1er Décembre 2010

Chronique de la fin de notre Temps:

*

Projet_FdR_T3_003bLa “votation suisse” embête bien du monde. Comment un peuple ose-t-il encore résister au terrorisme mondialiste , peut-il être désireux de conserver une identité alors que les gouvernements de la Terre ne rêvent que de mélanges, d’unions politiques et monétaires ? A bas le village d’Astérix !
Qui sait si les dirigeants du monde ne sont pas victimes d’un syndrome “Star Trek” ? Ont-ils trop regardé ces films et ces séries qui condensent toutes les utopies sur fond d‘effets spéciaux made in Hollywood ? Un monde parfait, sans guerre et où toutes différences ont été gommées, uni autour de la science et se lançant à l’assaut de l’univers pour porter le message démocratique. L’orgueil a toujours été la cause des plus grandes catastrophes et notre époque n’est pas différente de celles du Déluge, de Sodome et Gomorrhe ou encore de la Tour de Babel… les conséquences ne le seront pas davantage.

Malgré le caractère démocratique de cette consultation, les suisses subissent les foudres de la communauté internationale et de ses gouvernants, qui tremblent que leurs peuples ne réalisent à leur tour que le “multiculturel” et le “multiethnique” sont de dangereux échecs.  Malgré cela, les hommes de pouvoir ne remettent pas en cause cette course au mondialisme qui fait le lit de l’Antéchrist. « Errare humanum est, perseverare diabolicum »: « Il est humain de se tromper. Persévérer dans l’erreur est diabolique »
Ils ignorent encore que l’humanité ne s’unira pas autour de semblables utopies. Seule une même foi en un même Dieu y parviendra; les musulmans le savent et tentent désormais d’imposer leur vision violente et erronée au monde car, plusieurs prophéties l’attestent, l’Islam est un des principaux fléau de la Révélation. Cette troisième guerre mondiale aux allures de guerre de religion va mettre en lumière les erreurs actuelles qui nous y mènent. La Suisse, village d’Astérix ? Pour combien de temps encore ?

*

L’humanité vient de pénétrer dans une époque fascinante à plus d’un titre. Le plus extraordinaire sont ces évènements quotidiens qui vont faire émerger la Révélation du néant spirituel à la manière d’un navire surgissant du brouillard. Si l’aspect mystique et religieux n’apparaît pas encore (cela viendra), le Châtiment, lui, se dessine clairement.
La première punition pour les crimes qui souillent la terre est la ruine de nos orgueilleuses sociétés. Ne vous demandez pas si cela arrivera, n’espérez pas que “ça s’arrangera comme d’habitude” mais interrogez-vous seulement de savoir comment vous allez y faire face car, tout nous dit que la grande misère qui vient, celle qui précèdera de peu les guerres civiles et la guerre mondiale, vient de franchir notre  seuil.

La Crise – Le tsunami est devant nous.

Si faire preuve de prudence vis-à-vis des prophéties est une attitude sage, leur tourner résolument le dos est un grand manque de bon sens. Selon le mythe grec, Cassandre, fille de Priam et d’Hécube, avait reçu le don de prophéties mais, condamnée par Apollon à ne jamais être crue, elle annonça la guerre de Troie et bien d’autres évènements dans l’indifférence générale.

Hiérophile, la Sibylle de Cumes prédisait également l’avenir mais ses paroles étaient frappées de la même incrédulité. Elle proposa à l’Empereur Tarquin neuf rouleaux de papyrus censés contenir le destin de Rome. L’Empereur ayant refusé d’acheter les rouleaux pour trois cents pièces d’or, elle brûla au hasard trois des rouleaux, puis, devant un nouveau refus, elle en fit de même avec trois autres. Tarquin ayant fait appelé ses devins, ils demandèrent à la Sibylle à quelle époque Rome atteindrait son apogée. Elle leur répondit :
« Quand on verra les fils de l’Agneau paître avec les fils de la Louve l’herbe des sept collines, Rome sera le bercail des Nations ».
C’est ainsi que les trois derniers rouleaux furent achetés par l’Empereur. Malgré les textes manquants, la légende veut que Rome fût maintes fois sauvée grâce à eux.

