12 Novembre 2011

Tant va la France à l’Eau…

berlusconiGrèce, Italie et bientôt France sont peu à peu emportées par cette tourmente qui grossit; cette grande faillite de l’Occident annonciatrice de guerres et d’innombrables calamités.

Egarés dans leurs calculs , leurs cupidités et leurs ambitions, les gouvernants se hâtent d’organiser de nouvelles élections pour faire accroire que de nouvelles têtes seront à même de trouver des solutions à cette crise inextricable. Ils omettent de dire que ceux qui les remplacent sortent du même moule; qu’ils adhèrent pleinement à ce système démocratique qui veut encore ignorer son agonie. Ces marionnettes interchangeables ne représentent qu’une bouffée d’air fétide alimentant un monde en soins palliatifs.

Malgré leurs tentatives désespérées, les guerres qui approchent ne peuvent plus être évitées car la paix, ainsi que la prospérité qui chemine dans son sillage, sont des dons divins. Le rejet du Christ condamne non seulement le Monde à la ruine mais également à se soumettre à cet envoyé de l’enfer qui a pour nom islam. Les Evangiles nous avaient pourtant mis en garde contre la séduction mais l’apostasie nous a aveuglés; nous a conduits à mépriser les avertissements:

Timothée nous avait pourtant dit qu’il serait un « temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,  se détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables« .

Quant à Pierre, il nous avait également avertis « que, dans les derniers jours, il viendra des moqueurs avec leurs railleries, marchant selon leurs propres convoitises »

Plus encore, l’apôtre Paul nous avait prévenus : « Satan lui-même se déguise en ange de lumière« . Or qu’est donc Mahomet si ce n’est celui qui s’est laissé séduire par Satan, déguisé en archange ? Si bien et mal se reconnaissent à leurs œuvres, comment qualifier celles de ce « Prophète » qui s’est aussitôt mis à torturer et massacrer tout récitant à ses saḥābah (ses compagnons) ce qu’il prétendait être la parole de Dieu transmise à lui par l’archange Gabriel ? Cet islam impitoyable et conquérant a été décrit par les véritables prophètes comme étant constitutif du Châtiment:

Marie-Julie ne nous dit-elle pas:

« Mon royaume, sous peu, sera divisé. Les enfants de la France vont devenir les enfants d’un autre royaume, malgré leur prétention de rester français.
(25 mars 1895)

« Du haut de ma gloire, je vois entrer avec empressement dans cette religion coupable, sacrilège, infâme, en un mot semblable à celle de Mahomet… j’y vois entrer des évêques.
Je les y vois marcher, la tête levée, le cœur sans aucune réflexion pour moi et pour les autres âmes qui pleurent dans la désolation. En voyant ces évêques, beaucoup, beaucoup… — ah ! mon cœur est blessé à mort ! — et à leur suite tout le troupeau, le troupeau tout entier, et sans hésitation se précipiter dans la damnation et l’enfer, mon Cœur est blessé à mort comme au temps de ma Passion. »
9 juin 1881

« Mon peuple, les lois vont prendre leur détermination et la France, avant deux ans – je te donnerai le jour fixé – avant deux ans, la France presqu’entière sera devenue «mahomète» et sans religion Mon peuple je t’ai dit tant de fois que le temps était proche ; mais c’est maintenant que je puis te le dire. »
13 avril 1882

Tout est lié. La corruption des âmes et des corps appellent ce fléau que les hommes commencent à craindre mais espèrent maîtriser avec leurs lois humaines. Dieu étant absent de leurs entreprises, elles sont condamnées à un terrible échec.
De tous côtés, l’apostasie ne cesse de s’étendre et un grand nombre de prêtres et d’évêques trahissent le Christ sans le moindre remord; refusent de Le défendre contre les insultes qui s’élèvent, de plus en plus véhémentes, contre Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit:

« Du haut de ma gloire, je vois entrer avec empressement dans cette religion coupable, sacrilège, infâme, en un mot semblable à celle de Mahomet… j’y vois entrer des évêques. »

Des messes sacrilèges sont quotidiennement célébrées sous couvert d' »Œcuménisme ».

