22 Septembre 2011

Semper Parati ?

bouclierVous n’êtes pas préparés à ce qui arrive; moi non plus; personne ne l’est vraiment. Il va pourtant bien falloir faire face à ce choc qu’est la Révélation; et plus particulièrement affronter ce Châtiment qui marque l’entrée en sa première époque.
On a longtemps cru que cela n’arriverait jamais et puis, voilà; alors que nous nous pensions protégés par nos institutions et notre technologie, nous assistons au commencement de ce qui semblait, il y a encore peu, impensable. Les évènements qui se succèdent en ce sens vont continuer jusqu’à la rupture. Plus rien ne sera jamais pareil… et tout commence maintenant.

Même si beaucoup tentent encore de se convaincre du contraire, nous assurent et se rassurent en affirmant qu’ils ont la situation en mains, apprêtez-vous à voir ce que nul n’a jamais vu; à vivre un bouleversement que l’humanité ne peut imaginer. Y survivre va être une tâche ardue. Alors, profitez du « bon vieux temps » qui est le nôtre. Respirez bien l’air de cette paix, de ce confort, cet air de liberté que vous chérissez tant et qui s’achève car le temps de la première Crise approche. Observez les signes concernant l’Angleterre, Israël ainsi que l’effondrement des fortunes; banques et économies. Renforcez-vous matériellement, psychologiquement et spirituellement pour ne pas être totalement pris au dépourvu lorsque le chaos fondra sur le Monde.

*

L’allégeance aux Armes

PatriotismeCette nouvelle expression guerrière, qui vise à faire prêter serment aux « nouveaux Français », sonne hélas comme un « appel aux armes ». Les politologues avancent qu’il s’agit d’une tactique visant à couper l’herbe sous le pied du Front National mais une autre hypothèse me parait plus intéressante.
Tandis que l’opposition continue de remplir son rôle stérile en s’opposant systématiquement, l’UMP et ses affidés ne commenceraient-ils pas à redouter des conflits; internes et externes ? Pourquoi suggérer ce serment de fidélité si ce n’est pour mettre le doigt sur le problème des bi-nationaux musulmans; de ceux qui, parmi eux, enflamment les banlieues et brandissent des drapeaux algériens en criant « Nik la France »  (sic) ? Peut-on vraiment rejeter l’idée que les RG et le DCRI envoient des messages de plus en plus alarmants à Matignon et à l’Elysée ? Dans notre temps de profondes déstabilisations, c’est du domaine du possible.
Le service militaire ayant été supprimé, régularisations et naturalisations se poursuivant à tours de bras, la France se retrouve face à un doute existentiel. Qui suis-je ? Les peuples de tous horizons sont venus se mêler à ma population, modifiant mon sang et ma cohésion. Mes rêves de société mondialisée a entraîné mon apostasie et celle-ci s’est empressée de déifier la démocratie et la politique; toujours fluctuante, au gré des passions et des intérêts du moment. Qui sont aujourd’hui les Français ?… ou plutôt, que sont-ils devenus ?

La montée du fanatisme musulman, l’agitation des pays arabes et l’extra-territorialité de certaines banlieues sont, plus que jamais, source d’inquiétude; de peurs. Que se passerait-il si tout finissait par exploser ? La police n’est-elle pas déjà submergée par l’ampleur de la tâche et menottée par les bobos prompts à hurler « au fascisme » ?

Les images des émeutes en Angleterre hantent les mémoires. Un semblable phénomène de guerre civile peut-il déstabiliser la République française ? Pourvu que l’Union Européenne maintienne les subventions alimentaires, le Loto, le football et la télévision !

Mais ces opiums se dissipent sous le vent furieux de la crise et les peuples grondent. Ces immigrés en provenance du Maghreb, devenus Français comme un canard devient cheval dès lors qu’il a vu le jour dans une écurie, ne constituent-ils pas une cinquième colonne qui s’animera en cas de conflit global ? L’islam en France, par nature conquérant, peut-il être fidèle ou se retournera-t-il contre la main qui l’a nourri ?

La crainte du Mahdi, ce Messie tant attendu par les musulmans, s’insinuerait-elle dans les esprits de nos dirigeants ? Le fait qu’une guerre entre l’Europe et un Orient fanatisé serait perdue d’avance en considérant l’offensive intérieure qui frapperait l’Occident. C’est hélas le scénario que nous décrivent les prophéties.

Le service civique au sein d’associations, prôné par la Gauche, n’a jamais préparé à la défense de la Nation; aux guerres qui approchent. Etre pacifique n’empêche pas de préparer la guerre mais le pacifisme y mène invariablement.
Cette suggestion du parti socialiste est une nouvelle imposture qui témoigne, non seulement d’un aveuglement, mais aussi d’un acharnement, d’une volonté de faire disparaitre la France; son identité, sa foi, ses rois et son Histoire; l’Éducation Nationale ne dédie-t-elle pas une part de le plus en plus importante de son enseignement de l’Histoire de France aux « bienfaits » apportés par l’Islam ?

