25 Mars 2011

IBI DEFICIT ORBIS

Emeutes-ethniques-2En encourageant les peuples à la révolution, les démocraties occidentales s’éloignent de leur gouvernance mondiale souhaitée tout en s’aventurant sur des chemins périlleux.

Même si nous bénéficions de conforts et de merveilles technologiques, beaucoup d’entre-nous éprouvent une sensation de danger  de plus en plus vive. Tout va soudain trop vite et se défait, comme à bord d’un véhicule devenu incontrôlable. Ceux qui nous ont conduit jusqu’à ce jour nous ont trahis de mille manières; la plus grave étant la dissolution de l’identité française au profit du multiculturalisme et l’arrivée sur notre sol de peuples violents et ennemis de la foi chrétienne. Les connivences entre politiques et Islam ne peuvent plus être dissimulées. Il est à présent bien tard pour se lamenter sur notre France et notre religion perdues car rien ne sera jamais plus pareil. La Révélation est en marche et le point de rupture approche à grands pas. Tout ce qu’il nous est possible de faire est de nous préparer par la prière.

Alors que les partis politiques épiloguent à n’en plus finir sur leurs vertus démocratiques et républicaines respectives, la France se dirige lentement mais sûrement vers une épouvantable révolution.  L’inquiétude qui grandit n’a pas besoin des prophéties pour être perceptible. Inflation et spéculations mettent en péril un nombre grandissant de foyers; violences, tromperies et superficialités peuplent notre quotidien. Toutes les idées et les philosophies compatibles avec la démocratie, fussent-elles les plus mortifères, sont devenues acceptables.
Le sentiment d’avoir été trompé et de continuer à l’être grandit. Il se traduit dans les urnes et conduit ceux qui aspirent au pouvoir à se déchirer plus encore. Les partis de gauche sont non seulement les plus venimeux mais les prophéties les désignent comme les auteurs des massacres à venir. Ces héritiers de 1793 ne renient pas leurs origines mais se montrent plus discrets sur les dérives de leurs prédécesseurs.

Contrairement à ce que laissent entendre les media, la plupart des “collabos” de la dernière guerre mondiale étaient issus des partis de gauche. Le fascisme n’est pas l’apanage de  la droite: bien au contraire.

Pacifisme contre patriotisme; voire nationalisme ? Tiens donc ? Tandis que Bonnier de la Chapelle (Action Française) assassinait l’amiral Darland à Alger en 1942 et que Paul Colette (ex Cagoulard) blessait Marcel Déat par balle en 1941, environ 80% des collabos “39-45” venaient de la gauche; pacifiste, socialiste et antifasciste.
Laval = député SFIO (Section française de l’Internationale ouvrière) en 1914, défenseur des syndicalistes de la CGT,
Drieu la Rochelle = Radical Socialiste,
Jean Luchaire = Radical Socialiste, grande figure de la collaboration de la Presse avec l’Occupant; fusillé en 1946,
Doriot, Secrétaire général de la Jeunesse communiste, SFIO, puis fondateur de la LVF,
Déat = Député SFIO de 1926 à 1928 puis ministre de Vichy,
René Bousquet = Socialiste et Secrétaire général de la police de Vichy; grand ami de François Mitterrand,
Maurice Papon = Socialiste et Secrétaire d’Etat dans les deux gouvernements Blum,
Camille Chautemps, Georges Bonnet, Robert Jospin (père de Lionel)… et tant d’autres !

Il y eut, en tout, 17 ministres SFIO dans le gouvernement de Vichy. C’est un héritage qui est passé sous silence afin de ne pas effrayer les imbéciles utiles qui se jettent, tels des chiens bien dressés, sur les cibles qui leur sont désignées. No Pasaran ?  La nébuleuse des partis qui se réclament aujourd’hui de l’antifasciste et de l’antiracisme sont-ils si différents de ceux qui ont collaboré à la machine de guerre nazie ; Nationale et Socialiste ? Ne sont-ils pas las de projeter sur autrui leurs propres défauts ? Connaissent-ils seulement le nombre de morts causé par les dictatures communistes – comme celles de Staline, Pol Pot ou Mao Zedong – à travers le monde ? On l’estime de 65 à 93 millions. Combien d’autres seront nécessaires pour que cette infecte doctrine soit à jamais rejetée ? Trop, toujours trop !
Selon les prophéties, les déstabilisations politiques, économiques  et sociales qui vont s’amplifier vont permettre à ces révolutionnaires rouges de sceller une alliance de sang avec l’Islam afin de livrer l’Europe au chaos.