Depuis la sanglante révolution de 1789 dont la France continue à se glorifier, les gouvernements républicains n’ont eu de cesse d’ôter toute croyance, tout respect divin, qualifié de “superstition’, afin de les remplacer par des croyances humaines et des lois girouettes. C’est ainsi, par l’orgueil, le mensonge et la surdité au divin, que le mal a peu à peu envahi la Terre.

Les prophéties convergeant chaque jour davantage avec l’actualité, il devient hélas aisé de faire un point quasi quotidien. Les derniers évènements politiques et économiques m’incitent désormais à croire que Nicolas Sarkozy (le “Poteau de boue”), malgré ses prétentions, ne terminera pas son mandat. Tout devrait se jouer d’ici quinze mois. Entre Islam, corruption, faillite, discrédit et la terrible colère du peuple de France qui monte, sa marge de manœuvre face au naufrage monétaire se réduit désormais à une impasse de plus en plus étroite.

Les hommes commencent à réaliser qu’ils ont été trompés par ceux qu’ils ont élus mais ne connaissent pas encore l’étendue de leurs malheurs. Pauvres petits hommes, pauvres petits poissons tournoyant avec orgueil dans un bocal dont l’eau s’obscurcit rapidement, vers qui vous tournerez-vous lorsque que l’air et la nourriture viendront à manquer ? Quel maître tiendrez-vous responsable lorsque ces hommes et ces femmes assoiffés de pouvoir auront disparus dans la tourmente révolutionnaire ? Petits humains, vos mains seront vides, tout comme vos estomacs. Que vous restera-t-il si vous ne vous tournez pas vers le  Ciel ?
Vos yeux ne voient-ils pas que les biens  dont vous vous délectez ne seront bientôt plus qu’un amer souvenir ? Vos oreilles ne perçoivent-elles pas le commencement de cette Grande Tribulation de la Fin des Nations ? Pas encore ? Laissons alors faire le temps. Préparez-vous pourtant à traverser treize années d’épreuves où périront plus de quatre milliards d’êtres humains. L’amour que Dieu nous porte ne peut être dissocié de sa Justice.
Un Académicien français qui m’est proche m’écrit, ce matin, à propos de “Révélation”. Il trouve les prophéties de la Fraudais trop orientées sur le Châtiment et pas assez sur l’Amour du Christ. La réponse que je lui adresserai ce soir contiendra en substance ceci: Dieu est Amour mais est comme tout père de famille digne de ce nom; malgré ses bienfaits quotidiens, lorsque ses enfants se rebellent et le rejettent, la colère finit par l’envahir. Dieu est lent à la colère, Il envoie des avertissements et des signes pour que nous revenions à la raison; signes qu’il est parfois difficile de décrypter car sa présence doit rester voilée afin que le libre-arbitre humain soit complet. Mais Dieu est las de tant d’ingratitudes, de crimes et d’abominations. Si le Créateur était devenu indifférent, l’humanité aurait depuis longtemps disparu de la surface de la Terre. Le savoir en chemin pour exercer sa Justice est une preuve de l’amour qu’Il nous porte. La punition va être à l’aune des fautes commises mais la paix reviendra; l’humanité se repentira et, se tournant à nouveau vers Lui, le monde en sera profondément changé.

Rien n’a jamais été semblable à ce qui arrive, rien ne le sera; sauf peut-être lorsque viendra, dans bien des siècles, le dernier combat entre bien et mal précédant le Jugement Dernier.  La Terre va d’ici peu commencer à se dépeupler sous nos yeux car nous appartenons à une génération pervertie et éloignée de Dieu. Vous allez observer ce que vous pensiez ne jamais observer. Vos priorités en seront profondément changées et cette abondance de fumée qui voile encore vos esprits se dissipera pour le plus grand bien de votre âme. Ce qui doit arriver à présent sera l’occasion de vous tourner vers le Ciel et de faire votre salut.

Priez et soyez attentifs aux signes qui vous sont envoyés.

Claude d’Elendil.

 

Contact

Compteur gratuit