Non, nous n’avons pas encore atteint le fond du chaudron infernal mais cela ne saurait tarder. Scandales, mensonges, malveillances s’accumulent tandis que les media résonnent de protestations d’innocence et de probité. Les puissants prennent un ton convaincu pour mieux tromper et répètent cent fois un mensonge pour tenter d’en faire une vérité. Si elle n’est pas une manœuvre ou une tromperie, « l’allégeance aux Armes » vient bien trop tard car nos lâchetés et nos mensonges nous ont conduits au fond de l’impasse. Que ce qui doit arriver arrive.

*

Les banques sont-elles « solides » ?

rapetousL’équation est la suivante:
« a »: Les banques d’affaires et de dépôts sont souvent les mêmes; les banquiers on tout intérêt à entretenir cette confusion afin de pouvoir faire pression sur l’Etat en cas de problème.
« b »: Les collusions entre Finance et Politique sont un secret de polichinelle. Même s’il est minoritaire, voire absent, de la liste des actionnaires des établissements bancaires, l’Etat intervient systématiquement – contrairement à ce qui se passe aux Etats-Unis – pour éviter les faillites bancaires; et ce, quels que soient les scandales, les malversations ou les calamiteux investissements. La règle non écrite est la suivante: les actionnaires se partagent les bénéfices et le contribuable les pertes.
« c »: Si, comme cela a été annoncé, les pays les plus endettés se retrouvent en cessation de paiement, les banques et l’euro s’effondreront de facto en initiant un effet boule de neige; déstabilisant et entraînant avec eux les économies et les entreprises européennes.

Si la question est intéressante, elle est par contre mal posée car les fonds bancaires dépendent de l’économie et de la monnaie européenne. Les états ayant adopté l’euro n’étant plus maîtres de leur monnaie, il ne faut donc pas se demander si les dépôts bancaires des particuliers sont en danger mais s’interroger sur l’instant où ces avoirs – qui seront par ailleurs bloqués afin d’éviter des retraits massifs – n’auront plus d’autre valeur que celle du papier où ils sont imprimés.

Dans le cas de figure qui se dessine, l’Etat français pourra toujours injecter, désespérément, des milliards d’euros pour sauver des banques en perdition, cela n’aura aucun effet si la valeur de la monnaie européenne est réduite à néant. Le problème de la dette sera automatiquement résolu mais celui des guerres civiles ne fera que commencer.

Si les bourses mondiales ressemblent de plus en plus à une peau de chagrin, cela s’explique par le fait que les spéculateurs ont bien compris que l’euro est condamné. Ils reportent leurs investissements sur du « solide »; plus particulièrement sur les céréales et les métaux précieux. Faut-il alors continuer à « acheter des actions au son du canon et les revendre à celui du clairon », comme le suggère l’adage ? Comme disait Mark Twain: Octobre est un mois particulièrement dangereux pour spéculer en bourse. Mais il y en a d’autres : juillet, janvier, septembre, avril, novembre, mai, mars, juin, décembre, août et février.

*

Chine… Jusqu’où iras-tu ?

made-in-chinaCette interrogation qui se trouve dans un des textes du Mouvement Sacerdotal Marial n’a jamais autant été d’actualité.
Ses excédents à l’exportation ont poussé la Chine à massivement investir dans les avoirs et les économies occidentales qui, à présent, vacillent. La privatisation de sociétés, d’installations portuaires, de transports et d’actifs grecs devrait lui ouvrir en grand les portes de l’Europe et marquer l’arrivée massive de produits habilement maquillés « made in CEE ». Toutefois, si les huit prochains mois sont aussi tumultueux que je le crois, ce projet risque de tourner court.
Bien qu’ayant déjà évoqué le problème des dettes américaines et européennes ainsi que le rôle de banquier mondial de la Chine, il se confirme que la politique de l’Occident est désormais soumise à l’aval du gouvernement chinois. On peut par exemple prédire que, si le gouvernement de Pékin ne veut pas d’intervention américaine en Syrie, celle-ci n’aura pas lieu.

Celui qui reçoit est toujours inférieur à celui qui donne; car la main qui donne est toujours au dessus de celle qui reçoit…

*

Respect !

Ce lundi 19 septembre 2011, sur France 2, l’émission Mots Croisés mettait face à face politiques et économistes. L’inquiétude et la tension étaient palpables. Chacun y allait de son analyse et de ses suggestions. Sans doute y avait-il de bonnes choses dans le lot mais les « Yaka » et les « faut-qu’on » ne peuvent mettre un terme au tourbillon qui est en train d’emporter le Monde car l’esprit de ce dernier est perverti.

