04 Septembre 2012

La Liberté pour Faire le Mal

anges-et-demonsVoici quelques jours, je regardais distraitement une série télévisée lambda. Renseignements pris, c’était un épisode de la série anglaise « Torchwood ». Le héro discutait avec un de ses collègues masculins quand, tout à coup, ils se sont mis à s’embrasser à pleines bouches. Je suis restée médusée pendant quelques instants avant de me rendre à l’évidence: la corruption s’était propagée jusque dans ce type de fiction, diffusée à une heure de grande écoute et destinée à un public plutôt jeune .
Nous assistons désormais à une banalisation de ces pratiques – qui ne devraient concerner que leurs auteurs et inquiéter leur salut. Le but est clairement de propager cette lèpre de l’âme qu’est l’homosexualité… et de culpabiliser – voire de punir – ceux qui y trouveraient à redire. Quelle inversion des valeurs ! Rien que pour cela, ne doutez pas de la proximité des grands malheurs qui ont été prophétisés.

Souvenez-vous du récit de la destruction de Sodome et de ses habitants:

Gen 19:1  Les deux anges arrivèrent à Sodome sur le soir; et Lot était assis à la porte de Sodome. Quand Lot les vit, il se leva pour aller au-devant d’eux, et se prosterna la face contre terre.
Gen 19:2  Puis il dit: Voici, mes seigneurs, entrez, je vous prie, dans la maison de votre serviteur, et passez-y la nuit; lavez-vous les pieds; vous vous lèverez de bon matin, et vous poursuivrez votre route. Non, répondirent-ils, nous passerons la nuit dans la rue.
Gen 19:3  Mais Lot les pressa tellement qu’ils vinrent chez lui et entrèrent dans sa maison. Il leur donna un festin, et fit cuire des pains sans levain. Et ils mangèrent.
Gen 19:4  Ils n’étaient pas encore couchés que les gens de la ville, les gens de Sodome, entourèrent la maison, depuis les enfants jusqu’aux vieillards; toute la population était accourue.
Gen 19:5  Ils appelèrent Lot, et lui dirent: Où sont les hommes qui sont entrés chez toi cette nuit? Fais-les sortir vers nous, pour que nous les connaissions.

Deux anges, êtres purs proches du Seigneur, arrivant dans cette ville corrompue. Lot insistant pour les accueillir chez lui; dans l’intention de les mettre à l’abri de cette compulsion maudite régnant en maître. Les habitants ayant eu vent de leur arrivée, ils furent saisis de cette soif de « chair fraîche » et poussèrent l’audace jusqu’à demander à Lot de les faire sortir afin des les connaître charnellement. L’histoire nous dit que l’aveuglement les frappa en premier puis que la ville fut détruite. Quel enseignement l’humanité en tire-t-elle aujourd’hui ? Aucun. L’apostasie ramène les Hommes aux temps païens des orgies, du Veau d’Or et des sacrifices. Que les conséquences suivent…

Le totalitarisme de la communauté gay

*

boris-cyrulnik Je crains que le projet de « morale laïque » (l’avortement est la liberté de la femme, l’homosexualité est respectable, l’euthanasie soulage les souffrances et autres sophismes), projetée par le Ministre Vincent Peillon, ne vienne parachever la corruption des jeunes générations. Cette liberté débridée, faite de décadences et de débauches, va de paire avec ce que Boris Cyrulnik désigne comme étant la dérive narcissique de notre société.

« Les sociologues américains parlent de la culture du narcissisme. Ils disent que pour se réaliser, pour s’épanouir, il faut faire des performances. Ça c’est la culture de Narcisse, c’est à dire une perversion sociale ou l’autre n’existe pas. On voit en effet de plus en plus d’hommes qui disent à leur femme « Je veux bien vivre avec toi mais surtout pas d’enfant, parce que j’ai du travail, j’ai mon aventure humaine à faire ». On voit également de plus en plus de femmes, même si elles sont minoritaires, qui se font stériliser, définitivement, pour ne jamais mettre au monde d’enfants, de façon à pouvoir tenter une aventure sociale ou une performance intellectuelle, c’est à dire la réalisation de soi. C’est à dire Narcisse. Narcisse est en train de caractériser notre culture et maintenant ce qui va faire honte aux jeunes c’est la non réalisation narcissique c’est à dire l’échec dans la performance intellectuelle ou sociale. » Source

Cet égoïsme du « ne vivre que pour soi » rappelle tragiquement les paroles du Christ, rapportées par Matthieu:

Mat 24:12  Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité du plus grand nombre se refroidira.

Ceci étant lié à cela:

Mat 24:7  Une nation s’élèvera contre une nation, et un royaume contre un royaume, et il y aura, en divers lieux, des famines et des tremblements de terre.
Mat 24:8  Tout cela ne sera que le commencement des douleurs.
Mat 24:9  Alors on vous livrera aux tourments, et l’on vous fera mourir; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon nom.

Mat 24:21  Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais.

Hédonisme, froideur (refroidissement de la charité) et égoïsme: autant de signes centraux de la Fin des Temps; du Châtiment concluant le Temps accordé aux Nations. Obnubilé par lui-même, par le bien-être et la perfection de son corps, auto-divinisé, l’Homme ne peut concevoir – en encore moins accepter – l’existence d’un Dieu le dominant. D’aveuglement en inversions, il se confond chaque jour un peu plus avec l’esprit d’erreur: Satan.

Le très sulfureux Ulrich de Mayence (1486-1558), nous livre une de ses « visions » à propos de ce grand basculement; du comportement des Hommes abordant le Châtiment et le Troisième conflit mondial:

 » Rien ne leur paraissait plus précieux que leur corps et toute l’énergie de leur esprit se concentrait à en conserver la forme idéale« .

