25 Octobre 2011

Terra Incognita

Terra-Australis-Incognita-1657-984Dissensions, énervements, reproches, accusations et phrases amères; les chefs d’Etat ne s’entendent plus; ne se comprennent plus. C’est ce que l’on constate aussi dans les écuries, lorsque les chevaux se battent devant des râteliers vides.
Comme le craint François Fillon, le Monde pénètre à présent en terre inconnue. Même si son orgueil l’en empêche encore, il prendra bientôt conscience que les prophéties sont là pour l’éclairer. Malraux n’avait fait que pressentir le devenir de l’humanité: Le Monde matériel doit sombrer pour renaître en tant que corps spirituel. L’islam tentera de l’accomplir par le sang mais la victoire et la paix appartiendront au Christ.

Aujourd’hui, les tentatives désespérées de sauvetage de  la zone euro, aussi censées prévenir le naufrage de l’Europe, se poursuivent avec fébrilité. Tous attendent les décisions qui seront prises ce mercredi 26 octobre 2011, à Bruxelles. Malgré le plan de mille milliards d’euros envisagé, je prends le risque d’affirmer que les évènements qui seront annoncés ne feront que déplacer le danger. Rien ne se passera comme le monde le souhaite; ou l’imagine. La situation financière européenne va prendre un tour qui se voudra rassurant mais dont les conséquences seront aussi fatales qu’inattendues.

Les prophéties concernant le Châtiment ne nous parlent en effet pas de révolution grecque, italienne ou espagnole, comme étant l’élément déclencheur des guerres civiles européennes. Elles mentionnent par contre, clairement, la France. Cela ne peut signifier qu’une chose: si les mesures qui seront prises vont sans doute donner une bouffée d’oxygène à la Grèce, elles vont mettre les finances de la France en grand péril. La Grèce sera provisoirement sauvée mais la France sera perdue.

Le non-remboursement d’au moins 50% de la dette grecque – le chiffre n’a pas encore été confirmé – va fragiliser nos banques; lesquelles devraient rapidement se trouver en difficulté et être dans l’impossibilité de se refinancer. Succédant aux mesures fiscales qui se profilent et vont rendre l’Etat de plus en plus impopulaire, l’Etat français devrait se trouver sous peu dans une situation inextricable; être, par exemple, dans l’incapacité d’assurer le paiement des minima sociaux. Si l’on en croit Sœur Catherine Filljung, cela surviendra de manière sournoise et inéluctable.

« La France sera ruinée sans s’en apercevoir ! »  annonça-t-elle dans une extase.

Jusqu’au dernier instant, l’Etat mentira et promettra afin de calmer, de rassurer; puis viendra l’effondrement; un effondrement qui mettra le feu à l’Europe. La France est la fêlure par laquelle l’Europe se disloquera.

Marie-Julie nous dit quant à elle:
Toutes les grandes fortunes s’écrouleront. Il ne restera rien : tout sera détruit par les hommes et le châtiment.

Lorsque les Faucons du Roy ont vu le jour, je savais que les ventes seraient très confidentielles; un roman scout, catholique et annonçant des catastrophes n’attire guère les populations déchristianisées. Un « OVNI » ou encore « délirant » ai-je encore entendu voici peu. Qu’importe. Le but n’était pas de « vendre » mais d’informer, de  témoigner que nous savions ce qui allait arriver. Voici deux extraits du premier tome, paru en 2007 (écrit entre 2004 et 2006):

…Roland prit le sac à dos posé à ses côtés et régla la course au chauffeur de taxi. Comme il lui tendait une épaisse liasse d’euros froissés, l’homme s’en empara avec un grognement de mécontentement. Depuis l’effondrement de l’économie et les dernières dévaluations de la monnaie, le troc était devenu le quotidien de chacun…

Au fil des deux années écoulées, la valeur de la vie était devenue relative et nul n’était assuré du lendemain. Crises, faillites des systèmes monétaires et économiques, éclatement de l’Union Européenne, montée des groupuscules révolutionnaires et de l’islamisme avaient creusé le tombeau de l’Occident. Le monde était entré les yeux grands ouverts dans ces temps périlleux et ceux qui n’avaient pas su fuir à temps en payaient à présent le prix.

Aujourd’hui encore, les hommes continuent de tourner le dos au Christ et à mépriser les prophéties chrétiennes. Ils vont tenter de se sauver eux-mêmes mais n’y parviendront pas; pas cette fois-ci.

*

Claude d’Elendil

Contact
Compteur gratuit

fauconsduroyT1 Révélation