Le Gouvernement anglais a par exemple fait savoir qu’il légaliserait le mariage homosexuel d’ici 2015. « Respect » de la diversité, entend-t-on partout; respect de tout et surtout du pire. La barque de Pierre prenant l’eau et aucune vérité ne pouvant émerger, tout est devenu « respectable ». La morale et la vérité seraient-elle devenues des insultes ?
Cette malhonnêteté intellectuelle cherche à dissimuler que le respect n’est pas un droit mais une conquête; il se mérite. Un homme ou une femme donnant sa vie pour son pays ou pour sauver son Prochain mérite notre respect; deux hommes ou deux femmes s’adonnant à un acte sexuel n’a rien respectable. Confusion, confusion ! L’humanité a perdu tout repère et doit à présent faire face aux innombrables maux qui encombrent son horizon. Combien de temps nous reste-t-il avant de devoir rendre des comptes ? Peu, sans aucun doute.

*

La Chute des Anges rebelles

Des prêtres français ont signé avec les prêtres rebelles d’Autriche septembre 20, 2011

la chute des anges rebellesLa lutte contre l’Église et le Pape continue de progresser. Cette nouvelle trahison prépare une révolte à la fois plus vaste et plus profonde d’une partie du clergé. Cette révolte est évoquée à plusieurs reprises dans les textes de la Fraudais:

La Flamme du Saint-Esprit dit :
«Mes enfants… vous lirez beaucoup de lettres, écrites par des prêtres de France, comme ne désapprouvant nullement les lois du gouvernement.

Le Lien de la Foi (Pape), à la vue empirante des mauvaises lumières, fera un appel de foi au clergé français, comme s’il leur disait :
«Prenez la foi comme arme et bouclier ; avec elle, vous vaincrez tout ce qui s’oppose à la loi ecclésiastique».
Il y en a qui répondront à son appel, mais pas tous. Beaucoup resteront sous la mauvaise emprise, et les vrais prêtres seront en nombre très petit.
Mes enfants, le Seigneur, qui voit une perte innombrable d’âmes chrétiennes, fait, en ce moment, tous ses efforts pour montrer le péril et la gravité de temps qui s’appuieront sur la pierre révolutionnaire.
Et la Flamme ajoute : révolution rouge.
(12 octobre 1882)

40° – Plus de cent-cinquante religieux d’un peu tous les côtés, iront se mettre sous l’autorité d’un prêtre apostat qui réside au Centre (Paris). Il cherchera du renfort pour jeter partout des papiers infâmes.

En la sainte Flamme, j’entends :
Oui, tu as vu en marche tous les maux de la terreur prochaine qui suivra de près la récompense de tes sacrifices. Ces maux de la terre suivront de si près que les premiers coups auront éclaté avant même que tes yeux restent immobiles, sans plus voir…
Tu as vu une multitude innombrable d’hommes coupables et endurcis dans le péché, s’assembler pour jeter un voile de grande douleur sur cette terre où la paix règne encore… A cette vue, beaucoup de larmes ont coulé de tes yeux et de soupirs pour le Père de l’Univers.
La foudre gronde autour du Vicaire de Jésus-Christ.
Une assemblée de Pères de l’Eglise formera ses conseils contre le Père de l’Univers. Il sera remis, aux mains du gouverneur dont dépend le Saint-Père, une pièce écrite et travaillée par des mains qui, bien des fois, auront touché le corps du Christ.
Cette pièce écrite comprendra trois choses. La première sera celle-ci :
Que le Pape laisse une liberté plus grande à ceux sur qui il règne avec son autorité de Pontife.

Et voici la seconde :
Nous nous sommes réunis, diront-ils, et nous avons été d’avis que si le chef mortel de l’Eglise fait appel à son clergé romain pour reformer la foi plus forte ; si l’on veut nous obliger à répondre ; si l’on déclare, à la face des puissances de la terre, qu’il doit y avoir obéissance et soumission, nous déclarons vouloir garder notre liberté. Nous nous considérons comme libres de ne rien faire de plus, aux yeux du peuple, que ce que nous faisons actuellement, et que c’est nous qui ferons tout.

Une douleur amère et déchirante attend le Pape, devant l’insoumission et la désobéissance qui répondront à l’appel de son cœur. Ce ne sera pas de vive voix qu’il aura fait cet appel, mais par écrit.
La voix de la Flamme déclare que la troisième chose écrite fera frémir le petit peuple de la terre. Elle proviendra du clergé qui aspire à la large liberté : du clergé de France, de ceux d’Italie, de Belgique et de bien d’autres nations que Dieu fera connaître. Ceci ira s’aggravant devant le peuple qui pourra s’assurer du signe de sa colère.