En déifiant le corps et la chair, Satan détourne l’esprit humain de l’Esprit divin; il s’efforce de nous rabaisser au rang de l’animal; la théorie darwinienne de l’évolution n’ayant été qu’une de ses premières offensives.

Sur la proximité grandissante de l’Homme et de Satan, Maria Valorta nous dit:

 » Votre croissance dans les choses de Satan est impressionnante. D’ici peu, vous aurez atteint votre majorité et lui-même n’aura plus rien à vous enseigner. L’Enfer pourra alors accoucher de son fils: l’Antéchrist. »
Maria Valtorta est une mystique chrétienne membre du tiers ordre des Servites de Marie, née à Caserte en Italie le 14 mars 1897 et décédée le 12octobre 1961 à Viareggio en Toscane.

*

Voici la carte des combats et des invasions, déjà mise en ligne il y a peu; accompagnée – cette fois-ci – des textes correspondants. J’en rajouterai au fil de mes lectures. Parmi les signes précurseurs, en voici un; et pas des moindres:

La Flamme dit que ce sera vers le temps où une loi Périlleuse donnera la liberté de laisser sortir les scélérats maintenus jusque là en captivité. Rien ne s’y opposera au Parlement, car l’homme seul sera déjà dans l’étendue de son triomphe, d’un triomphe immense qui couronnera son désert, en renversant la terre et le monde».
16 novembre 1882

Suppressions des courtes peines, généralisation des bracelets électroniques, remises en liberté prématurées, tribunaux et prisons engorgés, sursis pour de dangereux multirécidivistes, non-lieux et impunités caractérisent notre temps. Cette totale liberté de faire le mal approche à grands pas; ce n’est qu’une question de peu de temps.

Carte-Claude-d'Elendil-2012-08-15

Alsace-Lorraine: « Beaucoup de ces grands commandants du royaume se retireront dans un coin de la terre de France volée… La voix dit : «l’Alsace et la Lorraine». Retirés là, dans le secret, ils disposeront leur roi, celui qui est contre les desseins de la Providence. Ils décideront réellement — et rien ne pourra les en détourner — de faire monter le coupable sur un trône qui ne lui appartiendra jamais. »
9 mai 1882 – La date de cette extase – postérieure de peu à la défaite de 70 – explique le terme « terre de France volée ». Les extases semblent parfois « superposer » les époques; comme si le temps importait moins que les lieux.

Orléans:  » La plus forte armée va tomber sur Orléans et envahir des espaces de terre que je ne peux limiter. D’un seul élan, ils parviendront jusqu’aux alentours de la Grande Ville (Paris). Ils n’y pénètreront pas, qu’à la moitié de la crise. « 

Paris (habituellement désigné par le terme « Centre »): « Que le peuple du Centre (Paris) se hâte d’aller se consacrer au Sacré-Cœur élevé sur cette terre ! Ce temple, qui a entendu tant de prières sera transformé en salle de conseil. C’est là que les ennemis, en partie, décideront, en dernier, de lancer l’annonce de la terreur et de la mort, sur toute l’étendue de ce royaume. »

 » Les murs de cette ville ingrate seront ébranlés : ils enseveliront, sous leurs décombres, les cadavres impurs ; ils en engloutiront un grand nombre ».
6 décembre 1877

Recommandation: Préparez-vous un refuge dans une région moins exposée et fuyez Paris dès les premiers combats.

« Le Centre et ses demeures seront broyés par la violence du tonnerre de Dieu. »

«La terre ne sera qu’un tombeau, depuis l’Alsace-Lorraine, qui n’est pas comptée, jusqu’au bord de la Bretagne».
15 mars 1882

 » Le feu du ciel tombera sur Sodome et principalement sur cette salle de l’enfer, où se fabriquent les mauvaises lois ; elle sera engloutie et, à sa place, sera comme une immense carrière de laquelle, jusqu’à la fin du monde, on ne pourra s’approcher sans un frémissement d’horreur.
Dans cette Sodome, il y aura des endroits tellement bouleversés qu’il n’y aura pas un seul pavé en place… Le feu du ciel se mêlera au feu de l’enfer. « 

Région Parisienne: Lors de cette extase, datée du 27 juin 1882, il nous est dit que la région parisienne sera particulièrement dangereuse; lieu de nombreux et violents combats. On y apprend également que le premier effort des révolutionnaires sera de mettre les forces de l’ordre (Police, Gendarmerie et Armées), hors d’état d’agir. Alors que les policiers sont envoyés dans des camps d’extermination, les militaires seront déportés; vraisemblablement en Afrique du Nord, où ils seront réduits en esclavage. Dans le même temps, le Chef de l’Etat s’enfuira en laissant les Français à leur terrible destinée.

