20 juin 2011

2012… et après ?

KILAUEADans ce monde plein de tumulte, on est parfois saisi par une sensation d’encerclement qui confine à l’étouffement. Un nombre grandissant de nouvelles blessent l’esprit, affectent l’âme et renforcent notre certitude d’un avenir calamiteux.

A Poitiers, le 19 septembre 1356, c’est ce que devait ressentir le prince Philippe, quatrième fils du roi de France, lorsqu’il criait à son père, Jean II le Bon, encerclé par les soldats anglais: « Père, gardez-vous à droite ! Gardez-vous à gauche !
L’orgueil et le non-sens stratégique transformèrent ce qui aurait dû être une victoire en une sanglante défaite qui fit sombrer le royaume de France dans la guerre civile. Fait prisonnier par le Prince Noir, le Roi Jean fut emmené en Angleterre et  ses sujets durent acquitter d’une rançon de quatre millions d’écus d’or pour sa libération. Les petits sont toujours les premiers à payer pour les erreurs des puissants. Rien n’a changé dans ce domaine.

En proie à leurs passions et leurs rêves de gloire, aussi persuadés de leur force et de leur bon droit qu’incapables de mesurer la portée de leurs actes,  les hommes de guerre partis pour guerroyer s’étaient précipités, têtes baissées, dans la défaite. Ce rappel historique est un parfait exemple de mauvaises décisions précipitant un pays dans la honte et le malheur.

Notre temps est submergé par un flot d’informations qui nous parlent de crimes, d’argent sale, de spéculations, de lois, de guerres et de déstabilisations. Le Bien que possède encore l’humanité est recouvert par un mal dévorant comme une coulée de lave incandescente. Paradoxalement, nos sociétés sont de plus en plus encadrés, noyées sous un déluge de règlementations qui tentent de se substituer au Bien mais qui n’en sont le principe opposé. Le « Tout ce qui n’est pas interdit est rendu obligatoire » est contraire au libre-arbitre voulu par Dieu. Nos gouvernants s’efforcent ainsi de maintenir une cohésion en plein délitement.
Multiplier les lois et les sanctions est ignorer que les peuples ont moins besoin d’autoritarisme que de savoir où ils vont. Comment le pourraient-ils alors que le clientélisme prévaut dans tous les domaines et que la corruption ne cesse de croître ?  C’est pour cela que, dans le chaos moral et spirituel où nous nous trouvons, les barrières de la civilisation tombent les unes après les autres pour laisser place à des doctrines barbares, décadentes et ennemies.  En s’éloignant du  Christ, les hommes empruntent le chemin qui mène à Satan. Cela explique que tout se défait et que nous nous sentions impuissants.

Légalisation du cannabis, euthanasie et mariage homosexuel sont désormais sur la table; les lobbys qui les animent pressentent leur prochaine victoire et redoublent d’efforts. Sorciers, sectes sataniques et antichrétiennes revendiquent leur droit à la « différence » et à la liberté de conscience; la démocratie ne tient-elle pas toutes choses qui ne lui nuisent pas pour égales ? Dans cette grande liberté de faire le mal, les interdits s’effacent. Ainsi, nombre de pédophiles mondains théorisent leurs actes, parlent de la sexualité des enfants et tentent d’en faire une doctrine respectable. Quant à l’apostasie de la chrétienté, elle va de pair avec une islamisation conquérante qui s’annonce déjà comme le fléau de l’Occident. Ce glissement des valeurs vers l’abîme forme un abominable inventaire; il est la marque d’un pourrissement précédant le fatal effondrement promis par les prophéties.

Satan est dans nos murs et se rit de notre aveuglement; si les satanistes ont conscience de sa présence, ils ignorent quel mauvais maître ils servent. Le troupeau, abêti de mensonges et de vanités, se contente de déplorer la décadence du monde et la disparition de sa joie de vivre. Ovni ou New Age; peu lui chaut car il prêt à tout croire à l’exception de la parole du Christ !