Notre-Seigneur dit :
«Un violent combat se lèvera contre la Religion, et la combattra jusqu’au dernier point. Je vous dis à haute voix que les cœurs qui, par leur caractère sacré, sont les plus près de mon amour et de ma présence divine, plusieurs de ceux-là seront mal disposés, quand la voix des hommes coupables, en cette terre de France, jettera la boue sur la Religion Catholique.
En plusieurs villes de France se tiendront des réunions de pasteurs très nombreux, au sujet d’un appel fait par une loi impie et coupable. Mes enfants, parmi ces nombreux apôtres de France, je n’en compte que trois qui seront absolument dignes et qui se déclareront hautement, en public et avec volonté formelle, pour le côté que je préfère, pour le côté que je veux, malgré la grande opposition des hommes».
(12 octobre 1882)

– Le Christ parle:
Quelques-uns de mes prêtres voudraient-ils être plus pape que le pape ? Ils me crucifieront, car ils retarderont l’œuvre de ma Mère. Priez beaucoup pour les préférés de mon Cœur, les prêtres. Un temps viendra où mes prêtres aussi comprendront tout cela…

La ligne suivante évoque un signe que tous contempleront. Il ne s’agit pas, encore une fois, de l’aurore boréale de 1938 mais d’une autre, suivie par un autre signe de nature surnaturelle et spirituelle.

Quand vous verrez l’Aurore Boréale apparaître, sachez que ce sera le signe d’une guerre prochaine. Quand la lumière sera de nouveau visible, alors ma Mère se tiendra debout, devant le soleil couchant, pour prévenir les bons que le temps est là. Les méchants verront un animal effrayant, et crieront, épouvantés et désespérés ; mais il sera trop tard. Je sauverai beaucoup, beaucoup d’âmes…

– Du haut de ma gloire, je vois entrer avec empressement dans cette religion coupable, sacrilège, infâme, en un mot semblable à celle de Mahomet… j’y vois entrer des évêques…
Oh ! mes prêtres ! Beaucoup ne seront pas les derniers à suivre les traces de leurs évêques de France.

Révolution rouge et Islam marchant, main dans la main, sur les vestiges de la France. Cette tragique alliance est annoncé comme étant à l’origine d’une religion d’Etat:

– Si je vous disais que pour fonder cette infâme et maudite religion, j’ai des évêques, j’ai des prêtres qui ne partiront pas au second appel, mais dès le premier !
(9 juin 1881)

*

L’Enjeu

Devil_vs_JesusDe nombreux signes nous disent que la lutte de la Fin du Temps des Nations a commencé; combats qui vont physiquement opposer Bien et mal. Ce ne sont pas de simples « concepts philosophiques », des « valeurs personnelles » ou abstraites. La bataille qui commence va mettre en lumière des forces non seulement humaines mais aussi spirituelles. C’est un des aspects de la Révélation.

A présent, le mal se cache de moins en moins; le démon sait que son heure est venue; qu’une importante partie de l’humanité est prête à le recevoir. Quelques exemples:
– La Hell-Fest, « fête de l’Enfer », qui se déroule chaque année en France, connaît un succès grandissant,
– Les groupes « Rock » (il est bon de rappeler que le mot « Rock’n Roll » est issu de l’argot américain et décrit l’acte sexuel), particulièrement ceux dits « Hard », « Heavy » et « Metal », ne se privent pas de chanter leur sympathie pour le démon. Qui se souvient encore que les initiales du groupe ACDC signifient « AntiChrist, Death to Christ » ; Anti Christ, mort au Christ » ? Et comment ne pas parler de cette créature qui revendique ouvertement son satanisme et se fait appeler « Marilyn Manson ». Sexe and Drugs and Rock’n Roll travaillent activement à la perte des âmes.
– L’avortement, accepté et banalisé. Le chanteur Antoine qui, dans ses « Élucubrations » datées de 1966, suggérait à la Présidence de la République de mettre en vente de la pilule dans les Monoprix pour enrichir le pays, imaginait-il alors qu’une pilule abortive pourrait être librement achetée sur Internet ?
– Une publicité pour une boisson énergétique ne montre-t-elle pas des anges chuter; faute d’avoir bu cette mixture,
– Aujourd’hui, une autre publicité censée promouvoir la consommation de viande de bœuf, ne montre-t-elle pas une grande famille de démons recevant une communauté d’anges; tous s’embrassant et partageant le même repas ?

Un grand bruit de ces voix qui sortent des instruments qui parlent, de ces instruments maniés par les hommes et qui seront au pouvoir de l’enfer… dit l’Esprit Saint à Marie-Julie.

