15 Novembre 2010

Chronique annoncée d’une nouvelle crise :

Etudier et annoncer la Révélation, la Fin de notre Temps, voir un schéma cohérent dans les prophéties et les événements alors que la plupart n’y voient que fantasmes et billevesées, est difficile. L’indifférence à laquelle on se heurte génère de grands moments de solitude. Je pourrais aussi bien tenir un blog sur le prochain atterrissage d’Ovnis place de la Concorde.

Il n’y a que quelques rares personnes qui persistent à annoncer cette Révélation alors que notre époque est apparemment « verrouillée ». Rien ne semble pouvoir changer car tout est conçu  pour assurer le maintien des  idéologies humaines ; l’homme est roi et rien ne doit changer. On proteste, on manifeste, on s’agite et tout retourne sagement à sa place. On a l’impression que Dieu le Père lui-même pourrait descendre sur terre sans que le genre humain s’en trouve profondément modifié. Alors, à quoi bon continuer à en parler ?

Si on n’a pas la foi, le sentiment profond et inexplicable que ces événements sont réels et proches, tout cela n’a en effet aucun sens. Tout ce qui nous entoure semble si « éternel » ; même si on sait au fond de soi que ce monde est éphémère. Le nouveau gouvernement français s’est durci et l’échec des dernières manifestations le conforte dans sa soif de contrôle; même s’il apparaît de plus en plus évident qu’il est lui-même dirigé par des instances politiques et économiques plus puissantes. L’administration, la police et l’armée sont là pour veiller à la construction de ce grand gouvernement mondial qui ne prend même plus la peine de se dissimuler. On parle beaucoup, de tout, de moralisation des finances tout en refusant toute idée de morale, de vertus tout en se laissant corrompre, d’écologie afin de lever de nouvelles taxes tout en continuant à produire et à polluer à outrance. L’être humain disparait devant ces folles et formidables machines, est avalé comme Charlot dans les rouages des Temps Modernes.

On a l’impression que les jeux sont faits. Et pourtant…

En dehors de tout aspect religieux et/ou prophétique, des hommes et des femmes se montrent très pessimistes sur notre système actuel et parlent d’une nouvelle crise. Les trois crises décrites par Marie-Julie Jahenny (Prophéties de la Fraudais) annoncent autant d’étapes qui doivent aboutir à ce chaos global. La première crise a-elle été celle de 2009 ? C’est une question à laquelle il est bien difficile de répondre car il n’en est pas découlé de guerres ou de révolutions. Il est toutefois intéressant d’écouter Philippe Dessertine, auteur de « Le Monde s’en va-t-en Guerre », expliquer les raisons de la nouvelle crise qui vient.

Comme on peut le constater, ses perspectives économiques sont pour le moins pessimistes… et elles n’ont nul besoin des prophéties pour l’être. Catastrophisme pathologique de sa part ? Mysticisme débridée, voire sectaire de la mienne ? Je dirais plutôt simple constat d’un monde qui court à sa perte, les mains devant les yeux. La maudite soif de l’argent a poussé le monde à s’endetter au-delà de toute raison en créant des systèmes financiers artificiels et « toxiques » qui minent toujours l’économie. Le CAC40 a beau être reparti à la hausse, je continue à croire que la « note » arrive à grands pas.

Même si Nostradamus reste très contesté, tant le nombre de ses quatrains non encore élucidés est important, l’étude de ceux qui ont été décryptés jette quelques rayons de lumière sur notre temps. Par exemple :

IX-25

Passant les ponts venir près des rosiers,
Tard arrivé, plustôt qu’il cuidera,
Viendront les noves Espagnols à Bésiers,
Qu’icelle chasse emprise cassera.

Nostradamus décrit en effet les Américains comme étant des Nouveaux Espagnols « noves Espagnols ». Il en parle même avec enthousiasme lorsqu’il évoque la fondation de ce grand pays mais devient plus sombre au fil de ses descriptions; les accusant d’une soif inextinguible de biens matériels et de partialité.

V-32

Où tout bon est, tout bien Soleil & Lune,
Est abondant, sa ruine s’approche :
Du ciel s’advance vaner ta fortune,
En mesme estat que la septiesme roche.