 » Tout à l’entour du Centre, en particulier, la lutte sera violente… Cette lutte bouillonnera terriblement, en descendant vers la Bretagne. La déclaration de cette victoire sanglante sera partout affichée.
Ces instruments, qui mitraillent sans pitié la chair du soldat, seront tendus partout, et déjà la marche des ennemis du royaume aura plusieurs lieues de faites en la terre de France. Tous les soldats seront dispersés, en moins de neuf jours, et renvoyés de la France dans les contrées étrangères et la liberté sera entière. »

 » Je vais faire sortir du Centre entier tous les militaires, toutes les armées qui campent sur cette terre. Une fois hors de France, on les embarquera immédiatement sur la terre étrangère, et le chef présent de la loi essaiera de s’enfuir hors des murs, hors des menaces…»
Mes enfants, tous ceux qui ont refusé de croire et qui pensent qu’il serait impossible que cela puisse jamais arriver sur la terre, le châtiment les attend. Sous peu, leurs fils seront ravis et emmenés sur les terres étrangères. Pour la plupart, ils seront si malheureux et si misérables que la souffrance les forcera d’expirer sans revoir leur beau pays, sans pouvoir se réjouir avec le petit nombre à qui la victoire est réservée.
 »
8 octobre 1882

Normandie:

 » Ils entreront en Vendée, avec d’abominables vengeances, et les Vendéens uniront leurs forces à celles des autres. Beaucoup périront, mais pas tous.
Ils fonceront sur la Normandie et pourtant, dit Saint Michel, j’habite cette terre que j’ai bénie, et où j’ai consolé bien des âmes. Seul mon temple sera interdit et échappera aux flammes. Le feu ne pourra s’y allumer, malgré mille essais de la part des étrangers et de ceux, mélangés, qui habitent le royaume de Marie. Avec autorité, ils feront venir tout le pauvre monde des alentours dans le camp de leur vengeance assouvie, et ils brûleront entièrement ce lieu ».
28 septembre 1882

L’Ouest de la France :

« Le couchant, depuis Lourdes jusqu’au Nord, sera épargné, sauf Bordeaux. »

« Nantes aura moins à souffrir. Le diocèse sera comparativement protégé ; mais nulle grâce pour les impies et les mauvaises familles ! Quelques malheurs seulement dans les familles. D’autres malheurs à partir de Nantes vers le sud. Pontchâteau sera épargné à cause du Père de Montfort.« 

« A Nantes, près de la place de la Maison de la Justice, se lèvera une assemblée de cinq cents hommes, tout ce qu’on peut compter d’affamés de sang et de victimes.
Il y aura des scènes terribles : contre le clergé d’abord, contre les lois de la religion catholique, contre le Sauveur mortel de cette terre. Ils seront appuyés par l’autorité humaine, si mauvaise, de ce temps. »

« Pendant que mon royaume sera en liberté, j’entendrai des cris entre Nantes et La Rochelle (vraisemblablement la Roche-sur-Yon). Les pauvres troupes françaises, soldats du temps présent, y seront amenées pour achever l’épuisement de cette garde pour la France… Environ au milieu de ces deux terres, l’autorité si coupable, gouvernante d’aujourd’hui, fera massacrer les troupes, et la France sera sans soutien. Pieds et mains liés pendant vingt-quatre heures, puis une torture leur est réservée qui aura vite terminé leur vie.
Mon peuple, ils jetteront ces chrétiens au fond des torrents ; leur sang inondera les pavés. Le crime horrible descendra jusque sur le milieu de la Bretagne. A deux reprises, le châtiment est réservé à cette terre nantaise. »

A mettre en relation avec les actuelles réductions d’effectifs et de moyens; cela expliquant  en partie le terme « pauvres troupes françaises« .

L’armée française s’inquiète des nouvelles coupes budgétaires Septembre 1, 2012

La Vendée:

« Je voyais la Vendée protégée ; mais sur ses frontières c’était très mauvais. Dans le midi et le centre… jusqu’à Boussay, le sang coulera comme à torrents. Le Christ, approchant de la terre de Doué, fera retentir un éclat de punition terrible. »

« La Vendéesurtout sera protégée : nombre de vendéens verseront leur sang, car ils ont conservé leur foi. »

« Ceux que j’appelle sauvés par son Cœur, c’est la Bretagne et une partie de la Vendée, mais la part de celle-ci est fort petite en vérité. Elle va devenir le fort de nombreuses iniquités et l’échafaud d’un grand nombre de victimes. »

 » Mes enfants, les troupes étrangères qui ont été tant de fois mentionnées, ces troupes nombreuses, après avoir pris une partie de la Vendée et y avoir emmené beaucoup de Français sous leur garde, pour les faire mourir, elles passeront vers le milieu de la terre du diocèse de Nantes, depuis le bord de la Vendée jusqu’au milieu de l’autre bord qui touche le cœur de la ville. « 

Périgueux: Violences contre l’Eglise, appels aux meurtres et apparition d’une des nouvelles maladies annoncées.

 » Dans le centre, à descendre sur la terre de Périgueux…
– Dame ! je ne sais pas ce que c’est que ce mot-là !
– Sois tranquille, mes serviteurs le connaissent.
Là, en cette terre de Périgueux, un mortel outrage attend mon Fils. Des groupes d’hommes, du côté de ceux qui mènent la France à l’abîme, vont en quatre immenses rassemblements, déclarer vouloir la même chose qu’au temps passé de 93. Il n’y aura qu’un cri :
«Nous voulons le sang des victimes et la mort de ceux qui ne pensent pas comme nous, et qui nous combattent».
Mes enfants, sur la terre de Périgueux, un tremblement soudain va tomber sur les enfants, entre dix et seize ans. Leur corps sera tremblant et agité. La malédiction du ciel les fera marcher d’une manière tout opposée à la marche du chrétien sur ses pieds. Aucun homme mortel ne pourra alléger le châtiment. Je déclare l’art humain impossible».
 »
10 octobre 1882

« Toulouse sera épargnée à cause de Sainte Germaine de Pibrac ; mais elle n’est pas au bout de ses peines. Mende et Rodez seront épargnées.