Il ne se passe désormais guère de jours sans qu’un nouveau scandale n’apparaisse.

Les informations distillées sur les mœurs de hommes politiques donnent le ton et la nausée. Les dernières révèlent, par exemple, la véritable nature de Dominique Strauss-Kahn; celui qui a failli devenir Président de la République est un épouvantable débauché. L’usage du mot qualifiant ses actes est assez dérangeant pour tout ceux qui travaillent à l’abolition de la notion même de péché mais, malgré la désuétude où il est tombé, ce terme est le seul qui convienne. Ces corruptions précipitent les malheurs qui approchent à grands pas.

C’est aussi pour cela que Marie-Julie nous dit, concernant l’intégrité spirituelle et corporelle du Roy Henri, que cette Sodome – parlant de Paris – ne le « possède » pas. C’est bien ainsi.

*

Lire entre les lignes : la Fraudais

marie-Julie-extase2-gifVoici plusieurs semaines que j’hésite à publier cette ébauche d’étude sur les prophéties de la Fraudais. Elle est assez complexe et apporte un nouvel éclairage sur le contenu des extases. Je crois toutefois qu’elle peut amorcer d’autres découvertes conduisant à la certitude suivante: les messages de la Fraudais ont bien été transmis par le Ciel.

J’étudie les extases de Marie-Julie depuis plus de vingt ans; celles, tout du moins dont j’ai pu avoir connaissance au travers des différents ouvrages qui ont été publiés par le Père Roberdel ou le  Père Henri Bourcier. Je sais qu’il reste des milliers de feuillets à dactylographier et la tâche est immense. D’après de récentes informations, certains textes n’auraient pas été publiés en raison des descriptions difficiles liées aux exactions qui doivent être commises lors du Châtiment. Ceux qui ont été rendus publics sont assez explicites à ce sujet.

Lors de mes dernières recherches, mon attention s’est arrêtée sur plusieurs aspects assez inusités des extases. Ayant déjà établi, grâce à la traduction hongroise, le lien étroit entre le « Poteau de Boue » et « NICOLAS SARKOZY DE NAGY BOCSA « , une certitude s’est peu à peu imposée à moi: les textes de la Fraudais sont beaucoup moins « simples » qu’il n’y parait.

Compte tenu de la personnalité campagnarde et peu instruite de Marie-Julie, on a longtemps cru qu’elle ne pouvait que répéter des paroles simples et sans ambigüité; en d’autres termes, avec elle, un chat était un chat. Il faut bien reconnaitre une chose: l’interprétation du « Poteau de Boue » change tout. Marie-Julie, victime consentante, a répété des messages qu’elle ne comprenait pas toujours; des messages destinés à n’être révélés qu’en temps utiles. Même si les travaux ne sont pas achevés, Le fait que cette nouvelle perspective se manifeste aujourd’hui n’a rien d’extraordinaire.

La stigmatisée avoue souvent son ignorance mais continue à transmettre:

– Bon saint, je ne vous connais point et je n’ose trop vous parler, car vous me paraissez d’une grandeur trop élevée.

Un sanctuaire à Doué : «Mes enfants, au grand moment de la révolte et du désordre infernal, dans une paroisse que quelques-uns de vous connaissent, à Doué…
– Je ne la connais pas, bonne Mère.
16 août 1880)

Concernant les deux hommes de perdition qui viendront après la disparition du Roy Henri et traceront le chemin de l’Antéchrist:
L’un de ces hommes sortira de la Russie, l’autre de la Turquie…
– Je ne connais pas ces noms-là.
17 janvier 1881

A propos du futur sanctuaire de la Fraudais:

Le quatrième autel, à gauche, est dédié à Jésus agonisant au jardin des Oliviers. Derrière l’autel, un gros arbre touffu ; Notre-Seigneur, à droite, est appuyé sur une forme que je ne connais pas, comme une pierre. Un ange descend avec un manteau blanc qu’il étend sur le Seigneur.
Il y a quatorze tableaux, sept de chaque côté…
Hermary, 9 février 1878

«Dans cent ans, que de choses ne seront plus ! Sais-tu, mon enfant, si la terre existera encore ?
— Non, ma Mère, je ne connais pas la date des temps.
— La terre, ma chère enfant, sera déjà bien loin ! Dans cent ans, le ciel aura recueilli sa moisson. Crois-tu, toi, par toutes les confidences que mon Fils t’a faites, crois-tu que la fin de ce temps soit longue encore ?
— Je n’en sais rien.
19 mars 1878

« Je l’ignore », « je ne connais pas », « je n’en sais rien ». Marie-Julie était visiblement dépassée par les contenus de certains messages mais les a fidèlement répétées à ceux qui étaient à son chevet.

Autre description, celle du tyran censé émerger lors de la guerre civile qui doit bientôt ensanglanter l’Italie. Le message parle d’un homme nommé: « Archel de la Torre » – 6 juin 1882.

« Un massacre s’accomplira sur la terre de Naples, en l’espace de trois jours… La Flamme forme, en grosses lettres moulées, que je peux lire sans me tromper, ce nom ; je le vois, hors du soleil, pour mieux comprendre. C’est Archel de la Torre. Il est répété : Archel de la Torre. »

Quel nom étrange ! Mais qui est donc cet « Archel de la Tour », en français ? Est-ce une mauvaise transcription ? Ne convient-il pas plutôt de lire « Archel Delatore »; le délateur, le « Dénonciateur », «Accusateur » d’inspiration satanique, en italien ?
Ce deuxième exemple marque un point essentiel dans cette nouvelle approche des extases. Quant à « Archel », la question reste posée mais trouvera bientôt sa solution. L’hypothèse la plus vraisemblable est, pour l’instant, celle d’un parallèle avec « Hérode Archélaos », roi de Judée, fils d’Hérode le Grand; décrit comme un tyran cruel et brutal, irrespectueux et incapable de maintenir l’ordre et la paix.

Autre point, sans doute le plus délicat; celui des dates. Bien qu’attribuant le début des guerres civiles à un avenir assez proche, je répugne toujours à donner des dates précises. Les prophéties de la Fraudais en mentionnent pourtant; toutes apparemment fausses; ce qui continue de jeter une ombre sur l’authenticité de l’ensemble. Par exemple, lorsque Marie-Julie rapporte que…

La Flamme du Saint-Esprit dit :
«De grandes choses prendront leur éclat, qu’on ne pourra plus arrêter. Ce coup terrible est marqué, sous la main de Dieu, pour monter vers le milieu de la fin du siècle
, surtout des années qui ont commencé par l’époque 80. »
6 juin 1882

Comment devons-nous entendre ce « 80 » ? Etant datée de 1882, l’extase annonçant le commencement de l’époque « 80 » était déjà obsolète; quant à 1980, beaucoup ont attendu; en vain. « Dans cent ans, que de choses ne seront plus » ou « époque 80 », « de 80 à 83″… ces chiffres ont souvent desservi les prophéties de la Fraudais car ils semblaient se référer à des dates, que ce soit au XIXe ou au XXe siècle, où rien de particulier n’est survenu. Et pourtant… j’ai en mémoire ces paroles de Vlaicu Ionescu, intéressant exégète de Nostradamus disant, en substance:

« Nombre de ceux ayant travaillé sur les prophéties du Prophète de Salon on cru relever, ça et là, des erreurs et autres imprécisions; les ont rectifiés à leur manière pour les faire « coller » à ce qu’ils avaient à dire. Tous se sont trompés car c’étaient leur approche qui était erronée. Nostradamus n’a pas fait d’erreur ».