Les nouvelles de meurtres et tentatives d’assassinat au couteau ou à la machette se multiplient car les hommes ne se supportent plus… pas plus qu’ils ne supportent la sainte doctrine. L’Islam, punition de la Chrétienté apostate, continue de supplanter partout la foi chrétienne et s’étend jusque dans le plus petit des villages de France. Les nations chrétiennes ont honte de Dieu et c’est pour cela que le Créateur a libéré le démon de toutes entraves afin qu’il puisse tourmenter une humanité devenue mauvaise et rebelle. Le Chrétien de 2011 n’est plus qu’un sujet de haine à travers le monde et de dérision en Europe. L’apostasie n’a cependant pas encore touché le fond. Cela viendra lors des guerres civiles.

Mais qui est encore disposé à entendre ces paroles ? Trop de bruits et d’agitations font écran. Plus personne n’écoute. Alors, que ce qui doit arriver arrive et que la Révélation qui a été annoncée se poursuive; car elle a déjà commencé.
Les péchés des hommes avaient conduit la Terre à la deuxième guerre mondiale. Chacun a eu connaissance du résultat. Le pouvoir que Dieu avait alors accordé à Satan s’était infiltré dans l’esprit des hommes avant de se réjouir des charniers des camps de concentration. Rien n’a changé; tout a empiré. Ô combien plus vaste est désormais la puissance du démon. Quelles nouvelles limites dans l’horreur seront franchies lors de cette guerre qui approche à grands pas ! Quelles boucheries à venir !

Les prophétiques qui nous avertissaient depuis des siècles ont été ignorées; les conséquences sont désormais sur nos écrans. Préparez-vous, préparons-nous tous.

*

La Haine de la Vérité:

bouche vérité bRien de plus déplaisant que la vérité; nue, froide et souvent cruelle. Elle nous renvoie à nos peurs et à une réalité qu’on souhaiterait ignorer; ou oublier. Plus les époques sont dures et mauvaises, plus la vérité est  rejetée comme un chiffon répugnant. Même si je n’ai aucun lien avec le Front National, celui-ci a la mérite d’alerter sur des vérités dérangeantes et de mettre en garde sur nombre de dangers qui nous guettent. Dans la haine de la vérité qui prévaut aujourd’hui, comment s’étonner que ce parti politique soit le plus haï de tous ?

Le mensonge est tellement plus plaisant ! C’est pourquoi ceux qui promettront le plus et le mieux, lors de la campagne électorale 2012, seront les plus applaudis et récompensés. C’est aussi pourquoi on constate pléthore de voyants, tireuses de cartes et autres vendeurs d’espoir à la sauvette. Ainsi en était-il à la veille de 1789.

Les avertissements méprisés ayant entraîné des catastrophes jalonnent l’Histoire; l’expérience des uns est rarement utile aux autres. Si les prophéties chrétiennes nous mettaient en garde, les Nations ont préféré les ignorer et, rejetant leur baptême, se sont attachées aux illusions et aux vanités de la science et de l’athéisme. Le monde est entêté jusqu’à l’enfer et de très grands malheurs commencent à s’ouvrir sous nos pas.

Hors  dimension prophétique, un nombre grandissant d’analystes mettent en équations les problèmes actuels pour aboutir au même résultat: la troisième guerre mondiale approche; inéluctable tant l’aveuglement est général. Il suffit de consulter le site http://www.infowars.com/ (en anglais) pour s’apercevoir qu’une foule d’informations nous renvoient à un futur, à la fois très proche et très sombre.

Observez comme les évènements s’articulent en de multiples fronts convergents vers ces révolutions suivies d’un troisième conflit mondial. Un premier, économique et spéculatif, place les monnaies dans la tourmente et provoque le renchérissement des denrées alimentaires. Un deuxième, terroriste et islamique, s’étend à travers le monde comme une lèpre fulgurante. Quant au troisième, il se décline en catastrophes, inondations, maladies et sècheresses qui devraient bientôt laisser percevoir le surnaturel inhérent à la Révélation.