Valence et Marseille:  » Le Seigneur me dit que sa Justice irritée tombera sur Valence et, de là, se dirigera sur Marseille. »

La Bretagne: Partiellement protégée, Marie-Julie nous dit que:
 » Par cinq fois, la Bretagne sera mortellement menacée et sur le point d’un fatal écroulement. Sous les menaces, tous chercheront à fuir. Ce coup ne fera que porter au cœur ; mais l’âme et l’esprit n’en seront point atteints.
Cinq fois, la Bretagne sera traversée et retraversée par ceux qui portent partout le désordre. »

Malgré cela…

LE REFUGE DE LA BRETAGNE
« Oui, mes enfants, dit Marie, ma protection la plus spéciale vous est réservée. Voyez sans crainte tout venir et approcher. Je suis venue sur cette terre de Bretagne parce que j’y trouve des cœurs généreux.
– C’est vrai, ma Mère.
– Mon refuge sera aussi celui de mes enfants que j’aime et qui, tous, n’habitent pas cette terre. Ce sera un refuge de paix au milieu des fléaux, un abri très fort et très puissant que rien ne pourra détruire. Les oiseaux qui fuiront la tempête se réfugieront en Bretagne. La terre de Bretagne est en mon pouvoir.
Mon Fils m’a dit :
« Ma Mère, je vous donne tout pouvoir sur cette Bretagne ».
Il m’a donné le pouvoir de séparer des orages cette Bretagne chère à mon cœur. Il m’a donné le pouvoir d’y descendre, le pouvoir de préserver les pécheurs, de les bénir et aussi de les frapper… mais, mon enfant, tu connais ma bonté.
– Oh ! oui, ma Bonne Mère, vous ne frapperez pas.
– Ce refuge m’appartient et, aussi, à ma bonne mère Sainte Anne. Quel privilège pour mes enfants bretons !
– Pourquoi ce si grand privilège, bonne Mère ?
– La Bretagne, mes enfants, deviendra un jour puissante. Le moyen, je vous le ferai connaître plus tard. Ce sera une terre de grâce et de privilèges. Mon pouvoir, ici, est plus grand que sur toutes les autres parties de la France et de l’Univers.
25 mars 1878

Quant aux athées et païens qui espèreraient y trouver refuge, il est dit que:

La foule des ennemis répond:
Nous aussi, nous viendrons nous abriter en Bretagne.
– Il n’y aura que mon peuple qui aura cette protection et la Bretagne sera choisie comme un royaume spécialement cher. Son nom sera cher à la France et au-dehors

9 mars 1878

 » Oui, bienheureux ceux qui habiteront la Bretagne ! Heureux ceux qui ne se seront pas éloignés de Dieu ! En Bretagne, j’ai dressé un abri : venez sur cette terre, Amis de la Croix… « 

 » En Bretagne, je laisserai la moitié de la moisson. Mes enfants, vous serez les protégés de ma clémence. »

Amiens: Evènements surnaturels:

 » En la terre d’Amiens, la Mère de Dieu est sur le point de se fixer un nouveau séjour, pour y venir avec l’Enfant Jésus dans ses bras maternels, et prévenir ce peuple, mélangé comme partout.
Jésus a, dans sa main droite, un trait et, dans l’autre, une forme de coquille largement ouverte qui indique à tous les justes, la barque du salut au milieu des luttes promises.
A trois reprises différentes, en l’intervalle de douze à seize jours, au-dehors de cette ville immense, près d’un petit coteau très étroit que le feu du ciel a plusieurs fois ébranlé, paraîtra la forme d’un petit soleil deux fois large comme le cœur de la main. Ce petit soleil fera le tour de cette montagne bien étroite et très basse.
Hors de la ville, à une distance assez longue, il y a un petit hameau retiré et bas, bien simple au regard des passants. Le petit soleil passera sur ce toit, après en avoir fait trois fois le tour, par temps sombre, vers quatre heures et dix minutes du soir. Il laissera la forme d’un jet de sa flamme très mince et très étroit. Il passera sur le toit ; puis ce jet disparaîtra comme s’il n’eût jamais été.
Et la Flamme dit :
Couché dans un berceau, un enfant de douze mois, d’une beauté semblable à celle d’un ange… A lui est réservé, dans sa petitesse innocente, un acte grand et sublime.
L’enfant, attiré par l’éclat du petit soleil, sera porté au lieu indiqué, sur les bras de sa mère. Une voix d’homme, la plus forte, la plus éloquente et la plus instruite de la terre, ne pourrait jamais arriver au développement frappant de la voix de cet enfant.
La voix retentissante de cet ange mortel annoncera, d’une voix qui se répandra à des lieues de distance, annoncera, par permission divine, les terribles malheurs qui attendent la patrie. Il l’annoncera très peu de temps avant que ces projets ne s’éveillent.
Comme bien d’autres en France, le clergé de ce lieu refusera de croire aux ordres du ciel. L’autorité sera punie : des coupables tremperont leurs mains dans le sang de ces hommes qui auront refusé de se rendre à la voix du ciel.
La voix dit qu’Amiens sera terriblement punie : des rassemblements de mauvais chrétiens y feront de grands désordres par le feu et les armes mortelles.
La Flamme dit :
«Cet enfant parlera environ vingt-sept minutes avec, dans la voix, des sanglots qui feront s’émouvoir jusqu’aux brins d’herbe. Cette annonce, terrible pour la France, sera universelle.
« 

Le Midi: « Les châtiments commenceront par Paris. Châtiments pour les villes du Midi. Quelle boucherie ! »