C’est ce qui s’est passé en lisant les messages d’une manière littérale.  Et, non, Marie-Julie Jahenny n’a pas fait d’erreur; reste à entamer de vastes recherches pour comprendre le sens « profond » de ses extases.

« La terre qui l’a vue naître, et qui te verra expirer, sera terriblement menacée, depuis l’époque de 80 à 83 surtout ».

Nous entrons là dans l’inconnu des messages de la Fraudais; dans une analyse qui se veut objective mais que seul le temps, proche, pourra vérifier. Cette analyse linguistique, philologique et numérologique n’a d’autre valeur que celle de l’étude. Le lecteur se fera une opinion.

En premier lieu, cette dissimulation apparente des dates est explicable par le simple fait que l’homme doit conserver son libre arbitre; se donner, s’abandonner à Dieu est un choix librement consenti; se damner peut l’être également.

Deuxièmement, les avertissements indiquant années, mois et jours sont très rares dans la Bible et appartiennent à l’Ancien Testament:

Jonas: « Encore quarante jours, et Ninive est détruite ! « 

ainsi que Noé:

Gen 7:4  « Car, encore sept jours, et je ferai pleuvoir sur la terre quarante jours et quarante nuits, et j’exterminerai de la face de la terre tous les êtres que j’ai faits. »

Troisièmement, et contrairement à ce que certains esprits malveillants tentent de propager, le libre arbitre humain reste complet. Si le passé et le présent peuvent être connus de Satan (son intelligence lui permet probablement de déduire certains avenirs à court terme et de tromper certainement les clients des voyantes et autres marabouts), le futur n’appartient à Dieu. Le Créateur connait si parfaitement le monde qu’Il lui est possible d’embrasser l’Alpha et l’Oméga sans influer sur nos décisions.

*

PIERRE ET JEAN VERS LA REVELATIONJe marque ici une pause dont le lecteur va avoir bien besoin. La suite de cette étude est ardue et se conclut par quelques réponses et un certain nombre de questions. Si vous êtes prêts, reprenons…

Ces trois premiers points énoncés, il convient d’en établir d’autres avec différentes prophéties. La première est la Révélation de Jean.

Dans « Révélation », j’ai longuement assez expliqué la nature de l’antichristique « 666 »; le chiffre « 6 » correspondant au « wav » hébreu et, plus particulièrement, en mettant en évidence sa valeur alphabétique: le « W ». La triplicité du W nous donnant « WWW » (World Wide Web) et l’apparition de l’Antéchrist approchant (quoi que celui-ci ne doive venir qu’après le troisième conflit mondial et le rétablissement provisoire de la paix imposée par le Roy Henri), on peut supposer que les réseaux seront, non seulement pleinement opérationnels, mais seront aussi l’arme de surveillance privilégiée; celle permettant de contrôler l’humanité afin que:

« … personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est six cent soixante-six.

Nulle œuvre humaine, liée au « calcul », n’est en effet plus indiquée que l’ordinateur pour asservir l’humanité. En fournissant du matériel de classement au régime nazi, IBM a initié un processus qui ne prendra fin qu’avec la chute de l’Imposteur; la puce électronique qui nous sera présentée comme une « grande liberté », sera l’ultime aboutissement de l’erreur triomphante et de l’asservissement de l’homme. Regardez déjà autour de vous et mesurez votre degré de dépendance aux réseaux; qu’ils soient sociaux, téléphoniques, informatiques ou autres.

