17 Avril 2011

Videns Vidi Adflictionem Populi Mei…

1151853-medium-angel…J’ai vu l’oppression de mon peuple, dit le Seigneur.

Soyez prêts car le temps de paix et d’abondance est révolu; Dieu vient pour mettre un terme aux méfaits de l’humanité; ingrate et rebelle. Y croire ou non, en rire ou pas, n’y changera rien; si ce n’est par la crainte et la confusion que ressentiront ceux qui on combattu le Christ.
Si d’autres siècles ont cru reconnaître les signes de la Fin des Temps, leur vue était courte. 1975, 2004, 2019 ? Les dates divergent selon les interprétations mais le septième millénaire commence maintenant. Il est annoncé comment étant un temps de profonds bouleversements. Il débute par le Troisième Déluge; celui de l’Esprit-Saint qui est associé au feu.

Ce temps septénaire se retrouve dans les douze temps de l’Histoire décrits dans le livre d’Enoch (-64 avant J.-C.). Mathusalem parle :

1 – « Moi le Septième, je suis né dans la première semaine, alors que le droit et la justice duraient encore. Après moi, dans la seconde, surviendra un Grand mal, la mauvaise foi pullulera et en elle aura lieu la première consommation et alors un homme sera sauvé ». Ce temps est celui de Noé et du Déluge.
2 – « Après ce temps, la génération croîtra. Dieu fera une loi pour les pécheurs ». C’est le temps de Moïse et les dix Commandements.
3 – « Et ensuite, dans la troisième semaine, vers la fin, il y aura un élu, après lui croîtra une plante de justice ». Il s’agit là de l’avènement du Christ et de la naissance de la chrétienté.
4 – « Et ensuite, dans la quatrième semaine : les visions des saints, les justes apparaîtront ». La parole divine se propage par la Grâce divine.
5 – « Dans la cinquième semaine, une maison de gloire et de domination sera édifiée ». C’est le temps des martyrs et de la puissance de la Chrétienté.
6 – « Dans la sixième semaine, ceux qui y vivront seront tous aveuglés ; leur cœur à tous tombera dans l’impureté et loin de la sagesse. Et alors un homme montera au Ciel, et à la fin de cette semaine, la maison de domination sera consumée par le feu ; alors sera dispersée toute la race à racine puissante

La semaine s’achève et le sixième jour fait place au septième; jour de repos et de grâces, qui est également celui du septième et dernier “millénaire”; “Mille Ans” dont la durée réelle reste dans le secret de Dieu. Cette transition aurait pu se faire dans l’amour et la paix mais les péchés des hommes demandent réparation avant que cela survienne. Préparez-vous.

*
*    *

Entre informations et désinformations, j’avais pris la décision de ne pas parler de cette abomination qu’est le “Piss-Christ”; le fait même de l’évoquer m’est pénible. Les récents reportages télévisés ayant mis en lumière cette horreur, qui se dissimule derrière l’art et la liberté afin de diffuser son message antichrétien, il me faut encore avertir. La profanation est un des nombreux signes antichristiques constitutifs de la Fin des Temps.

L’un des principaux signes annonciateurs du Châtiment est le morcèlement des empires, pays, villes et familles; les esprits, pervertis et confus, s’éloignent de tout bien pour se heurter avec violence; tels des vagues furieuses. Le « fabricator fragmentorum », terme qui désigne Satan, père de la division, n’a de cesse de dresser les hommes et les nations les uns contre les autres; de semer la confusion. Pervertir et détruire la Création sont les seuls moyens à disposition du démon pour tenter d’atteindre Dieu; de se substituer à Lui auprès des hommes dont la cécité ne cesse de croître. Cela trouvera sa généralisation avec la venue de l’Antéchrist; qui n’est plus très éloignée. Si ses artifices finissent toujours par être démasqués; car l’âne ne peut s’empêcher, tôt ou tard, de ruer et braire; un nombre grandissant d’âmes continuent de se perdre à son contact.

France, Fille aînée de l’Eglise depuis le baptême de Clovis, qu’as-tu fait de ton alliance céleste ? En quelles mains immondes t’es-tu livrée ? Contemple ta hideur !  Repens-toi si tu ne veux pas périr !

Le fait que la Ligue des Droits de l’Homme et la bien-pensance générale, qui se veut globale et obligatoire, ne trouvent non seulement rien à objecter à l’immonde “exposition” mais se réjouissent de la blessure ainsi infligée aux chrétiens en invoquant la liberté d’expression, nous dit que la course à l’abîme vient de franchir une nouvelle étape. Elle est d’importance car ces ennemis de Dieu vont jusqu’à accuser les chrétiens, qui manifestent pacifiquement leur profonde indignation, d’”intégristes”. Que de mal, que de mal à venir ! Que de souffrance corporelles et spirituelles à endurer ! La liberté, la grande liberté de faire le mal entre désormais dans toute sa puissance. Cette inversion des valeurs est un autre signe de la Fin des Temps qui précède de peu de grandes souffrances.

Un autre signe important: l’apostasie; le renoncement; la perte de la foi. Lorsque Anne-Catherine Emmerick (1774 – 1824) dit:
« Je vis détruire tout ce qui était sacré et l’impiété et l’hérésie faire irruption ».

