20 Juin 2012

L’Eté 2012

campagne_bloc_toulouse_apercuSelon une étude médicale relayée par le quotidien El-Watan, 10% des algériens seraient atteints de troubles psychiatriques. Mais qu’en est-il des populations immigrées en Europe, en constante quête de leurs racines, se réfugiant dans l’islam pour tenter de pallier à leurs pertes de repères ?

Ces échecs patents d’assimilation n’aboutissent-ils pas à des folies meurtrières comme celle de Mohamed Merah, d’Abdallah Boumezaar, assassin de deux policières à Collobrières ou encore à cette nouvelle prise d’otages à Toulouse ? Ne parvenant plus à justifier l’horreur fanatique (qu’elle ait été instrumentalisée ou non), l’argument social, l’enfance malheureuse des coupables « traumatisés par la société et son oppression », a laissé la place à l’alibi psychiatrique. Comme dans bien d’autres domaines, les limites ne cessent d’être repoussées.

Comment se fait-il que 70% des détenus dans les prisons françaises soient des musulmans ? Ces déracinés, d’une foi contraire à celle des racines occidentales, auraient-ils pu pleinement s’intégrer si leur adhésion à la foi chrétienne avait été une condition sine qua non de leur arrivée sur le sol européen ? Malgré le feu coulant dans les veines de ces peuples du sud, je crois que le message des Evangiles auraient profondément pu changer les choses.

L’apostasie idéologique des pays chrétiens a, hélas, entraîné de nombreux maux; lesquels ne sont rien au regard de ceux qui viennent. Débordées, souvent démoralisées, les forces de l’ordre ne se maintiennent qu’à grand peine dans les « quartiers dits sensibles »; en fait colonisés par des communautés allogènes, mis en coupes réglées par des réseaux de trafiquants d’armes et de drogues et gangrénés par les prêches incitant au djihad. Lapidées par des bandes criminalisées et systématiquement insultées, les forces de police – et plus largement l’autorité de l’Etat -, représentent « l’ennemi » à abattre; l’obstacle séparant le fascisme rouge et vert du pouvoir. Que sépare l’islam et l’islamisme ? Quatre petites lettres.
Qu’en sera-t-il lors du grand basculement, de cette grande crise où toutes les fortunes doivent s’effondrer ? Nous avertissant, Marie-Julie nous décrit les prochains évènements:

‘ »Lors de cette heure terrible, les étrangers dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, les étrangers seront maîtres en France Dès la nouvelle du fatal évènement, leurs oreilles ne seront pas sourdes…

Crises économiques, chômage, pauvreté, déracinement, laxisme d’une Justice dirigée par un syndicat de la magistrature fermement ancré à gauche et paix civile achetée à prix d’or, préfigurent ce qui adviendra de la France lors des prochains évènements:

Pendant cette lutte première, en toute l’étendue de la France, il y aura liberté pour tout. Il n’y aura plus de captifs retenus pour crimes : la liberté sera en toute son étendue. »
La Fraudais: 9 mai 1882

Main dans la main (au moins provisoirement) islam et révolution s’entendront pour abattre une Europe faible et corrompue. Quel sera l’élément déclencheur ? Ils seront vraisemblablement multiples: faillite des Etats, crises sociales, pénuries alimentaires et apparition du Mahdi. D’autres éléments, telle une éruption solaire mettant à mal les infrastructures électriques et l’électronique mondiale, ne sont pas à écarter.

Le tropisme de l’actualité vis à vis des prophéties ne cesse de s’accentuer. Préparez-vous à ce qui vient.