*

Le calcul alphanumérique:

alphanumeriqueMais laissons cela pour l’instant et revenons sur le mode de calcul alphanumérique. Les alphabets hébreux, phéniciens et grecs antiques comprenaient des équivalences numériques; quant à l’araméen, cette langue était celle couramment utilisée au temps du Christ. Très proche de l’hébreu, celui-ci était le plus souvent employé lors des cérémonies et des actes officiels.
En partant d’une hypothèse inverse – celle d’un chiffre correspondant à une lettre – la question qui se pose à présent est de savoir si les nombres de la Fraudais ont une équivalence alphabétique ? Il semble bien que ce soit le cas:

Le nombre « 80 » a pour valeur « P » (ou Pe), dans l’alphabet hébraïque et cette lettre se trouve être la 17ème de l’alphabet; aussi bien hébreu qu’en phénicien.

Par contre, dans la numération grecque, c’est le π (seizième lettre de l’alphabet grec) qui désigne le nombre 80. Elle a donné le P de l’alphabet étrusque puis le P de l’alphabet latin, mais pas le Р de l’alphabet cyrillique qui vient du rhô (Ρ) grec.

Quoi qu’il en soit: 2016… 2017 ? Bien que penchant pour l’hypothèse grecque (nous allons voir dans quelques instants pourquoi) une nouvelle question se pose: Faut-il prendre ces « 16 » ou  « 17 »  » au pied de la lettre »; leur attribuer arbitrairement le préfixe « 20 » de notre septième millénaire pour en faire les années 2016 et 2017 ?

Si cela a un rapport avec le temps septénaire lié au chiffre « 7 », cela ne pourrait-il concerner « 1917 » ? Après tout, cette année a été celle de la Révolution d’Octobre; laquelle a sans doute été perçue comme une véritable « Apocalypse » par le peuple russe. Comme on peut le voir, il reste beaucoup d’inconnues qui feront l’objet d’approfondissements ultérieurs. Néanmoins, il est déjà possible d’avancer dans la compréhension de cette ancienne cryptologie:

Parmi les mots employés à la Fraudais et scrupuleusement retranscrits, nous trouvons ceux-ci:

La terre qui t’a vue naître, et qui te verra expirer, sera terriblement menacée, depuis l’époque de 80 à 83 surtout. Je laissais entendre à mon humble servante, que la troisième serait bien douloureuse. Il n’y aurait que des épines, des glaives, que des apostasies et des violations dans les ordres des personnes qui me sont consacrées, les unes par le sacerdoce, les autres par la vie religieuse.
… Les mauvais chrétiens ne se contenteront pas de se perdre. Ils chercheront à surprendre les âmes ; ils tendront, par tous les moyens, à les faire pécher contre tout ce qui est le devoir du chrétien…

Expirer: De expiro, expirare, spiro (souffler) – avec « ex » comme préfixe évoque l’Esprit Saint, qui souffle où il veut,
Terriblement: Effrayant, épouvantable.
Menacer: Issu du latin populaire mināciāre, dérivé de minax (menaçant), lequel a pour origine « minor »: plus faible, amoindri. Nous pouvons en déduire que la terre sera « amoindrie »; que sa population aura énormément diminuée à la suite des guerres et des maux l’ayant frappée.
Epoque: Epoche , du grec ancien ἐποχή qui désigne un arrêt, une ère ou une période de temps; plus généralement, ce mot est utilisé pour marquer le point de départ d’une chronologie.
80: Ce nombre se réfère, selon moi, davantage au grec qu’à l’hébreu; plus à la langue dans laquelle Jean a rédigé la Révélation que celle employée par le Christ.
Entendre: Du latin « intendere » = étendre, tendre vers, diriger son attention en direction de…
Humble: De humus: terre.
Servante: De Servus: gardien(ne).

Autre passage:

Avant d’être au tiers de ces années, toute la terre aura passé sous l’épreuve du feu du ciel, sous l’épreuve que sont les fléaux de Dieu. Ils se suivront plus rapidement que les choses d’aujourd’hui ne marchent vers leur terme.