«Mes enfants, en descendant sur le midi où la colère de mon Fils parle déjà… au moment où des rassemblements d’humains, semblables à des lions, marcheront triomphalement sous l’empire des gouvernants, pour piller la France… au moment où se complèteront les discours d’ouvriers, prisonniers de tous les mauvais, et qui n’attendent qu’un cri pour marcher sur la route de la révolution…
A ce moment, deux petits enfants français seront soudain enveloppés d’une éblouissante lumière. Ils seront encore à l’âge où le langage est à peine compréhensible.
Voici le refrain qu’ils répèteront :
«Arrêtez vos desseins, arrêtez vos complots et, surtout, arrêtez toutes les ambitions qui vous pressent de ramasser les trésors du pauvre peuple que vous allez immoler».
Mes enfants, l’un de ces anges de la terre mourra immédiatement, né d’une famille pauvre, d’un père portant le nom d’Henri et d’une mère portant celui de Marthe.
Le récit de cette histoire ne passera pas inconnu.
« 

Nord, Midi, Ouest et Est:

Cette extase nous donne une vue générale des zones dangereuses. Nord et Midi à fuir, ainsi que l’Est – qui n’était pas mentionné sur la carte La Franquerie – Weygand; reste l’Ouest qui sera, partiellement protégé.

« Mes enfants, dit la Sainte Vierge, le midi de cette pauvre France sera terriblement puni.
Elle jette vers le nord ses yeux baignés de larmes :
Le midi et le nord se font, pour ainsi dire, face : ces deux parties seront terriblement punies.
Elle tourne les yeux vers le couchant et sourit :
Cette partie recevra la bénédiction du ciel. Elle sera généreusement protégée.
Se tournant ensuite vers le levant, le cœur gonflé de sanglots :
Cette partie sera, par-dessus toutes les autres, terrible-ment punie par la Justice de mon divin Fils.
– Mais, ce sera effrayant.
– Voilà ma parole, mes enfants, conservez-la. Après ces évènements, vous redirez la Justice du Ciel ».
6 décembre 1877

*

ramadanLe tropisme poussant Occident et islam vers une destination commune m’apparaît comporter une extraordinaire contradiction.
Ce n’est à présent un secret pour personne que l’Occident a pris le parti de l’islam. Les ministres de la République paradent devant les caméras lors de célébrations liées au ramadan, des terrains sont cédés pour la construction de mosquées et l’alimentation est de plus en plus soumise aux préceptes de cette philosophie guerrière. Ce sont les débuts de cette nouvelle religion d’Etat qui sera sous peu imposée à tous.
J’aurais souhaité que la Chrétienté possédât, ne serait-ce que le quart de la foi des musulmans. Nous n’en serions pas là et ce qui vient aurait été écarté. Hélas, il n’en est rien; bien au contraire.

Si l’Occident fait preuve de lâchetés et de complicités coupables à l’égard de la secte islamique, celle-ci verra les choses très différemment lorsque les forces en balance pencheront en sa faveur. L’islam ne partage pas le pouvoir; il ne l’a jamais fait. Il est incompatible avec les doctrines athées et démocratiques et ne compose avec elles que lorsque son intérêt s’y prête. Les révolutions arabes en sont un parfait exemple. L’islamisme a composé avec les pouvoirs en place jusqu’au moment où il s’est su assez fort pour s’y substituer. Il n’y aura plus de retour à la démocratie dans les pays qui sont tombés sous le joug des barbus. Il faut être bien aveugle pour ne pas voir qu’il en sera ainsi en Occident.
J’attends le moment du choc frontal entre ces deux doctrines: intégrisme islamique et débauches occidentales. Si, comme nous avons pu le voir, un élu PS a été lynché par 50 salafistes à Bizerte parce que sa femme et sa fille n’étaient, selon les islamistes incriminés, pas suffisamment habillées, que se passera-t-il lorsque ce même pouvoir salafiste et révolutionnaire contrôlera la France ? Si, par exemple, et par le plus grand des hasards, les barbus traînent devant les tribunaux islamiques certains ministres dont les vies et mœurs ne leur conviennent pas ?

Qu’adviendra-t-il lorsque la charia rattrapera ceux qui mènent la France au désastre ?

*

• La France est en guerre et personne ne veut le dire Août 20, 2012

 » L’antiracisme, car c’est de lui qu’il s’agit, depuis qu’il a cessé d’être une morale pour se transformer en idéologie, en endoctrinement, en instrument de pouvoir et de répression, est devenu ce que j’ai appelé, empruntant l’expression à Alain Finkielkraut, Le Communisme du XXIe siècle… « 

*

Affaire Pussy Riot : agression d’une militante de Femen contre le patriarche Cyril Ier en Ukraine Août 20, 2012

Après la prière blasphématoire des « Pussy Riot » et le tronçonnage du grand Christ en Croix en Ukraine, voici que survient une nouvelle agression visant le patriarche Cyril Ier; toujours en Ukraine.

« Pussy Riot »: Ukraine: une femme se jette seins nus sur le patriarche russe

Le plus affligeant est que les media ne voient dans ces actes qu’une dénonciation du pouvoir exercé par Vladimir Poutine alors qu’il s’agit clairement d’une attaque frontale dirigée contre l’Eglise Orthodoxe. Soit les journalistes ont de la merde dans les yeux soit ils collaborent objectivement à la totale destruction des vestiges de l’Occidental chrétien… Gageons qu’il doit y avoir un peu des deux.

Concernant les attaques contre la foi chrétienne, il serait bien illusoire de croire que l’Eglise Romaine soit à l’abri de ces attaques car de nombreuses prophéties nous annoncent un déferlement de haine antichrétienne, marquant l’entrée dans les révolutions et les guerres civiles.