Pour l’instant, les récoltes diminuent alors que la population mondiale ne cesse de s’accroître; cela nous laisse entrevoir le temps qui approche. Les spéculations précédent l’effondrement des économies feront le reste. Le « reste », ce sont ces manifestations et ces révolutions qui ont touché le Maghreb et vont bientôt se propager en Europe. Les « Indignés », qui se réfèrent au manifeste de Stéphane Hessel « Indignez-vous », ne sont que l’amorce d’un processus qui va s’amplifier jusqu’à l’explosion. Lorsque tout aura été livré au désordre et à la violence, rester en vie sera le plus grand défit à relever. Echapper aux bandes armées, trouver de l’eau potable et de la nourriture sera notre quotidien. Puisse le Seigneur avoir pitié de nous et nous ramener sur les chemins de la foi, de l’espérance et de la charité.

Personne ne sera épargné car nous sommes tous sur le même navire; tous frères et égaux devant Dieu. Ce sera pour les uns un châtiment, pour les autres, une épreuve de foi menant au salut éternel.

*

La Chine:

china-drapeauL’Europe s’apprête à nouveau à renflouer la Grèce; ce puits sans fond ouvrant la voie à la disparition de la monnaie européenne. Alors, pour sauver les banques et l’Euro, on privatise en catastrophe; on vend le mobilier (ports, chemins de fer, compagnies d’électricité…) comme on le ferait des chaises et ordinateurs d’une PME en liquidation. Avec la complicité des gouvernements, la finance internationale n’hésite plus à dépouiller impunément onze millions d’individus.
le malheur des uns faisant le bonheur des autres, la Chine profite de cette crise pour accroitre son expansion. Mais ses rachats massifs en Grèce sont-ils vraiment une bonne idée ?

Quelle sera la réaction de la Chine lorsque l’Euro et le Dollar s’effondreront ? Les images de liasses d’euros devenus sans valeur, s’envolant, tels des feuilles mortes, dans les rues des capitales européennes feront le tour du monde. Tous comprendront alors que l’Europe est tombée. Cet empire du Milieu, dont les investissements tous azimuts ressemblent à un rachat progressif de la Terre, aura-t-il d’autre choix, politique et économique, que se précipiter dans cette grande guerre au côté des islamistes ? La survie de ses populations et le maintien de la paix civile en ses frontières risque d’être à ce prix.

*

2012:

2012-pictureJe m’émerveille en constatant la manière dont la Révélation s’étend sur le monde.  Si le déroulement des évènements m’apparaît de plus en plus clairement, je crains toutefois que le message ne soit  parasité par les nombreuses erreurs liées au New Age. La plus importante, et la plus proche, est celle du 21 décembre 2012. En annonçant la fin du monde pour ce jour, les sectes et le New Age portent une lourde responsabilité en termes de paniques et d’agissements extrêmes. Je redoute en effet que les évènements (liés à la Révélation) survenant aux alentours de cette date ne soient assimilés à cette fausse prophétie et soient la source d’une grande confusion.

Par Marie-Julie, le Ciel nous a pourtant donné un calendrier assez précis – trois crises révolutionnaires, une guerre mondiale suivie de la venue d’un grand Roy et d’un grand Pontife – et a désigné les fléaux humains du Châtiment: Islamistes, étrangers violents et révolutionnaires.

Il a été fait état des sectes, des ennemis de la foi…

« Les impies et les sectes refusent de croire aux promesses de mon divin Cœur. En refusant de croire, ils le méconnaissent ; ils l’outragent ; ils l’offensent d’une manière irréparable. »

… et d’une nouvelle religion:

« … la puissance des hommes mortels, hommes souillés, corrompus, menacés de mort terrible, quand cette puissance va ordonner, dans tout ce royaume, une religion affreuse, opposée à celle qui existe aujourd’hui et qui fait le bonheur de mon peuple. »

On peut bien sûr se demander si l’Islam sera alors religion d’Etat – et si la charia sera appliquée – ou si les partis révolutionnaires s’entendront pour imposer un culte qui sera une perversion de la religion catholique. A moins que ce ne soit un mélange des deux ? Les prophéties de la Fraudais sont parfois en contrastes: une grande clarté ponctuée de zones d’ombre.

