4 Janvier 2011

Vous étiez prévenus:

fous-d-allahPlusieurs messes de Noël ont été interdites ou brutalement interrompues à Chypre par les autorités turques. En Australie, des inondations, d’une ampleur jusque là inconnues, ont été qualifiées par la Presse de « Bibliques » et « incompréhensibles ».
Cela n’est pourtant que le commencement d’une entrée matérielle dans la Révélation et le début du Châtiment qui nous a été promis pour nous être détournés de Dieu. Scientifiques et “experts” trouveront toujours quelque explication rationnelle à ces évènements mais cela devrait être de plus en plus difficile tant ceux-ci vont être puissants et inhabituels. Un peu de temps va être encore nécessaire pour que l’humanité prenne conscience que  ces prophéties chrétiennes, qui restent tant ignorées et méprisées, s’accomplissent. Notre punition commence par la ruine de nos économies et l’expansion de l’Islam.

Comme dans toute secte, son fondateur continue à faire l’objet d’une adoration aveugle et irraisonnée. L’Islam et son prophète, Mahomet, sont de parfaits exemples de fanatisme totalitaire. Assassin, esclavagiste, obsédé sexuel (Mahomet avait défini un nombre donné d’épouses pour ses disciples mais ne se limitait en rien en ce domaine), n’hésitant pas à violer filles et femmes des hommes qu’il venait de tuer, pédophile (il avait épousé une mineure  âgée de 9 ans et consommé ce “mariage”), séducteur d’une de ses belles-filles, promulguant des lois selon ses caprices du moment (un hadith indique qu’Aïcha – une de ses épouses – lui déclara: “ Ton Dieu intervient au bon moment en ta faveur… Tu m’étonnes !” et mafieux désignant ses victimes à ses assassins fanatisés en leur disant: “Tel ou telle a dit du mal de moi, qui me rendra donc justice de ces paroles ? »… tel est ce guerrier impitoyable et sanguinaire. Ce meurtrier de masses fit par exemple décapiter 700 juifs, hommes, femmes et enfants, en l’espace d’un seul jour et tint à assister jusqu’au bout au massacre.

Il y aurait pour le moins matière à incarcération et n’importe quel pays condamnerait un tel individu à être exécuté sur le champ ou à un emprisonnement à perpétuité mais, les choses étant ce qu’elles sont, quatorze siècles après ses méfaits, on continue à vénérer et à tuer au nom de ce criminel. Le Tribunal International de la Haye pourrait se charger du dossier si la terreur que cette secte inspire ne paralysait toute action et réflexion.

La lecture du Coran est longue, pesante et ennuyeuse, car il y a répétition et tous les aspects de la vie quotidienne y sont définis, mais on y trouve des passages invitant sans ambigüité au meurtre. Par exemple, la sourate IX : 5:

« Une fois passés les mois sacrés, tuez les incroyants où que vous les trouviez. Prenez-les, assiégez-les, dressez-leur des embuscades. S’ils se repentent, font la prière, acquittent l’aumône, laissez-leur le champ libre, car Dieu pardonne, il a pitié ».

(IV, 93): « S’ils [les infidèles] ne se mettent pas à l’écart, s’ils ne vous offrent pas la paix et ne s’abstiennent pas de vous combattre, saisissez-les et mettez-les à mort partout où vous les trouverez ».

Ou encore (XLVII, 4): « Quand vous rencontrerez les infidèles, tuez-les jusqu’à en faire un grand carnage, et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits ».

Revenir en hautLe plus grand ennemi du Coran est le Coran lui-même; car il annonce, tout comme “Mein Kampf” (rédigé par Adolf Hitler entre 1924 et 1925), le sort qui nous est promis. Les lâchetés, démissions et reculs de la chrétienté qui ont été prophétisées nous conduisent à des temps périlleux et de grande mortalité.

Puisse le Saint-Esprit ouvrir les yeux des artisans de ce grand malheur annoncé.

Claude d’Elendil.

Contact

Compteur gratuit