Marie-Julie nous rapporte les paroles du Ciel lors de diverses extases :

 » Le plus pénible, dit Saint Michel, ce sera l’outrage envers l’Eglise, l’insulte à Dieu, le mépris jeté à ses apôtres et à ses enfants… »  » Mes enfants, dit la Sainte Vierge, ils vont insulter mon divin Fils. Son nom sera inscrit sur les murailles et flottera parfois sous le souffle du vent. On va le tourner sous la forme de la plus infâme dérision, sous des noms inconnus jusqu’ici, qui feront frémir. Un moment va venir où la saine doctrine sera foulée sous les pieds, couverte d’une boue affreuse. Ils ont déjà tout préparé. Avant même la grande crise, ils vont inventer des doctrines infectes, et la plume de l’Enfer, trempée dans le venin des damnés, va les reproduire en France. Pauvre et cher royaume ! « 

 » Mes enfants, on va répandre partout ce qu’il y a de mauvais et l’imprimer pour combattre ce qui reste de foi. Des objets indécents seront placés là où étaient des objets religieux. On ne veut plus de religion, plus de prêtres, plus de Saint-Sacrifice. Que je souffre ! J’ai essayé de convertir mon peuple, il ne m’a pas écoutée ; j’ai voulu le sauver, il s’est moqué de ma parole. L’injustice se répand partout, mes enfants ; les lois chrétiennes sont attaquées, violées, la foi en butte à une terreur telle qu’il faut un miracle pour la sauver. Mes enfants, le mal va augmenter, s’étendre, marcher comme un fleuve qui n’a plus de limite… « 

Mais également beaucoup de trahisons venant de l’intérieur de l’Eglise:

 » Mes enfants… vous lirez beaucoup de lettres, écrites par des prêtres de France, comme ne désapprouvant nullement les lois du gouvernement. « 

Judas-Trahison » Le Lien de la Foi (Pape), à la vue empirante des mauvaises lumières, fera un appel de foi au clergé français, comme s’il leur disait : «Prenez la foi comme arme et bouclier ; avec elle, vous vaincrez tout ce qui s’oppose à la loi ecclésiastique». Il y en a qui répondront à son appel, mais pas tous. Beaucoup resteront sous la mauvaise emprise, et les vrais prêtres seront en nombre très petit. Mes enfants, le Seigneur, qui voit une perte innombrable d’âmes chrétiennes, fait, en ce moment, tous ses efforts pour montrer le péril et la gravité de temps qui s’appuieront sur la pierre révolutionnaire. Et la Flamme ajoute : révolution rouge. »
La Fraudais -12 octobre 1882

 » Un appel prochain va jeter la consternation dans les cœurs où règne encore la foi. On veut briser l’unité entre le Saint-Père et les prêtres de l’Univers, les séparer du Chef de l’Eglise, afin que chacun demeure libre de soi, et sans aucune surveillance. En plusieurs coins du Centre, une feuille de papier sera fixée sur les murs des rues et au bord des grandes routes sur lesquelles le peuple circule. Cette affiche ne portera mention que de cette désunion et de cette séparation des apôtres de Dieu d’avec l’unité avec le Pape. Ensuite, le peuple sera invité à prêter concours et accord à l’autorité si coupable de ce temps.  »
La Fraudais -7 novembre 1882.

La désobéissance menant à l’apostasie et à la conversion à l’islam:

 » Du haut de ma gloire, je vois entrer avec empressement dans cette religion coupable, sacrilège, infâme, en un mot semblable à celle de Mahomet… j’y vois entrer des évêques. Je les y vois marcher, la tête levée, le cœur sans aucune réflexion pour moi et pour les autres âmes qui pleurent dans la désolation. En voyant ces évêques, beaucoup, beaucoup… — ah ! mon cœur est blessé à mort ! — et à leur suite tout le troupeau, le troupeau tout entier, et sans hésitation se précipiter dans la damnation et l’enfer, mon Cœur est blessé à mort comme au temps de ma Passion.  »
Extase du 9 juin 1881.

 » Mon peuple, les lois vont prendre leur détermination (vont être votées et appliquées) et la France, avant deux ans -je te donnerai le jour fixé -avant deux ans, la France presqu’entière sera devenue «mahomète» et sans religion. Mon peuple je t’ai dit tant de fois que le temps était proche ; mais c’est maintenant que je puis te le dire.  »
Extase du 13 avril 1882.

Toutes ces choses que nous voyons et entendons en ces jours crépusculaires, sont autant d’étapes menant à la terreur islamique et révolutionnaire. Les media préparent activement ce temps de sang et de larmes:

Le délire anticatholique d’une série d’Arte lui fait même inventer une fausse lettre d’évêque… Août 31, 2012

Avec la dissolutions des pays, le mélange des peuples et l’abolition des frontières, commence la première étape de la Révélation: le Châtiment. Malheur à ceux qui n’y seront pas préparés et périront en n’ayant que leurs péchés à présenter à Dieu.