Oui, comme le dit Nostradamus, la “Sangsue” (la révolution communiste – aussi nommé “La loy Moricque” en référence à Thomas More (Morus), auteur de “l’Utopie” – récit où l’île d’Utopie est régie par les mathématiques et ou la propriété privée est inconnue) doit revenir en France afin de retrouver ses racines:

S.21
L’autheur des maux commencera regner
En l’an six cens & sept sans espargner
Tous les subjets qui sont à la sangsue,
Et puis apres s’en viendra peu apeu,
Au franc pays r’allumer son feu,
S’en retournant d’où elle est yssue.

Scholie: La cause des malheurs (le communisme) débutera en l’an 6-1 00-7 (six cens & sept ) 6 inversé et déplacé en deuxième position + “1” suivi d’un indice de duplication (“00” = x2)  + 7 = 1917 (révolution d’Octobre) – en affectant tout ceux qui seront sous son joug. Et puis, après, reviendra progressivement en France rallumer ses incendies; revenant à la source (qui remonte véritablement à 1789).

Les évènements récents m’amènent à croire qu’il ne nous reste que peu de temps avant que les nouveaux Robespierre et Saint-Just n’entrent en scène. S’ils végètent encore dans leurs partis en ruminant leur rage, ils commencent à comprendre que leur heure vient. De nombreux signes permettent de penser que, avant un an, les choses auront énormément progressé en ce sens. Ce sont eux qui vont livrer, avec la complicité de ces étrangers emplis d’une violence incontrôlable, la France, et tout ce qui subsiste de bon, au pillage et au chaos. Ce sont ces mêmes hommes de violence qui vont repeupler les places publiques de guillotines, afin d’exterminer ceux qu’ils appelleront; “assassins et meurtriers du peuple”.

Marie-Julie Jahenny• 9 mai 1882 : « … Lors de cette heure terrible, les étrangers dont le désir est rempli d’une violence qui ne se possède pas, les étrangers seront maîtres en France. Dès la nouvelle du fatal évènement, leurs oreilles ne seront pas sourdes ».

• « La terre aura reçu la grande rosée ou plutôt la mer immense du sang chrétien… mêlé à beaucoup de ces étrangers qui seront entrés dans cette patrie pour s’unir à ceux qui dévastent tout, et répandent la ruine la plus complète ».
« … A cette époque, le peuple français n’ignorera plus son malheur. Il n’aura même plus son regret d’avoir livré son pays à l’emprise barbare… Dans leur plus grande partie, les Français ne seront plus. Le royaume, dans toute son étendue, aura subi la lutte sanglante que rien ne pourra calmer ».
« …Il n’y a pas loin à attendre l’heure qui marquera le renversement et le fatal châtiment de la France, ou plutôt… de cette grande révolution universelle. Le commencement en sortira d’abord de la France : c’est elle qui, la première, marchera à l’abîme et aussi à la résurrection ».
« … Le prochain commencement de la mortelle crise révolutionnaire durera quatre semaines, ni un jour de plus, ni un jour de moins. Le nombre de ceux appelés meurtriers du peuple, sera d’une immensité inconcevable ».
• 9 mai 1882 : « … Pendant cette lutte première, en toute l’étendue de la France, il y aura liberté pour tout. Il n’y aura plus de captifs retenus pour crimes : la liberté sera en toute son étendue ».
« … Les lois diaboliques :… La Loi entrera dans toutes les libertés, et marchera sur tout ce qui est de plus sacré… Chers amis de Dieu, dès que la France entière sera sous cette loi, il ne faudra qu’une semaine avant la guerre à l’Eglise et au peuple. Je comprends le tout en trois mois avant que n’arrive le «grand éclat» ; ce que j’appellerai la guerre de sang. Ces trois mois seront le prélude, avant la grande entrée en ce qui sera le plus grand malheur que le monde ait connu ».