Ce quatrain concernant les Etats-Unis n’a jamais autant été d’actualité. Nous y voyons, le soleil, l’or, la lune, l’argent, son abondance et l’annonce de sa faillite. Ruine progressive mais régulière comme peut l’être la paille se séparant du grain. Quant à la septième roche, ce terme désigne ici la septième colline de Rome, le mont Capitolin où se trouvait le temple de Jupiter ainsi que la Roche Tarpéienne d’où l’on précipitait les condamnés. Il semblerait donc que le proverbe «la roche Tarpéienne est proche du Capitole» soit là pour annoncer la chute du système économique actuel. Si l’on en croit les analystes, il est désormais certain que le krach boursier de 2009 n’était qu’une répétition de cette grande tragédie humaine annoncée.

Marie-Julie Jahenny nous parle des conséquences:

• 16 mai 1882 : Révolution en Europe :

« … L’Europe entière subira partout lutte et révolution. Ce sera la grande révolution annoncée pour avant la fin des siècles. On comptera encore bien des années avant la fin éternelle ».

Les causes multiples aboutissant à cette situation apparaissent de plus en plus nettement ; comme émergent peu à peu d’un épais brouillard. Fin des économies, faillites, endettement, guerres des monnaies et appauvrissement général devraient se doubler d’un évènement particulier, d’origine céleste, achevant de désorganiser la mécanique économique actuelle. L’hypothèse d’une forte perturbation magnétique d’origine solaire reste, pour l’instant, la plus intéressante. En effet, il est fait état d’un « Grand Coup » mais pas de destructions comme pourraient provoquer un astéroïde ou des tremblements de terre (même si ces derniers ne manqueront pas). Par ailleurs, Marie-Julie évoque un signe, celui d’une Aurore Boréale ; phénomène magnétique d’origine solaire.

Le Christ parle: « Quand vous verrez l’Aurore Boréale apparaître, sachez que ce sera le signe d’une guerre prochaine. Quand la lumière sera de nouveau visible, alors ma Mère se tiendra debout, devant le soleil couchant, pour prévenir les bons que le temps est là. Les méchants verront un animal effrayant, et crieront, épouvantés et désespérés ; mais il sera trop tard. Je sauverai beaucoup, beaucoup d’âmes ».

D’autres signes viennent. Il en faudra beaucoup pour que l’humanité se tourne enfin vers le Ciel

16 novembre 1882 : « Couché dans un berceau, un enfant de douze mois, d’une beauté semblable à celle d’un ange… A lui est réservé, dans sa petitesse innocente, un acte grand et sublime… La voix retentissante de cet ange mortel annoncera, d’une voix qui se répandra à des lieues de distance, annoncera, par permission divine, les terribles malheurs qui attendent la patrie. Il l’annoncera très peu de temps avant que ces projets ne s’éveillent… Comme bien d’autres en France, le clergé de ce lieu refusera de croire aux ordres du Ciel…

En attendant, l’offensive anti-chrétienne d’origine musulmane s’étend un peu plus chaque jour, en France comme partout dans le monde. Après l’interruption d’une messe, le 2 novembre à Carcassonne, par deux adolescents d’origine maghrébine (lesquels avaient jeté des pierres aux fidèles), c’est au tour de l’église Saint-Jean d’Avignon d’être la cible de tags injurieux, obscènes, et de jets d’excréments. Les commentaires du Père Boulad, chrétien d’Egypte, nous mettent en garde contre la barbarie qui est sur nous.

Depuis ce reportage, datant du mois d’avril 2010, la situation s’est significativement aggravée. Les hommes de pouvoir n’ignorent rien des troubles civils qui vont commencer à éclater et s’efforcent d’acheter la paix civile à coups de lâchetés et de compromissions. Lorsque le prix deviendra trop élevé, la guerre de religion que l’immense majorité ne veut pas voir, apparaîtra clairement. L’aveuglement et l’impréparation des nations qui furent chrétiennes ont été prédits par de nombreux prophètes. Ne vous fiez pas à cette apparence de paix dans laquelle vous vivez en ce 15 novembre 2010 car le Ciel déborde de la colère de Dieu.

Claude d’Elendil.

Contact

Compteur gratuit