*

Alors que je consultais quelques annonces sur Internet, J’ai trouvé ceci, de manière tout à fait imprévue. Renseignements pris, il s’agit bien de l’appartement de Neuilly où j’ai vécu pendant plus de vingt-cinq ans (de 1961 à 1987). Je suis restée pendant un long moment à contempler ces photos:

28 Août 2012_img_1

L’agencement a bien sûr changé en ces vingt-cinq autres années d’absence mais que de souvenirs surgissent en détaillant ces images ! Mes parents et ma grand-mère étaient encore de ce monde; je revois le mobilier, les Noël en famille, l’école (les consignes du jeudi, puis du mercredi, les coups de règle sur les doigts), les amis, les jeux, le tennis, la bicyclette, les cours de piano, l’équitation, les chiens, les anniversaires, les départs en vacances, les retours avec l’odeur si caractéristique des bords de Seine et du hall d’entrée. Les innombrables bêtises et découvertes que des enfants pouvaient faire dans un Neuilly bien arboré; peuplé de jardins et de vieux hôtels particuliers. L’enfance heureuse précédant une adolescence et un âge adulte plus difficiles m’entraînant vers un avenir improbable… Une pleine caisse de madeleines proustiennes.
Dans un coin de ma chambre doit encore se trouver, recouverte par quelques couches de peinture, une fresque réalisée à la gouache; dont une représente, en trompe l’œil, quelques livres sur une étagères ainsi que la coupe de la colère divine débordant sur le Monde… Déjà, en 1973, j’en étais là; avec cette certitude d’une destinée dont je n’ai jamais vraiment réussi à m’écarter. J’avais douze ans.

Dans cette même chambre (la photo en haut à gauche) se trouvait un petit placard où s’entassaient les livres que recevaient mes parents; documentalistes. C’est en ce même placard que je découvris, au même âge, mon premier ouvrage sur Nostradamus. Oui, c’est ici que tout a commencé…

*

Quelques réflexions sur notre Temps et sur ses conséquences:

iconfleurdelysLe mot « expérience » est très « tendance » parmi ceux qui font les modes et l’opinion. Dans ce même temps où l’on se gargarise de mots ronflants, une énième réforme de l’orthographe est envisagée; comme s’il ne suffisait pas d’abâtardir la France et les Français de mille manières mais également de corrompre leur langue, de l’altérer en la transformant en une annexe pour analphabètes.
Or donc, le mot « expérience » est mis à toutes les sauces et permet de tout justifier. Les valeurs chrétiennes et occidentales étant conspuées, chacun se crée ses repères au gré de sa fantaisie. Il faut tout avoir expérimenté pour faire ses « choix de vie »; pour définir son « identité profonde ». Tel Attila, les psys sont passés par là.
Drogues, alcools, homosexualité, vols, violences, pratiques dégradantes, crimes et, pourquoi pas, « meurtres » (histoire de savoir si, par hasard, il n’y aurait pas en nous une vocation de serial killer),  sont devenus des « possibles »; d’éventuelles étapes de la « construction personnelle ». Les adeptes de cette purulente philosophie reprochent volontiers aux prêtres de ne pas avoir eu assez d' »expériences »; sous entendant qu’ils ne peuvent comprendre l’humanité car ils ne connaissent rien de la vie. A les écouter, il faudrait que les médecins attrapent toutes les maladies pour savoir comment les soigner. Quel temps d’aberrations !
Si le Christ ( Jean 8:11 ) dit à la femme adultère: « Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus », l’humanité répond à présent au Christ: « Va-t-en et laisse-nous pécher ».

Que les conséquences et ce qui vient n’étonne personne.

iconfleurdelysMême s’il n’en a pas conscience, l’Homme reste nostalgique du Paradis Perdu; de ce Paradis terrestre d’où il fut chassé pour avoir désobéi et qu’il tente à présent de recréer… en expulsant Dieu. A en croire les prophéties, le contact avec la réalité va être d’une extrême brutalité.

iconfleurdelysUn documentaire accuse Obama de vouloir détruire les Etats-Unis

Cette information, selon laquelle « Barack Obama a hérité de son père kényan – qu’il n’a quasiment pas connu – une vision anticolonialiste du monde, et profite de sa position de pouvoir pour affaiblir les Etats-Unis » est plus intéressant qu’il n’y parait.

La lecture des diverses prophéties dignes d’intérêt laisse transparaitre, au delà d’une crise moyen-orientale, oscillant entre Egypte et Israël, une paralysie des Etats-Unis; principalement militaire. En effet, les prophéties traitant du Troisième Conflit Mondial ne mettent pas les Etats-Unis au centre du conflit; il n’en est fait état qu’à l’issue des conflits; lorsque Russie et Etats-Unis concluent une alliance; vraisemblablement initiée par le Roy Henri.
Entre crise économique, famines, fléaux et maux divers, il est possible qu’une politique américaine « anti-américaine » – telle que celle menée aujourd’hui par un gouvernement Obama, ouvertement pro-islamique – puisse marquer un tournant décisif dans l’impuissance américaine face aux forces orientales.

iconfleurdelysIl n’aura pas fallu longtemps à ce gouvernement socialiste,  fraîchement élu, pour se faire un nombre incalculable d’ennemis; à commencer par leurs amis politiques. Plus le temps passe et plus le message se brouille. Comme disait Charles Pasqua: « les promesses n’engagent que ceux qui y croient« . La déception de la Gauche est de plus en plus amère.
A l’exception d’un surcroit de décadence (mariage homosexuel, euthanasie et, à présent, normalisation des drogues avec la mise en place de « salles de shoot) il est difficile de trouver de réelles différence entre les politiques PS et UMP. L’Etat ne gouverne plus, il accompagne les modes et les tendances; les pires, cela va sans dire.
Cela explique vraisemblablement cette colère qui monte et doit encore progresser. Pauvreté, espoirs déçus et rancœurs s’étalant sur fond de crises et de pauvretés sont des éléments constitutifs de ce qui vient.

iconfleurdelys« Insidieux » et « sournois » sont des mots qui conviennent bien à notre époque. Alors que les media se font un devoir de ne pas nommer les auteurs des crimes et des délits lorsqu’ils sont d’origine extra-européenne – à moins qu’ils ne soient de grand criminels – , il en va tout autrement lorsqu’il s’agit de « Gaulois ». Ainsi, le jeune pyromane des Bouches-du-Rhône, pourtant mineur, a été clairement prénommé à plusieurs reprises; comme en témoigne un lien sur la page du site « RTL« . Le fait que son père ait été le Maire du village permet encore connaître son identité complète.