La Salette (1846):

La France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre seront en guerre ; le sang coulera dans les rues ; le Français se battra avec le Français, l’Italien avec l’Italien ; ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable. Pour un temps, Dieu ne se souviendra plus de la France ni de l’Italie, parce que l’Évangile de Jésus-Christ n’est plus connu. Les méchants déploieront toute leur malice; on se tuera, on se massacrera mutuellement jusque dans les maisons “.

Je m’arrête là, autant par dégoût de la politique que par tristesse de voir la France et le monde se diriger vers ces tragiques échéances. La politique est intrinsèquement mauvaise car sa nature est d’opposer et de diviser les hommes; c’est pour cela qu’il a été prophétisé que le grand roy, Unificateur de la foi et Restaurateur de la paix, qui a été promis à la France depuis Saint Méthode, “dévastera les républiques de fonds en combles”. Comme le disait Nostradamus, ce sera en effet “un grand Roy d’Effrayeur”… mais pour ses ennemis; qui sont également ceux de Dieu.

*

En relisant ces lignes, je mesure le fossé existant entre ces prophéties et notre monde actuel; si satisfait de lui-même. Même si ce dernier commence à vaciller, personne ne veut encore voir; personne (ou si peu) ne veut y croire. Il est tellement plus facile de se laisser séduire par les rassurantes promesses de ceux qui ont transformé la chrétienté en cloaque spirituel et s’apprêtent à livrer le pays à l’Islam. Le quotidien donne l’illusion de l’éternité et il est plus rassurant de croire que tout va continuer comme avant. Dès que les évènements marquent une pause, on croit entendre un grand soupir: Ouf ! Guerres, famines, maladies, faillites, catastrophes et autres fléaux s’estompent, comme d’habitude. Tout va rentrer dans l’ordre et les affaires vont reprendre. Pensons plutôt aux vacances d’été. Plage ou montagne ?
Pas cette fois… non, vraiment pas.  Je le répète, nous venons de pénétrer dans la période la plus difficile de l’histoire de l’humanité et il faut s’y préparer. Il faut que le péché qui détourne et séduit – s’il n’était pas attrayant, qui pècherait ? – fasse place à un retour vers Dieu; à une refonte complète de notre spiritualité et de nos modes de vies.

J’aimerais donner de l’espoir à ceux qui lisent ces lignes mais le monde, tel qu’il est aujourd’hui, en est dépourvu; la séparation d’avec Dieu est devenue trop importante et les crimes demandent réparation par les larmes et le sang. Il nous faudra attendre le Grand Roy et le Grand Pontife pour que l’espérance revienne. Il faut implorer le Seigneur pour qu’Il nous fasse la grâce de quelque consolation; prier sans cesse pour que tout ce qui doit arriver soit atténué; écourté.

De grands tremblements de terre et bien d’autres maux vont frapper l’Europe. Puissent chacun d’eux nous faire prendre conscience de nos fautes et nous renforcer dans notre foi.

Le journal des messages de la Fraudais (1874-1877) rapporte l’un des messages du Christ:

Rome, Naples et l’Angleterre vont subir de cruelles vengeances.

A la date du 25 août, la stigmatisée de Blain rapporte encore:

“Mes  enfants, même avant que la première crise de la Fille aînée de l’Eglise ne soit commencée, il y aura des nouvelles douloureuses de ces peuples: Angleterre, Perse, Jérusalem”.

La Sainte Vierge continue:

Mes enfants, je prévois qu’à la suite de ce trouble, qui ira jusqu’au sang et à la mort, il y aura un nouveau règne pour la terre anglaise, et un choix se fera quand, soudain, la mort viendra frapper ceux qui ont en main le gouvernail de ce royaume. Pour cette terre, il n’y a pas des années à attendre le choix d’un gouvernement; il se fera bien du mal et cette terre sera divisée en quatre parties, car leurs volontés ne s’accorderont nullement… Oh ! Encore une fois, prie et priez pour cette terre romaine qui sera cruellement persécutée, pour l’Espagne dont le territoire sera partagé en deux par un vol injuste et des trahisons sans nombre. L’Espagne subira des maux si cruels que toutes les révolutions passées n’en auront pas vu de semblables”.

On notera que la France et l’Angleterre qui ont pris la tête de l’offensive en Libye (et ce, même si l’OTAN doit prendre le relai) sont les deux pays qui doivent être les premiers frappés par les crises révolutionnaires. L’on connait bien évidemment leur connivence en matière d’apostasie – leur course à l’islamisation – mais leur implication dans ces guerres devrait en faire des cibles privilégiées.