Si le déroulement des évènements m’apparaît clairement, je ne peux m’empêcher de m’attrister en songeant que le Châtiment aurait pu être évité si le temporel n’avait pas banni le spirituel; si la foi était  restée dans les âmes. Ceux qui gouvernent aujourd’hui se seraient souvenu des prophéties de Marie-Julie; de ses paroles explicites où étaient mentionnés « ces étrangers dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas » ou de « cette religion coupable, sacrilège, infâme, en un mot semblable à celle de Mahomet« … où elle voyait entrer des évêques.

S’il n’étaient pas aussi aveuglés par leurs ambitions, ils n’auraient eu garde d’oublier ces monitions:

« …l’Europe entière subira partout lutte et révolution… »
 » En plusieurs terres, Satan sera publiquement invoqué, le vrai Dieu insulté. On évoquera, en plein public, Satan, le Maître des Puissances, le grand chef qui détournera les lois de leur bonne route, en une marche effroyable. »

Les troubles économiques et les abaissements successifs des notations des pays de la zone euro prendraient un autre sens; seraient le signal qu’ils font fausse route et qu’il leur faut d’urgence se réformer. Mais non, rien n’y fait. Dans son aveuglement et son insignifiance, l’homme croit toujours que sa volonté triomphera de tout.

Oui, tout ça aurait pu être évité; tout comme pourrait l’être – dans une certaine mesure – ce qui va à présent s’enchaîner. Ces textes et cet humble journal témoigneront que le monde avait été averti et qu’il a fait le choix de ne pas écouter.

Les évènements survenus voici quelques semaines en Israël en annoncent d’autres; bien plus graves. Après viendra le tour de l’Angleterre, déjà gangrénée par l’Islam et au bord de la guerre civile, puis de la France; qui ne vaut guère mieux. La guerre civile doit en effet commencer par Paris avant de s’étendre au reste du monde.

*

Benoit XVI:

Nous pouvons à présent mesurer le temps qu’il nous reste avant ce grand choc de la Première Crise. Tout devrait survenir bientôt; avant la disparition de Benoît XVI… Marie-Julie dit encore à son sujet:

«Mes enfants, dit Jésus, voilà donc mon nouveau représentant placé à la tête de l’Univers. Il y aura beaucoup à souffrir. L’enfer va livrer une dernière lutte à la terre ; et la terre va livrer une dernière lutte à mon représentant. Sa charge sera bien lourde. Il faudra un homme fort comme une montagne, et un esprit point ordinaire, pour soutenir cette révolution et ce carnage.
Ce cher et digne représentant sera entré dans une nouvelle alliance pour soutenir ma sainte Eglise au fort de l’orage.
Les peines, les tortures, le mépris, il recevra tout… jusqu’aux crachats. On ira jusqu’à le conduire à la pierre du premier Pontife. On lui dira : renie ta foi, laisse-nous la liberté. Mais sa foi sera ferme et constante. C’est moi qui vous aurai donné ce Pontife. Priez pour lui qui doit voir, sous ses yeux, une révolution acharnée. Sa main, jusqu’à la mort, tiendra la Croix et ne la lâchera pas.
Priez, je vous en supplie, car la foi et la religion vont être foulées sous les pieds de ces malfaiteurs
».
(9 mars 1878)

Cette Passion sera sanglante pour les Chrétiens car des hommes emplis de violence essaieront de faire disparaître jusqu’au souvenir du Christ.

On retrouve une description similaire dans le troisième secret de Fatima:

… «Un Évêque vêtu de Blanc, “nous avons eu le pressentiment que c’était le Saint-Père ». Divers autres Évêques, Prêtres, religieux et religieuses montaient sur une montagne escarpée, au sommet de laquelle il y avait une grande Croix en troncs bruts, comme s’ils étaient en chêne-liège avec leur écorce. Avant d’y arriver, le Saint-Père traversa une grande ville à moitié en ruines et, à moitié tremblant, d’un pas vacillant, affligé de souffrance et de peine, il priait pour les âmes des cadavres qu’il trouvait sur son chemin. Parvenu au sommet de la montagne, prosterné à genoux au pied de la grande Croix, il fut tué par un groupe de soldats qui tirèrent plusieurs coups avec une arme à feu et des flèches; et de la même manière moururent les uns après les autres les Évêques les Prêtres, les religieux et religieuses et divers laïcs, hommes et femmes de classes et de catégories sociales différentes. Sous les deux bras de la Croix, il y avait deux Anges, chacun avec un arrosoir de cristal à la main, dans lequel ils recueillaient le sang des Martyrs et avec lequel ils irriguaient les âmes qui s’approchaient de Dieu. »