Tiers: Du latin tertius (troisième); peut être compris comme la tierce partie ou trois ans à compter du début de la chronologie,
Epreuve: experior, peritus, perior, du grec ancien περάω, peráô. Il faut ici comprendre « traverser le feu du Ciel ».
Fléau: Du latin flagellum; le fouet… le « châtiment ».
Terminus:  La borne en latin; une divinité romaine chargée de garder les bornes; de déterminer les limites humaines ou de l’Etat. Ce dieu était représenté sans bras et sans pieds afin qu’il demeurât inamovible; immuable.

Les messages se révèleraient alors sous cet aspect:

1°: La Bretagne où tu es née et qui te reconnaîtra (reconnaîtra la vérité des paroles de l’Esprit que tu as été chargée de transmettre) sera  affaiblie – ou dépeuplée – de manière effrayante depuis l’origine qu’est l’année 2016. Je fis voir à celle qui a gardé ma parole que l’année 2019 sera bien douloureuse

Le reste peut être compris sous sa forme originale. Passons à l’interprétation suivante qui ne manque pas d’intérêt:

2°: Avant que n’arrive l’année 2013 (2016-3), toute la terre aura traversé le feu céleste (colère divine, incendies spirituels et matériels, surnaturels ou humains, atomiques ( ouranos= le ciel en grec, aussi nommé Uranus ou Coelus chez les Romains; nom qui inspira  William Herschel pour nommé la planète Uranus (découverte le 13 mars 1781=) qui donna à son tour son nom à l’uranium), qui sera l’un des fléaux envoyés par Dieu. Ils se succèderont plus rapidement que ceux qui ont mené la Terre à sa limite (limite du temps imparti à la Terre mais également limite de la patience divine).

Autre texte semblable sur les évènements, celui relatif au martyre du Pape:

Avant que l’année 83 ne soit à sa moitié, des articles, signés de noms distingués et honorables, oseront souiller leur dignité et se tourner, pour sauver leur vie, vers le meurtrier et le bourreau du pauvre martyr dont la vue des maux soulevés sur Rome éteint les forces, et abrège davantage son martyre. Ses souffrances redoublent. Maintenant, il entrevoit et ressent le coup porté à l’Eglise, à sa personne et à la terre qu’il habite.
6 juin 1882)

Distingué: Du latin distinguĕre; dans le sens d’identifié et reconnu.
Honorables: Du latin honor: concerne des charges administratives ou/et morales.
Souiller: Souille, soil, suil: « abîme de l’enfer » en ancien français. Soue à cochons.
Dignité: Dignus, dignitas: honnête, juste, convenable, mérité.

Traduction:

A la mi 2016 ( je soupçonne un calcul plus complexe permettant de déterminer plus justement cette « moitié » car ces évènements sont censés se produire avant et au début de la guerre civile française –  pour lors, si « 80 » correspond à 2013, « 83 » indique « 2016 ») ,  des articles, signés de noms reconnus et officiels, s’abaisseront, se renieront et, pour sauver leur vie,  se soumettront au meurtrier et bourreau du pauvre martyr (le Pape) dont la vue des malheurs qui frappent Rome abrège l’existence et son martyre. Ses souffrances redoublent. Maintenant, il entrevoit et ressent le coup porté à l’Eglise, à sa personne et à la terre qu’il habite.
Tu ne verras pas la fin de la persécution. Celui qui le remplacera (probablement l’antipape qui a été annoncé) ne la verra pas non plus. Le troisième (Le Grand Pasteur) vivra longtemps ; mais sera difficile à trouver au milieu de tant de décombres».

Reste à présent à déterminer si ces années allant de 13 à 16 concernent bien notre siècle. On peut bien évidemment les mettre en perspective avec la prophétie de Malachie ou même avec la naissance du Roy Henri annoncée par Nostradamus (ayant déjà expliqué ce quatrain sur ce blog, je ne m’y attarderai pas):

X.72
L’an mil neuf cens nonante neuf sept mois,
Du ciel viendra un grand Roy d’effrayeur :
Resusciter le grand Roy d’Angolmois,
Avant apres Mars regner par bon heur.

Même si l’on peut s’en satisfaire, obtenir un élément probant serait précieux.