Elle évoqua encore un mal qui se révéla prophétique:
« Une horrible clameur, un appel au meurtre, monte de la Terre que domine Satan, et infamie suprême, des nations qui furent chrétiennes, pour tuer l’enfant dans le sein ».

Tels des armées d’Hérode cherchant à supprimer la naissance du Seigneur, des hommes et des femmes dépourvus de foi, méprisant les avertissements de la colère de Dieu, continuent leurs crimes sous couvert de cette grande liberté que l’on associe à tous les courants et ambitions humaines. Tous participent à cette colère divine qui commence à peine et dont les nombreux fléaux sont prêts à fondre sur le monde. Personne ne veut voir, personne ne veut savoir; ne voudra savoir jusqu’à l’instant où ce mal général viendra bouleverser nos vies; nous ôtera nourriture et abri. Préparez-vous, préparez-vous  à voir ce que vous pensiez impossible !

Nah 1:3  L’Éternel est lent à la colère et grand en puissance, et il ne tiendra nullement le coupable pour innocent…

Deux autres signes parachèvent le mortel tableau de notre temps: l’orgueil et l’aveuglement. Malgré leurs efforts et leurs complots, les hommes ne pourront s’unir sans que la volonté divine ne veille à leur rassemblement. Nous en sommes loin !

Kerizinen: Jeanne-Louise Ramonet déclara: « Les aspirations les plus généreuses de liberté, de justice, de communion fraternelle, qui jaillissent toujours vivantes du ferment chrétien, et qui semblent aujourd’hui comme un printemps éclatant dans un monde nouveau plein d’espérance ; ces aspirations, l’esprit du mal les pervertit, les affole, les fait avorter en guerres, en servitudes, en dégradations ».
« Ce dont vous avez besoin, c’est la paix, celle des enfants de Dieu. Comment pouvez-vous la rencontrer au sein de la révolte ?»
« Le monde ne sait plus où, ni comment se diriger. Il aspire à la paix, mais n’en trouve pas le chemin, parce qu’il le cherche loin de Celui qui est appelé « La Voie
»».

Le président français travaille, lui aussi, aux malheurs de la France qu’il veut refaire à son image changeante; il préfigure celui qui sera connu sous le nom d’Antéchrist: celui qui trompera, sera toute ambition et corruption et n’aura d’autre but que de se hisser jusqu’au plus haut des cieux; jusqu’à se croire Dieu.
De nombreuses trahisons sont encore à venir. La France ayant perdu tout sens commun en renonçant à son baptême, livre désormais sans remord sa destiné aux sectes et aux peuples cruels qui cherchent à la déchirer. Chacun se verra dans l’obligation de collaborer à ces projets que Dieu condamne sous peine de tourments et de mort. Beaucoup de martyrs rejoindront Dieu; beaucoup plus encore d’apostasies mettront les âmes peu solides en grand péril.

Le Poteau de Boue…

La Fraudais : 29 septembre 1878:
L’heure de Dieu n’est pas loin, dit Saint Michel, cette terreur profonde fera ressortir le triomphe de la nouvelle France. Mais ce triomphe ne peut venir avant que la Justice ne se soit appesantie sur cette terre gâtée.
N’attendez rien de celui qui règne comme roi et qui, aujourd’hui, est assis dans le même fauteuil que les autres — fauteuil qui ne porte aucune marque d’un pouvoir spécial et plus grand — (
expression convenant au modèle démocratique mis en œuvre au travers de la fonction présidentielle).
Sa pensée est accordée à la pensée des autres, sa parole à leur parole, sa volonté à leur volonté. Sa puissance et ses pouvoirs ne sont pas plus que ceux de celui qui est le dernier. N’attendez rien de ce côté : il ne mérite pas plus de respect que tout le reste.
Dans la tempête, sa voix criera aussi fort que les autres, contre tout ce que Dieu a établi… Il n’y a pas de fermeté en lui : ils l’ont mené ; ils l’ont dirigé. Voilà le portrait de cet homme : c’est un poteau de boue. Plaignons-le, mais n’y pensons guère.
— Je n’y pense point, bon Saint Michel.
— Pour ramener le Roi choisi et destiné par Dieu, il faut que tous ceux qui sont à présent soient balayés.

Principes de collaboration.

J’ai, très récemment, eu l’occasion de voir une vidéo – encore en ligne – où des islamistes, probablement tchétchènes, exécutaient froidement leurs prisonniers. Certains étaient égorgés; agonisant de longues minutes dans la souffrance et le sang. Ignorant la nature de ces images insupportables, Alain Juppé vient à son tour de franchir une étape importante en acceptant le dialogue avec l’islamisme “modéré”; gentils scorpions ou méchants scorpions n’en demeurent pas moins des scorpions.

Combien de temps pourrais-je tenir ce blog ? Je l’ignore mais je commence à m’interroger car les lois humaines vont encore se durcir. Sera-t-il  censuré, ou pire, pour avoir osé avertir des malheurs qui commencent à peine; pour avoir ranimé les prophéties assoupies et averti du fléau qu’est l’Islam ? Je continuerai tant que cela sera possible.

Nous sommes dans la main de Dieu. En ce début de Semaine Sainte, prions afin qu’il nous ait en sa sainte garde.

Claude d’Elendil.

Contact

Compteur gratuit