Lorsque les quartiers de Marseille, plus que jamais livrés à la canaille, font la Une des journaux, quel journaliste osera faire le lien entre immigration et délinquance ? Aucun, car chacun sait qu’il ne lui resterait plus qu’à aller pointer à Pôle-Emploi dans la seconde suivante. C’est ainsi; le terrorisme idéologique biaise, corrompt l’ensemble du système qui était censé assurer la pérennité de la Société.

iconfleurdelysL’adhésion à la foi en Christ, posée comme condition à la résidence sur le sol français, aurait-elle pu apaiser le sang chaud des populations immigrées; souvent gavées d’une culture de violence attisée par un islam lui-même pétri de brutalités ? C’est vraisemblable mais qu’elle aurait été la valeur de ces conversions de circonstance ? Faute de sincérité, beaucoup auraient repris en secret leurs pratiques superstitieuses et rien n’aurait été vraiment résolu.
Non, contrairement à l’islam qui convertit par la ruse et par l’épée, la foi en Christ est une grâce qui ne peut être accordée que dans des conditions bien particulières. Les évènements et phénomènes qui nous ont été promis, se concluant par la venue du Roy Henri, seront de ceux-là.

iconfleurdelysA trois semaines de l’automne, la perspective « d’un hiver dans l’été » semble définitivement écartée pour cette année. Malgré la chute sociale et économique, l’augmentation des tensions et des violences qui vont s’accélérer, nous devrions donc connaître, au moins, une année de répit. Mettons-là à profit pour prier, nous sanctifier et nous préparer.

*

bebe-angeAyant (provisoirement) épuisé leurs commentaires sur les élections présidentielles, les media se concentrent à présent sur l’élection qui doit opposer Barak Obama et Mitt Romney. A plusieurs reprises, j’ai noté les commentaires indignés de journalistes, disant en substance:

 » L’aile la plus extrémiste du parti Conservateur s’oppose à l’interruption de grossesse, même en cas de viol ou de malformation du fœtus« .

Sous entendu: « Vous vous rendez compte de quoi sont capables cette bande de fascistes rétrogrades; ces opposants à l’avortement ! ».

En continuant de rejeter la foi en Christ, notre temps mortifère et narcissique s’enfonce dans les ténèbres. Ainsi en fut-il lors de ce Siècle, bien mal nommé,  » des Lumières » qui précéda la boucherie de la Révolution Française.
Concernant les enfants à naître, la suppression d’une vie reste un meurtre; d’autant plus abominable qu’il est perpétré contre l’innocence et le silence. Ces enfants conçus par un viol ou victimes de malformations ne sont en rien coupables de leur état. Vouloir attenter à leurs jours est ajouter le meurtre au crime et au malheur.

La Très Sainte Vierge évoque à mots couverts ce massacre de innocents.

 » Ô France ! Pour toi, j’ai tant de fois pleuré et intercédé. Je ne te demande qu’un seul acte de charité : épargne au berceau l’innocence ; laisse la vie aux anges de la terre, afin qu’ils puissent attirer sur toi le commencement de la miséricorde…
Mes enfants, c’est par bonté que je vous préviens de l’approche de ces calamités mortelles et de tous les grands malheurs.

Son divin Fils dit à son tour:

« Ma Mère, dans peu de temps, il n’y aura plus de paix ni de repos ; dans peu de temps, il n’y aura plus que la liberté pour le mal, pour l’incendie, le sang et la mort ».

Ces meurtres à grande échelle, ce génocide financé par des Etats si aveuglés qu’ils ne peuvent mesurer l’étendue et l’horreur de leurs crimes, s’apprêtent à retomber sur leurs peuples. Ce qui vient pourrait certainement être évité si ces abominations n’étaient pas commises.

*

iconfleurdelysLe fondateur de la secte Moon est mort… Il laisse derrière lui d’immenses richesses.

1Jn 2:15  N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui;
1Jn 2:16  car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.
1Jn 2:17  Et le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.
1Jn 2:18  Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists: par là nous connaissons que c’est la dernière heure.

*

Destruction de l’Eglise, profanations, guerres civiles, troisième guerre mondiale… Voici quelques signes annonciateurs des prochains conflits et du martyre de l’Eglise:

Les enfants de la France vont devenir les enfants d’un autre royaume, malgré leur prétention de rester français.” (La Fraudais – 25 mars 1895)

Les listes s’allongeant encore, je ne mettrais désormais en évidence, dans chaque catégorie, que les dix informations les plus significatives .

Attaques et profanations contre les églises à travers le Monde:

… “Cette violence qui ne se possède pas…”

*

Prière

Invocation aux Neuf chœurs des Anges:

Anges très saints, veillez sur nous partout et toujours. Archanges très nobles, présentez à Dieu nos prières et sacrifices. Vertus célestes, donnez-nous force et courage dans les épreuves. Puissances d’en haut, défendez-nous contre nos ennemis visibles et invisibles. Principautés souveraines, gouvernez nos âmes et nos corps. Dominations très élevées, régnez de plus en plus sur notre humanité. Trônes suprêmes, obtenez-nous la paix. Chérubins très zélés, dissipez toutes nos ténèbres. Séraphins très ardents, embrasez-nous d’amour saint pour Dieu.

*

Simon-Dewey-Colombe St Esprit

*

Claude d’Elendil

Contact

Compteur gratuit

fauconsduroyT1 RévélationJDTV_Small