Israel_4_009_Jewish_Cemetary_in_JerusalemQue dire d’autre si ce n’est que le Saint-Père est le dernier pape de la prophéties de Malachie; celui qui doit voir le trône de Saint Pierre usurpé par un Pape révolutionnaire ? « De gloria olivae » ; comme si la devise faisait référence, non à la paix associée à cet arbre, mais au plus grand cimetière juif de Jérusalem; bâti sur le Jardin des Oliviers où le Christ fut arrêté. Tant de Judas à venir !

Il apparaît de plus en plus probable que le martyre du Saint-Père soit concomitant avec celui d’Israël et symbolise la gloire de ceux qui meurent pour leur foi en Christ. Gethsémani, « le pressoir à huile » en araméen. C’est en effet en ce lieu que prièrent Jésus et ses apôtres avant la Passion. Le Christ savait qu’il allait être arrêté… Le Saint-Père se doute-t-il de ce qui l’attend ?
C’est également au pied du Mont des Oliviers que se trouve l’église de Toutes-les-Nations (également appelée basilique de l’Agonie, Basilica Agoniæ Domini)… car « Toutes-les-Nations » sont concernées par la Révélation…  qui est le Temps de la Fin des Nations.

Jean 18:11  Jésus donc dit à Pierre: Remets l’épée dans le fourreau: la coupe que le Père m’a donnée, ne la boirai-je pas ?

Courage pour courage; la coupe doit être bue et elle le sera.

*

Israël:

Plus prosaïquement, Nostradamus nous parle d’un « grand mur » qui doit tomber. Comment ne pas songer au Mur de Sécurité érigé par Israël ? Quant au « Fleuve de sang » la terre teinte, ne serait-ce pas celui devant « subitement » dévaster la Terre  Sainte ?

VI-57.
Avant conflit le grand mur tombera,
Le grand à mort, mort, trop subite & plainte,
Nay mi-parfaict la plus part nagera,
Aupres du fleuve de sang la terre teinte.

 

Beaucoup d’indices, de signes et de concordances, mais aucune certitude avant que l’évènement n’ait lieu; l’homme cherche toujours des preuves et Dieu ne lui tend que la foi.

Le Grand Pontife, « Pierre II le Romain », viendra après. Il restaurera l’Eglise dans toute sa gloire première. Combien serons-nous à célébrer cela ?

*

Primum non nocere…

hippoc1« Avant tout, ne pas nuire» . Cette citation latine est inspirée du traité des Epidémies d’Hippocrate. Elle fait partie, tout comme le Serment du même auteur, de la déontologie médicale.

« Je jure par Apollon, médecin, par Esculape, par Hygie et Panacée, par tous les dieux et toutes les déesses, les prenant à témoin que je remplirai, suivant mes forces et ma capacité, le serment et l’engagement suivants :
Je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une pareille suggestion ; semblablement, je ne remettrai à aucune femme un pessaire abortif. Je passerai ma vie et j’exercerai mon art dans l’innocence et la pureté… »

Le Serment, après presque 2500 ans de bons et loyaux services, a été « réactualisé » en 1996 afin de dissimuler les crimes de notre Temps: l’avortement ( je ne remettrai à aucune femme un pessaire abortif ) et l’euthanasie ( Je ne remettrai à personne du poison, si on m’en demande, ni ne prendrai l’initiative d’une pareille suggestion ) ont ainsi disparu du texte que les médecins doivent réciter devant le buste d’Hippocrate, après avoir soutenu avec succès leur thèse d’exercice. Les lois humaines ont ceci de pratique: elles s’adaptent à tout et à n’importe quoi car elles s’ajustent toujours aux modes et aux intérêts humains. C’est aussi pour cela qu’il ne faut jamais accorder plus de confiance à son pays qu’on en met en ceux qui le dirigent.