Il ajoute:

«En plusieurs terres, Satan sera publiquement invoqué, le vrai Dieu insulté. On évoquera, en plein public, Satan, le Maître des Puissances, le grand chef qui détournera les lois de leur bonne route, en une marche effroyable. L’heure vient où tous les clergés seront atteints et serrés de manière terrible. »

Le démon travaille avec acharnement à détacher le Chrétien de l’Église; à l’éloigner du Christ. Jadis, la propagande soviétique savait quelle méthode adopter pour y parvenir:

« Il ne faut pas vous présenter à la jeunesse chrétienne avec des propositions de lutte antireligieuse, ce serait une grosse erreur psychologique. Mais c’est facile de l’entraîner pour quelque chose, pour la conquête du pain quotidien, pour la liberté, pour la paix, pour la société idéale. Dans la mesure où nous attirerons les jeunes chrétiens dans cette lutte pour des objectifs précis, nous les arracherons à l’Église. »
Renée Casin – « La Doctrine Sociale de l’Eglise » –  Éditions Réziac.

Les séductions et les tromperies du démon attirent l’humanité vers les ténèbres. Contemplez notre descente infernale ! Ce tourbillon qui emporte le Monde en utilisant ses utopies démocratiques et l’érosion de sa fortune. Il suffit d’observer avec humilité et honnêteté ce qui nous entoure; ce Bien qui ne cesse de perdre du terrain et ce mal qui, tel une lèpre, s’étend continuellement. L’homme s’acharne à forger les instruments de son propre malheur et s’affole de leurs conséquences.

Le Seigneur ait pitié de nous car Satan n’a de cesse de pousser l’humanité à se détruire. Si les hommes connaissaient l’éternité, tous craindraient de voir leur âme réclamée par le démon et aucun ne voudrait travailler à son règne éphémère. Dieu a créé l’Homme bon mais notre temps travaille à gâter les âmes dès leur plus jeune âge et à les aveugler.

*

Progression des conflits civils en Europe et ailleurs: Etat des lieux au 21 septembre 2011

Persécutions antichrétiennes : Etat des lieux au 21 septembre 2011

Survie:

ration-de-combat-armee-francaise-petit-sale-aux-lentillesJ’avais commencé un nouvel article sur le thème de la survie avant de m’arrêter devant le nombre de pages qui s’accumulaient. Je vais donc continuer à mettre des articles courts sur ce blog tout en reprenant le projet de « guide de survie en temps de guerre civile et globale » que j’avais esquissé voici quelques années. Les Éditeurs préférant habituellement les fables qui s’achètent aux avertissements qui se réalisent, je doute qu’il soit édité. A défaut, je le mettrai en ligne lorsqu’il sera prêt.

*

L’effondrement de l’euro va bousculer tous les repères, générer de la peur et de la violence. Que convient-il de faire ? Partir ou rester ? Collaborer ou résister ? Tout dépendra de vos convictions, de votre intégrité et des contraintes du moment. Dans tout ce que vous entreprendrez, gardez toujours en mémoire que c’est de votre âme éternelle qu’il vous faut vous soucier.

Plus prosaïquement, je vais à présent aborder le sujet du sac à dos. Pour cela, l’hypothèse est celle d’un départ rapide de la ville vers la campagne.

Situation de survie # 003:

Vous êtes sept; trois garçons et quatre filles. Chrétiens, vingt ans en moyenne, il y a déjà un moment que la situation vous inquiétait. Vous, vous avez vingt-deux ans et vous étiez étudiant en Marketing à Dauphine. Après avoir beaucoup lu et pris des renseignements, vous avez décidé de mettre un plan d’évacuation sur pied avec vos amis. Etant prévoyants, vous avez « magasiné » sur Internet et visité plusieurs boutiques de matériels militaires afin de vous équiper. Vous avez tous opté pour un équipement standard:

– Sac à dos 80l, noir, en Ripstop (un nylon à la fois léger et très résistant), un…
– Sac de couchage Armée Française F1,
– Chaussures Rangers PATROL XT-5, cuir & Cordura ainsi que tous les éléments nécessaires à un séjour « survie ». Consciencieux, vous vous êtes procuré suffisamment de…
– Rations de combat réchauffables pour tenir au moins quinze jours. Pour être sûrs de ne pas vous ennuyer en pleine cambrousse, vous avez glissé dans vos sacs à dos quelques livres, ordinateurs, téléphones portables et lecteurs MP4.