Encore au sujet de l’Angleterre et de la France, à la date du 8 mars 1881:
• “La terre tremblera, depuis ce lieu jusqu’au lever du soleil, l’espace de six jours. Un jour de repos et, le huitième jour, le tremblement recommencera. La France et l’étranger, de ce côté-ci (Angleterre), se répondront par leurs cris de désespoir….”

• 13 avril 1882 : « … Mon peuple, les lois vont prendre leur détermination et la France, avant deux ans – je te donnerai le jour fixé – la France, presque entière sera devenu « mahomète » et sans religion. Mon peuple, je t’ai dit tant de fois que le temps était proche ; mais c’est maintenant que je puis te le dire…. Déjà la profondeur des maux, une légion de maux, s’est étendue sur bien des personnes, sur celle, en particulier, de l’homme ambitieux qui attend impatiemment d’avoir voix au gouvernement et qui crie après l’étendue de la liberté ».

18 janvier 1881:
L’Autriche sera terriblement menacée.
Deux rois se feront leurs confidences et se prépareront à marcher, avec leurs armées, sur la Ville Eternelle.
• L’Espagne subira des tortures immenses et longues sous la puissance de ces deux rois.
• Puis, après avoir accompli partout, comme en France, un mal terrible, ils retomberont sur les autres puissances, descendront sur la Belgique, une invasion immense.

D’autres éléments géographiques relatifs aux prochains conflits:

• Disparition de la moitié du peuple russe, causée par les offensives “turques” (islamistes),
• Le peuple espagnol emmené en captivité en Italie,
• La France divisée en deux parties,
• La France frappée par de violents tremblements de terre,
• Rome livrée à trois ans et demi de terreur continuelle.

Extase du 19 juillet 1881:
“ Mes chers enfants, dit la Sainte Vierge, je suis brisée. Je vois périr ce royaume qui m’a coûté tant de larmes… Je le vois livré au pillage des étrangers. Je le vois livré, après leur entrée, aux plus infâmes abominations. Cette terre (de France) sera le théâtre de crimes, sur elle, on immolera des corps; partout on fera des morts, jusqu’au plus petit innocent qui sera sacrifié ”.

Pour conclure, quelques réflexions d’Adolphe Charbonnier, l’un des fidèles transcripteurs des paroles de Marie-Julie Jahenny. Elles sont toujours d’actualité:

• 20 janvier 1881 ”Rien encore de Blain où ma pensée s’envole toujours. La neige nous est revenue…
Tout reste muet à Nantes. Pas une bouche ne prononce devant nous le nom de Marie-Julie. Pas un cœur ne s’émeut de son martyre sauveur. Si j’en parlais, on me traiterait de fou; je ne dis pas partout, mais presque partout, je serais sûr de rencontrer cette ironie dédaigneuse qui n’admet pas de tels prodiges et qui n’y voit que des rêveries insensées, sans daigner rechercher si le fait matériel est là, présent, indéniable. Cela par indifférence, soit par orgueil, soit, malgré son arrogance, par la crainte d’’être écrasé.

Dieu descendrait aujourd’hui sur la terre que les yeux des hommes refuseraient de le voir ou se hâteraient de l’oublier, si, par hasard, ils l’avaient aperçu. Et, comme me disait tantôt l’abbé Mauclerc, ce sont les prêtres qui, comme au temps passé, tiendraient en main le drapeau de ce dédain impitoyable.…

… Je crois qu’il vaut mieux voir Dieu partout et en tous, même lorsqu’Il n’est pas là, pourvu qu’on agisse pas en aveugle. Il doit en être plus content lui-même car c’est un hommage qu’on lui rend. Redouter toujours le démon, c’est se méfier de la Providence qui a dit: “Paix aux hommes de bonne volonté”. Quand on a bonne volonté, le diable se sauve au galop; on ne lui laisse pas de prise. Et qu’est-ce que la bonne volonté sinon l’oubli complet de soi-même ? Est-il donc si difficile de s’oublier ? Si l’on savait les jouissances que cet oubli procure, comme on le rechercherait !”

Purifions nos pensées. Que notre esprit soit toujours tourné vers le Seigneur.

Claude d’Elendil.

Contact

Compteur gratuit