« Non nocere »… C’est aussi une question que je me pose lorsque je travaille sur les prophéties. Ne pas nuire; ne pas induire en erreur tout en maintenant l’espoir d’un monde nouveau accordé par la Miséricorde divine. Ecrire sur ce sujet est parfois très difficile tant les descriptions des maux sont nombreuses et la délivrance semble lointaine. Qu’en sera-t-il d’ici quelques temps si prophéties et actualité continuent de converger ? Je ne souhaite pas que mes analyses – tout comme pour le New Age – puissent participer à une quelconque hystérie de masse. Dois-je pour autant arrêter de publier le fruit de mes recherches ?

Lorsqu’on étudie des textes relatifs au futur avec la foi nécessaire pour y voir l’œuvre de Dieu, il est parfois difficile de faire la part de l’étude et de l’inspiration. Prédire, par exemple, une prochaine éruption du volcan hawaïen Kilauea dans quelques semaines, avec des conséquences mondiales en termes de dispersion de poussières, relèverait de la prophétie pure. Lorsque je commente les prophéties de Marie-Julie, je me retranche derrière des textes qui ne m’appartiennent pas et qui ont pour origine l’une des plus magnifiques manifestations spirituelles du Ciel à un être humain. Si commenter les prophètes est une tâche ardue, l’être ne serait vraiment pas un sort enviable.

Je préfère rester dans le commentaire en veillant, non seulement, à ne pas nuire de quelque manière que ce soit mais également à ne pas décrédibiliser des textes précieux.

*

Le Lit de l’Islamisme:

haine-islamisteAprès avoir, entre 1978 et 1992, soutenu les Talibans contre l’invasion soviétique et fait le lit de l’islamisme en Irak depuis le 20 mars 2003, les Etats-Unis continuent de déstabiliser les pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient en appelant les chefs d’Etats à se plier à la Rue ou à démissionner. Alors que des centaines de millions d’euros sont engloutis dans le conflit libyen sans qu’il soit possible de parvenir à un résultat décisif, les Etats-majors canadiens et américains déplorent le peu d’enthousiasme des pays OTAN à s’impliquer dans ces guerres de « pacification » humanitaire. S’abriter derrière la protection des populations civiles est sans doute le meilleur moyen de dissimuler que la troisième guerre mondiale a commencé… mais ce paravent ne peut tromper tout le monde.

Cet enlisement est toutefois un important signal donné au monde; celui d’armées occidentales qui – échaudées par l’Irak et l’Afghanistan – ne veulent plus risquer de troupes au sol et se retrouvent rapidement à bout de ressources financières et militaires; c’est un grave aveu de faiblesse et l’annonce de défaites à venir.
C’est pourquoi, financièrement et militairement, l’OTAN doit rapidement solder le dossier libyen. Certaines informations avancent une possible intervention américaine, au sol, en septembre-octobre. Tout ce qui touche aux pays musulmans doit désormais être observé avec une grande attention.

*

Les Elections Présidentielles Françaises:

Le Poteau de Boue; ce Président français naviguant au gré de sa mauvaise humeur, de ses caprices et des sondages; spirituellement inexistant et moralement répugnant, symbolisant à lui seul la chute du pays France, prépare sa réélection. Nicolas Sarkozy – puisse qu’il s’agit de lui – sera-t-il réélu ? Un doute subsiste car, s’il ne l’est pas, cela signifie que la première crise révolutionnaire surviendra d’ici les prochaines élections. C’est court et, là encore, les prophéties passent une épreuve de Vérité. Marie-Julie dit de lui:

 » Dans la tempête, sa voix criera aussi fort que les autres, contre tout ce que Dieu a établi… Il n’y a pas de fermeté en lui : ils l’ont mené ; ils l’ont dirigé. Voilà le portrait de cet homme : c’est un poteau de boue… »

Pour que cela se réalise, il faut qu’il y ait concordance de temps entre la première crise révolutionnaire et son mandat présidentiel. Cela implique qu’il soit en fonction lors de la « tempête »… S’il est réélu, cela repousse un peu les évènements…

MelenchonDans l’état de tension politique et économique où se trouve la France, on peut craindre que la présidentielle de 2012 ne s’accompagne de nombreuses violences civiles. Le Front de gauche et l’Islam devraient y jouer un rôle central… car l’alliance entre révolution et Coran n’est plus à démontrer.