Également bien organisés et désireux de ne « pas mettre tous les œufs dans le même panier », vos parents sont partis de leur côté pour tenter de gagner la Belgique. En attendant des retrouvailles, vous voilà livrés à vous-mêmes. Par chance, l’un d’entre-vous a pu trouver une fourgonnette et quelques jerricans de gas-oil . Vous entassez vos bagages à l’arrière et vous prenez place dans le véhicule.
Le quartier de la banlieue Ouest où vous vivez est en effervescence. Allumant l’autoradio, vous constatez que les autoroutes sont bloquées et que des émeutes sont signalées un peu partout. Hésitant un instant entre la route et la SNCF, vous décidez d’emprunter les petites rues et de faire route plein Ouest.
Après quatre heures de conduite assez mouvementée, vous avez parcouru une quarantaine de kilomètres qui vous ont menés à proximité de Mantes-la-Jolie. Alors que vous vous pensiez tirés d’affaire, vous apercevez un barrage au bout de la petite route que vous espériez déserte. Vous ralentissez, hésitant à approcher de la dizaine d’individus qui vous observent. Ceux-ci vous font signe d’avancer. Craignant une embuscade, vous vous arrêtez tout à fait avant d’enclencher la marche arrière. Presque aussitôt, des coups de feu retentissent. La balle qui traverse le pare-brise tue instantanément une de vos amies, trois autres atteignent le moteur. Vous accélérez instinctivement puis amorcez un demi-tour sous un feu nourri.
Pied au plancher, vous parcourez une dizaine de kilomètres avant de ralentir et de vous engager dans un sous-bois. Là, le bilan n’est pas brillant. Entre cris et pleurs, vous apercevez votre amie; pâle et inerte. Un des garçons a également été touché à l’épaule par le même projectile. Livide, vous descendez nerveusement de la fourgonnette pour observer les dégâts et constatez que le radiateur a été touché. Mêlé à l’eau, un filet d’huile forme déjà une petite flaque sur le sol.

Le fourgon étant hors d’usage, vous entreprenez de le décharger. Le mieux est à présent de le dissimuler de votre mieux. Vous étiez trop loin pour être identifiés mais il est inutile de laisser des traces. Vous le poussez et le recouvrez sommairement de branchages.

Qui étaient ces hommes en armes qui bloquaient la route et quelles étaient leurs intentions ? Étaient-ce des émeutiers « politiques » ou une bande locales de crapules qui n’en voulait qu’à vos biens; et accessoirement à votre vie ? Vous n’avez aucune envie de le savoir mais vous ne pouvez pas vous empêcher de penser que vous êtes désormais en fuite; considérés comme « suspects » et recherchés.

Débriefing:

Ca commençait pourtant bien… S’éloigner était en effet la meilleure solution et le coup du barrage était difficilement prévisible. Lors du déclenchement de la guerre civile, il n’y aura pas de recette miracle pour s’en sortir; le mieux que vous puissiez faire est de bien vous préparer et d’être déterminé à survivre.
Pour l’instant, tout ce que vous pouvez faire est d’enterrer rapidement votre amie – en marquant discrètement l’endroit dans l’espoir d’une hypothétique inhumation ultérieure – et soigner celui qui est blessé… J’espère que vous avez pris quelques cours de secourisme car il est peut probable que vous trouviez un médecin ou ayez accès à un hôpital.
Tenaillés par une imminente sensation de danger, vous décidez de continuer la route à pied ? Reste à espérer que vous avez emporté la carte correspondante à votre trajet. Le problème est que vos tenues sont un peu trop semblables au point de ressembler à un uniforme. Ca risque d’attirer les regards.

Après avoir prononcé une prière à l’intention de votre amie décédée, vous prenez vos sacs à dos et vous préparez à partir. Comme vous avez réparti le contenu de celui du blessé et de la disparue dans les autres, et qu’il vous faut également soutenir ce dernier, vous risquez de trouver la charge vraiment lourde. Il est même peu probable que vous alliez très loin avec autant de poids. Les garçons étant généralement d’une constitution plus robuste, ils souffriront moins. Pour les filles, le problème risque de prendre des proportions plus alarmantes.

sac a dos militaireIl faut savoir que le Sac à dos, tout comme la chaussure, est au centre de la problématique du déplacement. Comment concentrer le maximum d’éléments utiles dans un espace restreint avec un minimum de poids et en conservant un confort optimal ? C’est un équilibre à trouver; le vôtre et celui du sac. C’est une question d’habitude et de priorités.

Si l’Armée recherche toujours des personnels « rustiques » (endurants à l’effort, à la fatigue et à la maladie) c’est que cette caractéristique favorise grandement le succès des opérations. Tout le monde n’étant pas taillé en hercule, sachez estimer vos capacités physiques avant de vous charger comme un âne. Faites une liste du matériel indispensable et ne cédez pas à la tentation d’y rajouter ordinateurs, lecteurs mp3, téléphones et autre gadgets qui seront surtout utiles pour vous distraire et vous signaler.
Ne regrettez rien. Ne vous laissez posséder et ralentir par le superficiel. Ne prenez que le nécessaire ainsi que ce qui peut facilement se monnayer; or, argent, bijoux. S’il y a des données informatiques que vous désirez conserver, copiez-les sur une clé USB et glissez celle-ci au fond de votre sac.
Gardez toujours à l’esprit que vous ne partez pas faire du camping mais que vous essayez de sauver votre peau.