En date du 6 juin 1882, la Flamme du Saint-Esprit dit :
«De grandes choses prendront leur éclat, qu’on ne pourra plus arrêter. Ce coup terrible est marqué, sous la main de Dieu, pour monter vers le milieu de la fin du siècle, surtout des années qui ont commencé par l’époque 80″.

« Le milieu de la fin du siècle »…quelle bizarre tournure de phrase.

Siècle: Le mot vient du latin saeculum, qui signifiait « race », «génération » (mais aussi « semer ») ; Le radical de ce mot, explique le Dictionnaire étymologique latin, est le même que semen et sero (« semer  – seminare »), il y a eu une extension progressive du sens de «saison (où semer) » à « génération », puis « siècle ».
Source Wiktionnaire

Si faire commencer le siècle avec un an d’avance (source Wikipédia) est une erreur fréquente, nous sommes ici dans la compréhension chrétienne des textes. On se souvient par exemple que les « siècles des siècles » désignent l’éternité.
Cela permet de penser que « le milieu de la fin du siècle » concerne une année « entre-deux » ; qui n’appartient plus au siècle passé et pas encore au suivant : une année en « 00 » marquant le milieu; le passage de l’un à l’autre.

La fin des Nations est plus connue comme la « Fin des Temps »… celui des Nations étant le dernier; dernier jour de labeur, de la semaine avant le repos divin… et humain. Ce « milieu de la fin du siècle » – qui peut être aussi compris selon la tradition,  pour laquelle « vivre dans le siècle » est synonyme de vie mondaine et vaine, correspond bien à ce Temps ou il n’y a plus de Temps; cette remise à zéro des compteurs divins; ce septième millénaire qui a débuté en 2001; 2000 n’étant plus tout à fait le 6ème millénaire et pas encore le 7ème.

Nous savons déjà que le « Poteau de Boue », ce Président  Infernal, celui dont il est dit que « dans la tempête, sa voix criera aussi fort que les autres, contre tout ce que Dieu a établi », sera aux commandes lorsque les violences débuteront. Si ces nouvelles hypothèses de dates se confirment, cela implique deux choses:
– Il est vraisemblable que les troubles commencent entre le printemps prochain et 2013,
– Dans l’hypothèse d’une guerre civile débutant en 2013, cela signifie qu’il sera encore en fonction. Ce qui, en d’autres termes, annonce la réélection de Nicolas Sarkozy en 2012.

Puisse cette étude qui n’est pas achevée inciter le lecteur à la méditation. Alors que nous contemplons le monde se défaire de bien des manières, il devient salutaire d’apprendre à lire la parole de Dieu… sans la déformer.

*

Horizons plus lointains

Jugement_dernierParmi les prophéties de la Fraudais, certaines ont un rapport avec une autre époque; celle de la toute Fin; de la transformation de la Terre et du Dernier Jugement.

Paroles de la Sainte Vierge à Marie-Julie:

La terre, ma chère enfant, sera déjà bien loin ! Dans cent ans, le ciel aura recueilli sa moisson. Crois-tu, toi, par toutes les confidences que mon Fils t’a faites, crois-tu que la fin de ce temps soit longue encore ?

– Loin: du latin « longe » ou »longus »: long; un espace et un temps longs.
– Moisson: Du latin metior, μέτρον, métron, metrum: « mesurer ».
-« Cent » ans; « 100 » a pour équivalence, en numération grecque acrophonique, le « Η »; lequel correspond à l’hekatón (Ηekaton); le sacrifice de cent victimes; étymologiquement « hécatombe » signifie « cent bœufs ».

Tout comme pour le Châtiment, la numération grecque apporte un meilleur éclairage qu’en hébreu. En effet, dans cette dernière langue, la correspondance du « 100 » est la lettre Kof; qui est la dix-neuvième lettre de l’alphabet; non seulement hébreu mais aussi phénicien. Sa traduction signifiant « singe » ne peut qu’inciter à l’écarter.