Les trahisons des électeurs par leurs élus ne sont pas choses récentes mais la constitution du Front de gauche marque une réelle volonté de rupture et de conquête du pouvoir. Le discours antichrétien, antifrançais et pro-étrangers se radicalise. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon – qui vient d’être choisi pour représenter le Front de Gauche lors de l’élection présidentielle de 2012 – a récemment laissé entendre qu’il regrettait que  » Charles Martel ait « arrêté les arabes à Poitiers » .

MoktadaElSadrSes propos, virulents et révolutionnaires font naître en moi une très mauvaise sensation. Je ne suis pas en mesure de prédire des évènements concernant les personnes mais je ne peux m’empêcher de croire que cet homme, tout comme le chef radical chiite irakien Moqtada Sadr, n’aura de cesse de poursuivre le Christ de sa haine. Si le pouvoir leur est donné, l’un et l’autre tremperont leurs mains dans le sang des innocents. Leurs regards respectifs sont terrifiants.

Lorsqu’on étudie les prophéties, on ne peut se départir de certaines intuitions. Je prie pour que celles-ci ne se réalisent pas.

 

*

Les Véritables Ghettos:

Définition de « ghetto »
nom masculin
(vénitien ghetto, de l’hébreu ghet, divorce)

Quartier habité par des communautés juives ou, autrefois, réservé aux juifs.
Lieu où une communauté vit en marge du reste de la population ; cette communauté elle-même : Les ghettos noirs de New York.
 Milieu renfermé sur lui-même, condition marginale dans laquelle vit une population ou un groupe : Un pays qui veut sortir de son ghetto économique.
(Source: Dictionnaire Larousse)

Cette photo où apparait un véhicule de Police cernée par des musulmans en prière témoigne d’une situation bien réelle; d’une perte de contrôle de portions grandissantes du territoire français et de l’impuissance d’un Etat en complète faillite morale et au bord du dépôt de bilan financier.

©Lahcène ABIBIl est toujours frappant de voir les âmes anthracites qui font l’opinion continuer à utiliser ce terme de « ghettos » à propos des banlieues – en sous-entendant peuplées de populations immigrés – alors qu’il n’en est rien. Depuis que les populations allogènes – principalement musulmanes – y sont majoritaires, nous sommes dans une situation opposée; ce sont les populations autochtones – françaises chrétiennes -qui se retrouvent en situation de ghettoïsation. Au delà de l’analyse linguistique, c’est tout un système de pensée qui est faussé; intentionnellement biaisé.

Nous assistons un peu partout à des épurations qui prennent un caractère de plus en plus religieux: si l’Islam est majoritairement responsable de cet état de fait, Chine, Vietnam, Inde (2), Nigéria, Irak ou Azerbaïdjan se livrent également à des exactions anti-chrétiennes.
Le sentiment tribal qui anime les islamistes leur dicte de conquérir les territoires encore tenus par la Croix; l’ennemi de toujours. C’est ainsi que les églises se vident alors que les mosquées s’élèvent en tous lieux. Un malheur en entraînant un autre, un prêtre imprégné de dialogue interreligieux a renoncé, in extremis, à lire des passages du Coran pendant sa messe; il « ignorait » qu’il s’agissait d’une hérésie. D’autres évènements qui pourraient passer pour anecdotiques se multiplient: le drapeau turc recouvrant la croix de l’église St-Joseph à Gand ou ces déferlements de violences lors des matchs de football témoignent d’une stratégie de plus en plus concertée de conquêtes.