Autre problème que le « héros » de cette simulation n’a pas su appréhender: celui des rations de combat. Une ration standard (24h) de l’Armée français tient dans une boite en carton mesurant 30cmx15,5cmx7cm. Son poids moyen – pouvant varier en fonction des différents menus – est de 1,6Kgs. S’imaginer partir à pied, sac au dos, avec son matériel ET des rations pour deux semaines, est irréaliste; faites le calcul.

Le sac de couchage F1 fait partie du matériel standard de l’Armée française. Il est de bonne qualité mais ne mesure qu’1m80; ce qui peut être handicapant pour les personnes de grande taille. Il est en partie étanche mais n’est pas taillé pour le froid hivernal. Son poids est de 2,4Kgs, ce qui est raisonnable; sans plus. Il existe d’autres sacs « Armée » (française et étrangères), bien plus performants mais nettement plus chers; dans ce cas précis 10x plus cher qu’un F1. Pensez toujours à vérifier les trois températures fabricant: confort, limite et extrême. Un « sac à viande » (sac en tissu à glisser dans le couchage, permettant de le protéger et faisant aussi office d’isolant) est une bonne option. Une couverture polaire et un matelas mousse épais viendront compléter l’équipement.

Voici une liste la plus complète possible d’éléments à avoir sur soi ou à glisser dans son sac à dos. Lorsque le moment sera venu d’ouvrir le placard et de l’extraire du sac plastique qui le protégeait, il faut que tout soit prêt; ou du moins, le plus possible. Vérifiez périodiquement l’état de stockage de votre matériel, les dates de péremption de vos rations de combat, de vos médicaments et l’absence d’altérations dues aux moisissures. Faites une liste de choses à ajouter: médicaments…

Liste:

Matériel collectif:

– Tente, double-toit ou sur-sac de couchage, sac de couchage. Un tapis de sol ou un matelas isolant est souhaitable, surtout par temps froid; soixante-quinze pour cent de la déperdition de chaleur se fait par le sol.
– Carte et boussole (non électronique);
– Trousse de secours,
– Jumelles,
– Douche portative (sac 20l); en option,
– Radio Go-po-fm. Un modèle de bonne qualité associant dynamo, solaire et batteries sera privilégié. Ce sera parfois votre unique contact avec le monde et être à court d’énergie est la dernière chose que vous désirez. Il est vital que vous puissiez connaître l’évolution des évènements où que vous soyez. Cela peut déterminer vos actions… et votre destinée.
– Drisse nylon (3 et 5mm).
– Mousquetons,
– Pelle-bêche de type « US »; de bonne qualité,

Matériel personnel:

– Sac à dos léger, résistant et de couleur neutre,
– Couverture de type « polaire »,
– Allume-feu (type allumettes tout-temps ou magnésium),
– Couteau (type « suisse » ou poignard); chaque couteau a des caractéristiques propres à son utilisation (par exemple, couteau de combat = lame double tranchant > 17 cm…)
– Sifflet (métal de préférence; question de solidité et de longévité),
– Sacs poubelle; pour l’étanchéité des vêtements contenus dans le sac à dos)
– Lampe de poche; privilégiez la simplicité et l’efficacité; plus c’est compliqué et plus c’est fragile,
– Piles ou accus de rechange; un chargeur solaire peut s’avérer utile,
– Lunettes de rechange et/ou, verres de contact,
– Médicaments,
– Allumettes (de préférence tempête), enfermées dans un boitier plastique étanche; de type pellicule 24×36 ou boite de vitamines vide.
– Papier journal,
– Rations de combat. Si la nourriture est l’élément clé de la survie, la mobilité ne l’est pas moins.
– « Popote », gamelles, couverts, quarts (de préférence en inox). Des torchons – bien utiles – seront utilisés pour caler chaque élément et éviter les bruits de ferraille.
– Gourde (de préférence en métal; je me méfie toujours des matières synthétiques dans l’alimentaire). Les gourdes « US » possédant un quart, il est toujours possible de les préférer à une popote plus complète mais plus encombrante.
– Matériel de toilette (l’hygiène conditionne la santé et est par conséquent vitale),
– Rouleaux de sacs poubelle. Indispensables, non seulement pour ne laisser aucune trace de son passage mais surtout pour isoler les vêtements en cas de forte pluie ou de chute dans un cours d’eau. Avoir du change sec et propre est bon pour le moral et peut éviter une hypothermie dont vous n’avez vraiment pas besoin.
– Montre,

Attention aux reflets des objets métalliques (lunettes, montres…).