*

Bulletin météo:

meteoQue penser des péripéties météorologiques de ce premier semestre 2012 ? Jusqu’à présent, nous constatons que l’année est plutôt froide et pluvieuse; passablement chaotique. Fruits pourrissant sur les arbres, retard de maturité… Elle cadre assez bien, toujours pour l’instant, avec cette extase:

“L’année de l’entrée dans les évènements est une année de pluies aussi régulières que violentes; il sera quasi inutile de semer et de planter, à part des terres saines, haute et irriguées. Les plantes arriveront à leurs fleurs sans produire de fruits. Il n’y aura que le quart des récoltes. On aura un hiver dans l’été. Cette année mouillée qui nous introduira dans les évènements sera suivie d’un hiver rigoureux qui sera lui-même suivi d’une année de sècheresse telle que tout sera desséché, excepté la mer qui restera très basse. Un soleil de feu nous introduira dans une série de fléaux, entre autres de terribles maladies et des mortalités subites“.

Le début de l’été doit nous inciter à la vigilance. Si les températures deviennent anormalement basses, nous auront un précieux indice concernant la proximité des évènements.

*

ils ne savent pas ce qu’ils font:

crucifixionLuc 23:34  Et Jésus dit: Père, pardonne-leur, car ils ne savent ce qu’ils font. Et ayant fait le partage de ses vêtements, ils tirèrent au sort.
Luc 23:35  Et le peuple se tenait là, regardant; et les gouverneurs aussi se raillaient de lui avec eux, disant: Il a sauvé les autres; qu’il se sauve lui-même, si lui est le Christ, l’élu de Dieu.
Luc 23:36  Et les soldats aussi se moquaient de lui, s’approchant, et lui présentant du vinaigre,
Luc 23:37  et disant: Si toi, tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même.

L’orgueil et l’aveuglement des hommes sont intemporels. Ce qui était valable voici deux mille ans l’est tout autant aujourd’hui; sans doute même davantage à cause de l’apostasie. Nous agissons, bougeons, décidons selon les nécessités quotidiennes et nos envies mais notre nature sensible nous rend incapable de comprendre la vérité; de pénétrer la nature profonde des êtres et des choses qui nous entourent.

« Nous méritons toutes nos rencontres. Elles sont accordées à notre destinée et ont une signification qu’il appartient à chacun de découvrir » disait Mauriac.

Malgré ces rencontres qui contribuent à nous construire et à grandir tout au long de cette longue épreuve qu’est la vie, nous restons des inconnus les uns pour les autres. Autant par pudeur que par souci des apparences, il nous est très difficile de franchir la façade; d’aller au delà de ce que « l’autre » veut bien nous montrer.
Si cet « autre » transmet le reflet de ce qui n’est pas, il nous trompe; même si cela n’est pas nécessairement pour nous nuire. La sagesse serait d’admettre notre aveuglement; notre incapacité à faire la part du vrai et du faux. Notre volonté et notre sagacité se heurtent aux limites inhérentes à notre nature humaine. Même nos proches restent parfois des étrangers de par leurs secrets et leurs silences.
Si la Vérité est une et unique, les manières de l’apercevoir sont innombrables et toutes sont aussi partielles qu’incomplètes; biaisées par notre état, nos sens, nos passions et notre vision politique du monde.

Lorsque j’essaye d’analyser les prophéties et d’avertir de ce qui vient, ma marge de manœuvre est extraordinairement étroite. Dès que mon humanité et mon petit orgueil se mêlent d’extrapoler et de tirer des lignes droites entre deux prophéties, je franchis la ligne séparant la vérité de l’erreur; et ce, même si mes intentions restent pures. Je ne cesse d’apprendre et de comprendre que ma volonté est vaine. Dès que la créature s’éloigne de Dieu et de Sa parole, l’erreur et l’obscurité sont omniprésentes.

Plus l’humanité rejette ou ignore le Christ, plus elle s’enfonce dans les ténèbres. Dieu est la seule boussole à laquelle nous devrions nous fier pour diriger nos vies. Se donner, s’abandonner à Lui en toutes choses et ne pas juger son Prochain est la seule manière de combattre l’erreur enracinée en nous.

*

Destruction de l’Eglise, guerres civiles, troisième guerre mondiale… Voici quelques signes annonciateurs des prochains conflits et du martyre de l’Eglise:

ledernierrepasduChrist

*

Claude d’Elendil

Contact
Compteur gratuit

fauconsduroyT1 Révélation JDTV_Small