H – Hekaton – désigne, plus largement, un vaste massacre. N’est-ce pas cette grande et ultime confrontation décrite par Jean, après que les « mille ans de paix » soient accomplis et que Satan eut été relâché ?

Apo 20:7  Quand les mille ans seront accomplis, Satan sera relâché de sa prison.
Apo 20:8  Et il sortira pour séduire les nations qui sont aux quatre coins de la terre, Gog et Magog, afin de les rassembler pour la guerre; leur nombre est comme le sable de la mer.
Apo 20:9  Et ils montèrent sur la surface de la terre, et ils investirent le camp des saints et la ville bien-aimée. Mais un feu descendit du ciel, et les dévora.
Apo 20:10  Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

Interrogation: Peut-on tirer un fil entre cet « hekatón » et ces jeux d’hécatombe (ou d’hécatombeon ») que Nostradamus associe à notre septième millénaire, commencé en 2001 ?

X.74
Au revolu du grand nombre septiesme,
Apparoistra au temps jeux d’Hecatombe,
Non esloigné du grand aage milliesme,
Que les entrez sortiront de leur tombe.

Le Septième Millénaire une fois révolu, achevé, n’assisterons-nous pas à la transformation de la Terre, à la Résurrection et au Jugement dernier ?

Le texte complet de l’extase de Marie-Julie est le suivant: l’interprétation du « Temps » des « cent ans » reste dans les dossiers d’étude:

La Sainte Vierge me dit :
«Dans cent ans, que de choses ne seront plus ! Sais-tu, mon enfant, si la terre existera encore ?
— Non, ma Mère, je ne connais pas la date des temps.
— La terre, ma chère enfant, sera déjà bien loin ! Dans cent ans, le ciel aura recueilli sa moisson. Crois-tu, toi, par toutes les confidences que mon Fils t’a faites, crois-tu que la fin de ce temps soit longue encore ?
— Je n’en sais rien.
— Suivant ta pensée, selon ton esprit, et selon ce que mon Fils t’a dit, suivant que tu vois les choses, que crois-tu ?
— Eh bien ! ma Mère, je crois qu’avant cent ans il n’y aura plus de terre.
— Avant même le terme de ces cent ans, personne n’aura plus faim, ni ne récoltera dans les champs. Crois-le comme ton Credo.
—Je vous crois, ma Mère.
(19 mars 1878)

Il nous reste encore beaucoup à découvrir concernant la Fraudais; à voir au delà des apparences d’une simple campagnarde bretonne qui s’est offerte, comme victime, au Christ.

*

Je poursuis la rédaction du guide de survie en temps de guerre (vous pouvez déjà avoir un aperçu en cliquant sur la couverture en projet).
Il était initialement prévu pour n’être qu’une base de connaissances et de réflexes en périodes critiques mais le domaine est trop vaste pour pouvoir être ainsi résumé. Son contenu va donc passer de 48 pages à 192; ce qui implique une édition un peu retardée. Sa conception demandant beaucoup de travail (le tome III des Faucons est toujours en attente), je ne mettrai sur ce blog que l’essentiel concernant l’actualité.

*

Destruction de l’Eglise, guerres civiles, troisième guerre mondiale. Voici quelques signes annonciateurs des prochains conflits et du martyre de l’Eglise:

Dans l’art « le christianisme est la religion la plus agressée » déclare au « Figaro » un dominicain spécialiste de l’iconographie chrétienne novembre 3, 2011

*

Je suis la Lumière et vous ne me voyez pas,
Je suis la Route et vous ne me suivez pas,
Je suis la Vérité et vous ne me croyez pas,
Je suis votre Dieu et vous ne me priez pas,
Alors…
Si vous êtes malheureux, ne me le reprochez pas.

Amen.

Claude d’Elendil

Contact
Compteur gratuit

fauconsduroyT1 Révélation