Vêtements et sous-vêtements:
– T-shirt, sweat-shirt, pull-over,

– Chaussettes,
– Poncho imperméable,
– Pantalons (toile légère ou type jean; tout en sachant que les jeans sont longs à sécher et qu’une couleur sombre attirera davantage les moustiques en été),
– Chaussures de marche adaptées (non poreuses: pas de toiles, de cuir non graissé…)
– Chaussures légères, type tennis,
– Bonnet, type commando, de couleur neutre,
– Mouchoirs, PQ, serviette, gant de toilette, savon, dentifrice, brosse à dents…

Trousse de secours:

Il existe des kit de secours assez bien conçus et à un prix raisonnable. Il est malgré tout nécessaire de les compléter selon vos besoins:
– Désinfectant: Dakin,
– Ciseaux (découpe bandes, pansements et, vêtements lors d’accidents graves). Il est impérativement nécessaire de vérifier, élément par élément, le contenu de la trousse de survie; surtout si elle a été achetée « toute prête ». Si ciseaux, bandes, sparadrap ou autres vous semblent être de la camelote, n’hésitez pas à les remplacer par du matériel de qualité. Vous l’apprécierez lorsque vous aurez à vous en servir.
– Pince à épiler (échardes, balles, plombs),
– Aiguilles et fils (de préférence médicaux, résorbables),
– Crème hydratante, type Biafine; particulièrement efficace pour soigner les brûlures. Appliquée préventivement, elle accélère le bronzage au lieu des rougeurs.
– Alcool iodé (ampoules…).

Utilisez tous vos consommables avec parcimonie car vous ignorez quand, ou si, vous pourrez les renouveler. Savon, shampoing, brosse à dents et dentifrice perdus ou épuisés peuvent avoir, à moyen terme, d’importantes conséquences sur la santé; d’autant plus qu’un manque vitamines pourra fragiliser votre organisme. L’hygiène buccale est essentielle afin de prévenir les caries et le déchaussement des dents. Ceux-ci peuvent en effet entraîner des problèmes stomacaux dus à une mastication insuffisante. Le savon préviendra les mycoses et autres problèmes de peau. Pour bien fonctionner, le corps humain demande un certain nombre de soins.

D’autres matériels collectifs peuvent être ajoutés à ces listes, comme une hachette, une scie ou une corde.

Hachettes et scies sont des outils tranchants qui peuvent occasionner de graves blessures lorsqu’elles sont mises dans des mains inexpérimentées. Les dents d’une lame de scie étant « décalées » en alternance afin de mieux mordre le bois, les coupures qu’elles provoquent sont larges et nécessitent le plus souvent des points de suture. Si l’accès au soins est devenu impossible, il vous faudra avoir accès à une aiguille et du fil pour rapprocher les bords; en espérant que les endorphines générées par la douleur fassent effet. Bien désinfecter, ne jamais donner d’aspirine qui est un fluidifiant sanguin et prier pour qu’il n’y ait pas d’infection.

C’est tout pour aujourd’hui.

*

Prions le Seigneur ! Kyrie Eleison!

O Seigneur, Dieu des armées,
Dieu de notre salut,
Qui, seul fais des miracles,  regarde tes humbles serviteurs  avec  miséricorde et bonté,  et dans Ton Amour pour l’humanité,  écoute-nous, et aie pitié de nous:  car nos ennemis se sont réunis contre nous,  pour nous détruire  et apporter la ruine à nos sanctuaires.

Aide-nous, ô Dieu notre Sauveur, et délivre-nous, pour la gloire de Ton Nom,  et que les paroles de Moïse au peuple israélite  s’appliquent à nous: « Voici, restez fermes  et vous verrez le salut qui vient du Seigneur.

Le Seigneur combattra pour vous. »Oui, Seigneur Dieu, notre Sauveur,  notre force, notre espoir et notre protection,  ne Te souviens pas des dérèglements et de l’injustice de Ton peuple, ni ne Te détourne de nous dans Ta colère,  mais dans Ta miséricorde et Ta bonté, visite Tes humbles serviteurs qui se prosternent devant Ta miséricorde;

Lève-Toi pour venir à notre aide, et accorde à nos guerriers triomphe en Ton Nom, et pardonne les transgressions  de ceux que Tu as appelés à laisser la vie dans la bataille, et au jour de Ta juste rétribution,  donne-leur des couronnes incorruptibles,

Car Tu es la protection et la victoire et le salut de ceux qui espèrent en Toi, et nous Te rendons gloire, Père, Fils et Saint Esprit, et maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles.

Amen!

Claude d’Elendil

Contact
Compteur gratuit