où les Hommes ont bâti une grande tour afin de pouvoir s’unir et parler d’une seule et même langue. Cette description évoque cette babylonienne SDN transmutée, le 26 juin 1945, à New York, en l’Organisation des Nations Unies. Cette « Nouvelle York » a, en effet, vu son pouvoir renforcé lors de sa création, afin que jamais ne renaisse les terreurs des camps de concentration du « premier Holocauste »… Cette phrase sous-entendant qu’un autre doit survenir.

S’il est bien ici question de l’ONU, ces lignes deviennent tout à coup d’une grande importance puisqu’une date s’y trouve associée: 73 ans, 7 mois. Ajoutée à l’année de sa création, ce segment de temps nous transporte en janvier 2019 (Juin 1945+73 ans=2018 + 7 mois = Janvier 2019). Le Sixain 30, étudié dans le chapitre dédié à Nostradamus, suggère un nouveau conflit mondial causé par cette même ONU, pourtant créée dans le but de préserver la paix mondiale. Sachant que les guerres civiles sont censées débuter avant le troisième conflit mondial, et la plus grande prudence étant de mise quant à l’exactitude de ces dates, ces éléments nous permettent d’envisager un proche avenir particulièrement sombre.

Si cette date de janvier 2019, est censée, selon mes recherches, être celle de la dissolution de l’ONU, cela ne pourrait que signifier des désaccords si grands, qu’un commencement de  guerre globale reste l’hypothèse la plus probable. Une chose en entraînant une autre, si “Janvier 2019” est la date supposée de l’invasion russe, cela signifierait que les faillites et les guerres civiles devraient émerger d’ici là. Ces dates, basées sur des calculs et des recoupements, sont bien évidemment à considérer avec prudence mais le faisceau de signes ne cesse de grandir.

*

“De Nostradamus à Alois Irlmaier” va déjà être réimprimé. Je prépare également un livret sur…et puis non, ce sera une surprise.

*

Réflexions diverses:

Le jeudi 6 avril, donc avant le bombardement US de la Syrie et l’attentat en Suède, “Paganel” m’a fait parvenir ses projections astrologiques pour les jours et semaines qui viennent:

La conjonction exacte ne se produira que dans quelques jours et son influence perdurera. Il va y avoir au moins trois semaines à un mois très durs, sanglants même.

Dans 8 jours aura lieu une conjonction exacte du Soleil et d’Uranus au 24° degré du Bélier (degré « de Domination »), tout cela en opposition à Jupiter en Balance et au carré de Pluton en Capricorne.

Des évènements graves peuvent surgir avant cette date et au moins 8 jours après la conjonction. La destruction (Pluton) des anciennes structures(le Capricorne) se poursuit en attendant dans les jours qui viennent des explosions (guerre, attentats, bombes,avions etc…) et ceci n’importe où…

*

La journée a été, d’un point de vue symbolique, très instructive. Russie et Islam sont censés opérer de conserve contre l’Occident, mais chacun de son côté; avant la défaite russe, la guerre civile russe et l’invasion de son territoire par les armées aux étendards noirs.
Ce qui est curieux est que, en ce 7 avril 2017, nous avons vu, en l’espace de quelques heures, deux « étincelles » des conflits à venir; le russe en premier, puis l’islamique en second. En accord avec les protagonistes et la chronologie désignés par les prophéties.

*

Quelques vidéos à méditer:

Jeanez Marre – Des viols, des émeutes, des attentats, à part cela tout va bien en Suède
« Dehors tous ceux qui se plaisent à faire le mal ! (Ap 22.15) »
La petite histoire : pour en finir avec l’Inquisition
Le Grand Remplacement est en marche, la preuve par la démographie.

Signes des temps:

L’enseignement de l’arabe à l’école républicaine:

*

puceA Montpellier (34) : des piétons agressés par une dizaine des migrants mineurs 3 avril 2017
puceA Suède : Des féministes quittent les banlieues dominées par les « fondamentalistes » 3 avril 2017
puceA Pays-Bas : Deux homosexuels violemment agressés par un groupe de Marocains 3 avril 2017
puceA Au nom du progrès, François Fillon accepte de tuer des embryons humains Michel Janva
puceA Attentat dans le métro de Saint-Pétersbourg : au moins 10 morts et de nombreux blessés 3 avril 2017 Pierre-Alain Depauw
puceA Persécution : Stéphane Mercier licencié de la catho UCL pour son argumentaire contre l’avortement 3 avril 2017 Smits Jeanne
puceA Vannes : cours d’arabe et de turc (mais pas de breton) à l’école Michel Janva
puceA Nice (06) : Akil, clandestin tunisien, massacre son ex-compagne Julie de 53 coups de couteau (Màj) 5 avril 2017
puceA « La vague islamiste de persécution des chrétiens ne s’arrêtera pas à l’Orient ! » Michel Janva
puceA Bormes-les-Mimosas (83) : Il agresse un gendarme et menace de « décapiter sa famille » 7 avril 2017
puceA Immigration : Le pape François s’offusque du mot « clandestin » 7 avril 2017
puceA Radicalisation : l’infiltration des salafistes dans les quartiers 7 avril 2017
puceA Père Boulad : Ma position est d’encourager tous ceux qui ont le courage de résister à l’islamisation de l’Europe Michel Janva
puceA Loi anti-Soros en Hongrie, colère de l’Union Européenne 7 avril 2017 Francesca de Villasmundo

Archange St Michel

*

Claude d’Elendil

Contact