L’intelligentsia parisienne tente de minimiser ces faits afin de dissimuler que nous sommes désormais dans une logique de guerre civile. Le sol français est l’objet d’une colonisation qu’il est interdit de commenter. Les lois antiracistes Gayssot, Pleven, Lellouche, Perben et Taubira président au suicide de la France.
Certains quartiers, voire villes, sont de fait devenus des territoires étrangers. Police et pompiers ne peuvent y pénétrer qu’harnachés comme s’ils s’embarquaient pour l’Afghanistan. Ils ont pour consigne, afin de ménager une paix civile de plus en plus précaire, de ne pas poursuivre les délinquants de type maghrébins susceptibles de générer des émeutes et de classer « sans suite » les « incivilités ». En résumé, de faire « profil bas ».

Aujourd’hui, la crainte a changé de camp. La police redoute les voyous et l’Islam s’est développé au point d’être majoritaire en bien des endroits. Des quartiers entiers et des villes européennes sont devenus si semblables à ceux de Tunis ou d’Alger que seul le commentaire du journaliste permet de situer le pays. Si les Français de souche  – majoritairement blancs et chrétiens – se retrouvent de fait dans une situation de ghettoïsation, il en va de même des forces de l’ordre, marginalisées et bunkerisé dans des locaux d’où elles ne sortent que la peur au ventre. Au delà des effets politico-médiatiques où les écrans déversent des images de cars de CRS ceinturant quelques barres d’immeubles, nombres de policiers lancent des appels de détresse; comme aux Tarterêts.

« Les pompiers ne vont plus jamais seuls dans ce quartier. La police les accompagne systématiquement. C’était un guet-apens. Ça se passe toujours comme ça : on appelle pour un feu de poubelle ou de voiture et des dizaines d’individus fondent sur les policiers dès qu’ils ont mis le pied à terre. Parfois, ils s’y mettent à cinquante. Il y a une volonté de tuer. »
Source: rue89.com.

L’Etat français a parfaitement conscience de sa perte de contrôle car ce sont des dizaines d’années d’immigrations massives, de deuxième et de troisième génération qui sont installées sur le territoire et ne partiront jamais. Islam- Chrétienté – Eau et Huile. Les peuples se mêlent sans jamais vraiment se mélanger et se fédèrent autour de leurs valeurs ancestrales; dont la plus forte est la religion. L’Islam est puissant alors que la Chrétienté affiche une faiblesse insigne.
Les dernières révolutions survenues dans le Maghreb et l’afflux d’immigrés clandestins nous disent qu’il est insensé de croire que l’immigration puisse être endiguée. Bien peu osent murmurer que les populations européennes d’origine sont condamnées à la disparition; au remplacement. Ce que les armes n’avaient pu obtenir depuis le VIIe siècle a été réalisé par les ventres toujours prolifiques des sectateurs de Mahomet.

Insensiblement, la loi française commence à s’adapter à un passage à la charia. Vous en doutez ? Alain Milon, sénateur UMP du Vaucluse, a déposé un projet de loi concernant l’adoption d’un concept islamique dans la loi française. Tout cela est bien entendu enrobé de bons sentiments:

« La kafala est un mode de recueil prévu par le coran ». En effet, l’islam ne connait pas l’adoption comme l’entend la civilisation européenne. Pour le monde musulman, la filiation ne peut passer que par le sang. La « kafala » est donc une sorte de tutorat. Celui-ci n’est, pour l’heure, pas reconnu en France. Ce qui amène la conclusion de l’élu UMP : « l’objet de cette proposition de loi (…) est de mettre fin à la discrimination pour les enfants recueillis en kafala » et qui ne bénéficient pas des mêmes droits que ceux adoptés. Selon le Maroc et l’Algérie, environ 200 enfants entreraient en France par an au titre de la kafala « .
Source: Islamisation.fr

Nos nouveaux conquérants ont parfaitement compris que les victoires ne s’obtenaient plus par les armes mais grâce à la ruse et à la patience. Le projet est si avancé que les banlieues n’hésitent plus à s’embraser de manière chronique; certaines de leur impunité et de leur force grandissante. L’Etat démissionnaire feint de gérer une situation qui relève des soins palliatifs. Combien de temps cet état de fausse paix peut-il durer avant que la France ne bascule dans une guerre civile ?

*

Puisse l’Esprit Saint accompagner chacune de vos pensées.

Claude d’Elendil

Contact

Compteur gratuit